Les gestes pour être plus écolo à la maison

Par Jennifer Hebrard

Les gestes pour être plus écolos à la maison

Pour respecter au mieux l'environnement au quotidien, cela passe aussi par certains gestes à la maison. Voici quelques exemples faciles à adopter.

Etre écolo à la maison, cela commence par faire le tri de ses déchets. On adopte donc deux poubelles minimum pour séparer les ordures ménagères du papier et du carton. Bien sûr, on ne jette pas le verre à la poubelle mais dans le conteneur dédié et on pense à déposer les piles dans les bacs à l'entrée des supermarchés. Quant aux médicaments, vous pouvez les confier au pharmacien.
Pourquoi trier ? Le traitement des déchets permet le recyclage des matières premières et de faire des économies d'énergie sur la production de nouveaux produits. Cela permet également de protéger la nature de la pollution en donnant à chaque produit un traitement spécifique.

Acheter moins d'emballage

Lorsque vous faites vos courses, faites le bon choix parmi les aliments en préférant ceux qui limitent le nombre d'emballage. On choisira ainsi d'acheter des yahourts sans l'emballage carton autour ou mieux un format familial qui évite les emballages individuels. Lorsque c'est possible préférez d'ailleurs le vrac en apportant vos propres contenants ou en utilisant des sachets recyclables jusqu'à la maison. Moins le produit présente d'emballage, moins son empreinte carbone est importante car la production de cartons ou plastiques demande beaucoup de ressources.

Bannir le film étirable

Vous utilisez du film étirable sur vos plats et assiettes avant de les mettre au frigo ? Sachez qu'il existe d'autres solutions qui seront à la fois plus économiques et écologiques. Vous pouvez par exemple opter pour des contenants avec un couvercle afin de préserver vos aliments de l'air. Préférez alors les boîtes en verre avec couvercle en plastique plutôt que du tout plastique, c'est plus durable. Vous pouvez également remplacer le film étirable par un wrap en cire. Il s'agit d'un tissu en coton enduit de cire d'abeille réutilisable qui permet de conserver les aliments de manière naturelle. Vous pouvez réutiliser les feuilles My Bee Wrap environ 120 fois avant de les changer.

Faire son compost

Pour limiter le gaspillage alimentaire et réduire ses déchets au quotidien, le composteur est votre allié. Il vous permettra d'y déposer tous vos déchets organiques afin de les transformer en un engrais naturel pour votre jardin ou vos plantes. Contrairement à ce que l'on pense, le composteur n'est pas contraignant et vous pourrez l'installer aussi bien sur votre balcon que dans votre cuisine. Pour les personnes qui n'ont pas de jardin, sachez que certaines municipalités organisent la collecte du compost des habitants afin de l'utiliser pour les espaces verts de la ville.

Acheter des meubles responsables

Lorsque vous choisissez vos meubles, vous pouvez aussi prendre soin de l'environnement en vous tournant vers certains labels qui garantissent la provenance et l'exécution de la fabrication. Il sera préférable de faire le choix des meubles en matières naturelles plutôt qu'en plastique et d'opter pour des solutions durables dans le temps. De même, préférez  plutôt le bois massif que les formats agglomérés qui utilisent des colles et des solvants toxiques pour l'environnement et la santé. Misez par exemple sur les meubles en bois issus de forêts durablement gérées avec les labels FSC® et PEFC™ ou en adoptant du bois recyclé.

Jardiner au naturel

Les pesticides et les engrais appauvrissent les sols et transmettent les produits chimiques aux aliments qui se retrouveront dans nos assiettes. Pour être plus écolos au jardin, il convient d'éliminer les substances chimiques et de se tourner vers des solutions naturelles pour ses cultures. Le marc de café peut par exemple être utilisé comme engrais, tout comme le compost ou le fumier. Pour éloigner les nuisibles du jardin, chaque problème à sa solution et vous pourrez aussi bien utiliser des plantes que favoriser l'installation de certains prédateurs. Découvrez notre dossier : Des remèdes naturels pour lutter contre les nuisibles au jardin.

