Bien estimer la valeur de votre logement et de vos biens

Ne gonflez pas artificiellement la valeur des biens présents dans votre logement. © Eray - Fotolia

Les conditions d'assurance proposées par une compagnie s'appuient sur le descriptif que vous faites de votre logement. Il serait dommage de ne pas obtenir les bonnes indemnisations en cas de sinistre en raison d'une approximation dans les informations transmises. Par exemple, précisez que vous disposez d'un interphone en bas de l'immeuble mais ne dites pas que l'immeuble est neuf parce que la façade vient être rénovée ou que les derniers travaux remontent à plusieurs années. Même chose concernant le mobilier. Ne surestimez pas leur valeur. Cela aurait certes l'avantage d'augmenter le montant de l'indemnisation en cas de sinistre mais en contrepartie de faire grimper le montant de la cotisation.

Suggestions de contenus