Est-ce la fin des heures creuses et des heures pleines ?

Des offres tarifaires vont remplacer les heures pleines et les heures creuses. © Wavebreak Media Ltd / 123RF.com
Avec Linky, le compteur fonctionnera petit à petit avec des heures pleines mais avec des forfaits adaptés, en principe, aux consommateurs. Les fournisseurs (EDF, Engie, Direct Énergie, etc.) vont remplacer le tarif "heures pleines-heures creuses" par des offres tarifaires adaptées aux besoins de chaque consommateur, avec une tarification horaire différenciée. Pour cela, le consommateur doit donner son accord pour transmettre les données sur ses habitudes de consommation.
Pour le moment, il y a de quoi être perdu. Le compteur communicant est capable de découper la journée en onze créneaux horaires et proposer onze tarifications différentes. "Les heures creuses ne sont donc plus imposées mais le plus adaptées possibles avec en plus une offre de services (pilotage de ses équipements lors d'un départ en vacances par exemple), explique Fabien Choné, directeur général délégué de Direct Energie. Le but pour les clients est de consommer moins et mieux." Le fournisseur Engie propose par exemple 30 % de réduction tout le week-end (par rapport au prix des heures pleines) aux 92 000 habitants du département d'Indre-et-Loire qui ont été équipés de compteurs Linky durant la phase d'expérimentation. 
Suggestions de contenus