Bannir les produits d'entretien chimiques

Pour limiter la pollution intérieure, préserver votre santé et l'environnement, il convient de se passer des produits ménagers chimiques pour les remplacer par des solutions naturelles non toxiques. Rappelons qu'une étude de l'Université de Bergen a prouvé que l'utilisation des produits d'entretien chimiques était aussi nocive que la cigarette, sans parler des particules toxiques qui se retrouvent dans les sols et les nappes phréatiques. Vos alliés dans le nettoyage deviennent alors le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, le citron… En plus d'être naturels, ils ont l'avantage d'être très économiques et de pouvoir presque tout nettoyer dans la maison.

Baisser le chauffage

Dans la maison, 1°C en moins représente 7% d'économies sur votre facture. On comprend alors que surchauffer son intérieur représente une véritable dépense d'énergie au quotidien et que limiter les degrés dans la maison, c'est respecter l'environnement. Sachez donc que la température de confort est de 19°C et que lorsque les températures sont un peu fraîches, il vaut mieux souvent rajouter un pull que d'augmenter le chauffage. Pour que la température soit le plus agréable possible, il faut donc privilégier une bonne isolation thermique.

Eviter la climatisation

Parce que la climatisation consomme beaucoup d'énergie, on mise plutôt sur d'autres solutions pour rafraîchir son intérieur lorsque le mercure grimpe. Commencez donc par les règles de base en fermant les volets ou les stores pendant la journée pour faire de l'ombre. Vous veillerez à aérer les pièces seulement aux heures les moins chaudes comme le matin tôt et le soir afin de faire descendre la température en créant des courants d'air. Sachez également que le ventilateur est moins énergivore que la climatisation et que vous pourrez augmenter son efficacité en plaçant une bouteille d'eau gelée devant celui-ci. Limitez également l'usage des appareils électriques qui font grimper la température.

Préférer le réutilisable

Réduire ses déchets fait partie des gestes écolos à adopter au quotidien. Pour cela, vous pouvez vous attaquer à tous ces petits éléments que vous jetez sans même vous en rendre compte en les remplaçant par des méthodes durables. On oublie les gobelets et bouteilles en plastique au profit d'une gourde, on emporte des couverts au bureau pour ne plus utiliser les modèles en plastique, on préfère des cotons lavables… Mis bout à bout, tous ces gestes font la différence.

Eteindre les appareils en veille

Saviez-vous que les appareils électriques continuent de consommer de l'énergie même lorsqu'ils sont en veille ? La solution pour réduire sa consommation énergétique est alors de penser à les éteindre totalement en les débranchant ou en utilisant des prises avec des interrupteurs. Evitez également de laisser les chargeurs branchés même lorsqu'ils ne sont reliés à aucun appareil car le transformateur continue de faire consommer de l'électricité inutilement.

Récupérer l'eau

L'eau est un bien précieux et indispensable à la vie, autant donc prendre soin de cette ressource qui manque cruellement dans certaines régions. Outre les principes de base comme couper l'eau lorsqu'on ne l'utilise pas et ne pas prendre de bain, on peut aller plus loin. Vous pouvez par exemple récupérer l'eau de pluie pour arroser votre jardin ou nettoyer la terrasse ou votre voiture

Acheter d'occasion

Qu'il s'agisse de meubles, de vêtements ou d'autres accessoires, il est beaucoup plus écologique de se tourner vers le marché de l'occasion. Vous offrirez ainsi une seconde vie à des éléments qui ne servent plus et éviterez l'utilisation de nouvelles ressources. Ce cercle vertueux se développe de plus en plus entre particulier et nombreuses sont les applications et les sites internet qui permettent alors d'acheter et de vendre vos objets. Pensez-y également avant de jeter quelque chose que vous n'utilisez plus !

