Daniel Radcliffe souffre de dyspraxie et de l'algie vasculaire de la face

Daniel Radcliffe est atteint d'une légère dyspraxie, une anomalie cérébrale qui altère la coordination des mouvements. Si cela ne l'empêche pas d'exercer son métier, il est obligé de travailler régulièrement ses gestes, en tout cas davantage que les autres comédiens. Celui qui a prêté ses traits au sorcier le plus célèbre du septième art souffre également de l'algie vasculaire de la face, une maladie rare qui provoque des maux de tête extrêmement douloureux. Et ce n'est pas tout : ayant du mal à gérer sa brusque célébrité, l'acteur est devenu alcoolique durant le tournage de la saga Harry Potter, mais il s'est vite arrêté.
©  Joel Ryan/AP/SIPA

Suggestions de contenus