Pas de pare-brise à 300 km/h ?

Comme c'est de coutume sur les barquettes et autres speedsters, la Ferrari Monza n'a pas de pare-brise. Mais vu sa vitesse de pointe (300 km/h), Ferrari a jugé bon d'installer un "pare-brise virtuel", technologie qui devrait dévier le flux d'air avant qu'il n'atteigne le pilote.
©  Ferrari

Suggestions de contenus