Utiliser des sacs en tissu

Avant de vous rendre en magasin pour faire vos courses, pensez à prendre un sac en tissu ou un panier. Vous éviterez ainsi d'acheter un sac en plastique à la caisse et limiterez vos déchets plastiques. Vous pouvez aussi prévoir de toujours avoir sur vous un sac réutilisable pour éviter les surprises lorsque vous achetez à l'improviste. Certains modèles se replient même sous forme de porte-clés pour toujours l'avoir sous la main.

Eviter les bouteilles d'eau en plastique

Non seulement les bouteilles d'eau en plastique consomment d'importantes ressources énergétiques pour leur production mais leur livraison engendre aussi de la pollution. La solution la plus écologique est alors de boire l'eau du robinet que vous pourrez placer dans des bouteilles ou carafes en verre réutilisables. Pour les bouteilles à emporter avec vous, réhabilitez la traditionnelle gourde à réutiliser autant de fois que vous le souhaitez.

Faire un potager

Pour consommer des aliments sains et sans emballages, rien de tel que votre propre potager ! Vous obtiendrez ainsi des fruits et légumes de saison et de qualité tout en entretenant la biodiversité de votre jardin. Pour que le travail soit payant, on bannit bien entendu les pesticides et autres engrais chimiques qui viendraient appauvrir le sol et contaminer les récoltes. En ville, sachez qu'il existe parfois des jardins partagés mais que vous pouvez aussi commencer la culture d'herbes aromatiques ou même de plans de tomates sur le rebord d'une fenêtre.

Réduire ses déchets alimentaires

Pour réduire ses déchets alimentaires, il convient d'abord de s'intéresser au gaspillage. Veillez donc à n'acheter que ce dont vous avez besoin en prenant garde aux dates de péremption. D'ailleurs, certains aliments comme les yaourts peuvent tout à fait être consommés au-delà de la date indiquée sur l'emballage afin d'éviter le gaspillage (retrouvez notre dossier sur les dates de péremptions ici). Si vous cuisinez trop, pensez à garder les restes au frais plutôt que de les jeter. Initiez-vous également à la cuisine anti-gaspi qui permet de limiter les déchets en cuisinant épluchures et autres. Enfin, congelez les aliments si vous ne pensez pas pouvoir les consommer rapidement.

Réparer plutôt que de jeter

De nombreux appareils électroménagers pourraient être réparés plutôt que d'être jetés à la poubelle. Non seulement cela vous permettra de faire des économies mais vous éviterez en plus le gaspillage d'énergie et de matière première en combattant l'obsolescence programmée. Si vous n'avez pas les compétences requises, sachez que vous pouvez poser vos questions sur le forum bricolage de Linternaute où des passionnés et des experts vous guideront dans vos réparations.

Eviter d'imprimer

Pour économiser le papier mais surtout l'eau utilisée lors de sa production, on limite ses impressions lorsque ce n'est pas vraiment nécessaire. Gardez à l'esprit que la production d'une seule feuille de papier A4 nécessite 8 à 10 litres d'eau. Sachez que consulter un mail ou un document en ligne reste plus respectueux de l'environnement si vous n'y passez que quelques minutes. Au-delà de 10 minutes, il sera beaucoup moins polluant d'imprimer le document. Lorsque vous imprimez, privilégiez donc le recto verso et n'hésitez pas à réutiliser le papier lorsque c'est possible.

Limiter sa consommation de viande

C'est un débat qui fait souvent rage entre les amateurs de bonne viande et les végétariens confirmés. Outre les considérations éthiques, la consommation de viande a aussi un véritable impact écologique car l'élevage est responsable de plus d'émissions de gaz à effet de serre que les transports et demande aussi une consommation d'eau importante. L'idéal serait donc de limiter sa consommation de viande si vous n'êtes pas prêt à vous en passer complètement. A noter que limiter la viande rouge fait également partie des recommandations pour la santé.