Prix des autoroutes : hausse plus importante en 2019, les axes touchés

Prix des autoroutes : hausse plus importante en 2019, les axes touchés PRIX PEAGES AUTOROUTES - Les prix des péages sur les autoroutes vont augmenter plus que ce qui était prévu en 2019. Découvrez quel sera l'ampleur de cette augmentation

[Mis à jour le 12 novembre 2018 à 12h06] Allez-vous être touché par la hausse du prix des péages en 2019 ? L'augmentation du tarif des péages sur les autoroutes françaises devrait être plus importante que prévue au 1er février 2019. Sur les autoroutes gérées par l'ASF, l'APRR, l'Area, ou encore Vinci avec l'Escota, les prix des péages autoroutiers devraient subir des hausses variées en 2019. Et ces augmentations vont continuer jusqu'en 2021, car l'argent qu'elles permettent de récolter va servir à financer le nouveau plan d'investissement de 700 millions d'euros instigué par François Hollande pour moderniser le réseau autoroutier français. Cette hausse ne comprend pas pour le moment l'inflation. Alors, allez-vous être touché par la hausse du prix des péages sur les autoroutes en 2019 ? Découvrez l'ampleur de la hausse dans notre dossier, ainsi que les autoroutes concernées.

Prix des péages : les nouveaux tarifs 2019

L'information a été dévoilée par le Journal du Dimanche le week-end du 11 novembre. En 2019, les tarifs des péages pourraient augmenter de +0,146% à +0,22%. Et ce en dehors de l'inflation ! Les sociétés d'autoroutes auront "la possibilité d'appliquer une majoration" située entre ces deux pourcentages d'augmentation, selon Capital. Les gestionnaire d'autoroutes concernés par cette hausse du prix des péages sont APRR (A5, A6, A19, A26, A31, A36, A39, A40, A42, A46, A71, A75, A77, A89-A6, A404, A406, A432, A466, A714, A719, tunnel Maurice-Lemaire), ASF (A7, A8, A9, A46, A50, A51, A52, A54, A57, A711, A500, A501, A520, A10, A11, A61, A62, A63, A64, A83, A87, A645, A837, A20, A66, A68, A72, A89, tunnel du Puymorens, Openly à Lyon), Area (A41, A43, A48, A49, A51, A410, A430, A432), ou encore Escota (A8, A500, A50, A51, A52, A57, A520), qui appartient au groupe Vinci. Les nouveaux tarifs des péages autoroutiers seront mis en place à partir du 1er février 2019. La hausse du prix des péages viendra financer le plan d'investissement de 700 millions d'euros qui prévoit la construction de 23 échangeurs ou encore la réalisation de travaux environnementaux sur les autoroutes françaises.

Les prix des péages 2018 : quelles augmentations ?

Les sociétés d'autoroutes avaient publié les tarifs 2018 le 1er février. Les augmentations pourraient bien encore être nombreuses ces prochaines années car le financement du plan autoroutier d'un milliard d'euros à partir de cette année 2018 va avoir un nouvel impact sur les tarifs... Mauvaise nouvelle déjà cette année pour les automobilistes habitués à emprunter le réseau AREA dans les Alpes. C'est sur les axes de cette société que les hausses ont été les plus sensibles : 2,04% au 1er février 2018.

C'est plus élevé que l'année dernière, qui avait été marquée par une augmentation moyenne de 0,76% au 1er février 2017 alors que l'inflation (qui sert habituellement de base de calcul) devait être quasi nulle. L'an passé, certains axes comme l'A89 avaient connu une hausse sensible pour répercuter les coûts des travaux réalisés à la demande de l'Etat sur cette autoroute reliant Bordeaux à Lyon par Clermont-Ferrand. Le réseau Cofiroute avait vu ses tarifs augmenter de 0,572% alors que ceux de Sanef et SAPN devaient connaître une augmentation de 0,582%. Escota, présent dans le Sud-Est de la France, devait appliquer une augmentation de 0,592% aux usagers alors qu'APRR et Area présents dans l'Est et les Alpes ont augmenté leurs tarifs de 0,896% et 0,926%. Vous pouvez retrouver tous les tarifs et notre classement des autoroutes les plus chères ci-dessous.


Prix du péage sur l'autoroute A1 Paris-Lille

L'autoroute A1 est la plus fréquentée d'Europe. Gérée par la Sanef, elle voit son tarif évoluer en 2018 suivant la moyenne nationale. Pour un trajet de Paris à Lille, comptez 16,60 euros contre 16,30 euros en 2017 et 22,10 euros dès le 1er février pour un trajet complet Calais-Paris.

Prix du péage sur l'autoroute A4 Paris-Strasbourg

L'autoroute A4 est l'une des plus longues de France. Elle relie les abords de Paris à la frontière allemande au niveau de Strasbourg. Comptez 38,80 euros pour un trajet complet de Paris à Strasbourg contre 38,30 euros en 2017. Un Paris-Reims (sortie Reims-Sud) revient à 10,50 euros alors qu'un itinéraire Paris-Metz vous reviendra désormais à 25,50 euros.

Prix du péage sur l'autoroute A6 Paris-Lyon

L'autoroute A6, dite autoroute du Soleil est très fréquentée à chaque départ en vacances. Les tarifs 2018 sont tombés et l'augmentation est de 70 centimes pour un trajet de Paris à Lyon (barrière de péage de Fleury en Bière en Seine et Marne et sortie à la barrière de Villefranche-Limas). Comptez 34,80 euros dès le 1er février 2018 contre 34,10 euros en 2017.

Prix du péage sur l'autoroute A11 Paris-Nantes

L'autoroute A11 permet de relier Paris à Nantes. Les tarifs ont évolué au 1er février 2018, passant à 37 euros tout ronds contre 36,60 en 2017. Comptez 18,60 euros pour un trajet Paris-Le Mans sur cette même autoroute A11 et 28,40 euros pour un trajet Paris-Angers.

Prix du péage sur l'autoroute A7 Lyon-Marseille

L'autoroute A7 permet de relier Lyon à Marseille via le péage d'Aix en Provence. Le prix à partir de ce 1er février 2018 est de 24,70 euros, prix inchangé par rapport à 2017.

Prix des péages sur les autres autoroutes

Voici quelques tarifs sur d'autres axes importants du réseau autoroutier français. Ces tarifs sont ceux communiqués le 1er février 2018 par les sociétés d'autoroutes chargées de l'exploitation du réseau dans l'Hexagone.

  • A61 : Toulouse-Montpellier : 22,90 euros contre 22,50 euros en 2017.
  • A62 : Bordeaux-Toulouse : 19,80 euros contre 19,60 euros en 2017
  • A62 : Bordeaux-Marseille : 53,70 euros contre 52,10 euros en 2017.
  • A10-A71 : Paris-Bourges : 22,20 euros
  • A83-A10 : Nantes-Bordeaux : 29,40 euros
  • A62-A61-A9 : Bordeaux-Toulouse-Montpellier : 43,30 euros
  • A61-A9 : Toulouse-Espagne : 21,90 euros

Péages : les différentes classes de véhicules

Il existe 5 classes de véhicules, chacune a sa propre tarification. Attention notamment si vous circulez avec une caravane ou en camping-car... En voici le détail.

  • Classe 1 : Véhicules légers. Les véhicules légers sont ceux ayant une hauteur totale inférieure ou égale à 2 mètres et d'un PTAC (poids total autorisé en charge) inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Les berlines, breaks, cabriolets, monospaces, 4x4 et petits utilitaires en font partie.
  • Classe 2 : Véhicules intermédiaires, c'est-à-dire ceux ayant une hauteur totale supérieure à 2 mètres et inférieure à 3 mètres et d'un PTAC inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Les véhicules de classe 1 tractant une caravane, les camping-cars, les grands utilitaires et les pick-up avec cellule habitable entrent dans cette catégorie.
  • Classe 3 : Poids lourds, autocars et autres véhicules à 2 essieux. Ils ont une hauteur totale supérieure ou égale à 3 mètres ou un PTAC supérieur à 3,5 tonnes : poids lourds, autocars et certains camping-cars...
  • Classe 4 : Poids lourds, autocars et autres véhicules à 3 essieux et plus. Ils ont une hauteur totale supérieure ou égale à trois mètres ou un PTAC supérieur à 3,5 tonnes. Poids lourds à 3 essieux et plus, autocars à 3 essieux et plus...
  • Classe 5 : Motos, side-cars...

Erreur de tarification : comment faire ?

La plupart des péages sont équipés d'automates qui détectent la hauteur du véhicule et appliquent la tarification en fonction. Toutefois, des erreurs de détections peuvent subvenir lorsque le véhicule transporte des objets volumineux sur une galerie ou un coffre de toits. Si vous vous rendez compte de l'erreur au moment du paiement, vous pouvez contacter un employé grâce à l'interphone situé au niveau de la borne de paiement. Plus tard, il est toujours possible de contacter la société gestionnaire de l'autoroute par courrier ou via son site web.

Article le plus lu - Georges Tron : ce qu'il a reconnu devant la cour › Voir les actualités

Annonces Google