Piratage Facebook : votre compte est-il concerné ?

Piratage Facebook : votre compte est-il concerné ? FACEBOOK - Que s'est-il passé cette semaine sur Facebook ? Les équipes du réseau social ont découvert un faille de sécurité. Y a-t-il eu piratage ? Combien de comptes sont-ils concernés ? Linternaute fait le point.

[Mis à jour le 28 septembre 2018 à 23h07] Des pirates ont-ils pu prendre le contrôle de votre compte Facebook ? Après les révélations de la firme, les quelques 2,2 milliards d'amis mensuels revendiqués par la société peuvent se poser la question. En effet, Facebook a fait savoir ce vendredi 28 septembre que la plateforme a subi une faille de sécurité. Combien de personnes ont-elles été touchées ? Pas de chiffre exact, mais selon l'entreprise, dont Le Monde se fait l'écho, un peu moins de 50 millions de comptes auraient été affectés par cette faille découverte le 25 septembre dans le code du réseau social.

Comme l'a fait savoir lors d'une conférence téléphonique Mark Zuckerberg, le cofondateur de Facebook, la faille aurait été "réparée" dès hier soir, jeudi 27 septembre. L'entreprise a par ailleurs fait savoir que les forces de l'ordre ont été informées du problème. De même, 40 millions de comptes supplémentaires auraient également dû être déconnectés de force afin de circonscrire entièrement la faille, apprend-on. 

Que s'est-il exactement passé ? 

À en croire Le Monde, la faille se nichait dans le code informatique de la fonctionnalité "Aperçu de mon profil". En associant trois défauts présents dans ce même code, les pirates 2.0 ont ainsi pu avoir accès à près de 50 millions de "tokens", sorte de clé qui se trouve dans un appareil connecté à Facebook et qui permet à l'utilisateur de ne pas avoir à saisir constamment son identifiant et son mot de passe pour se connecter. Ces "tokens" peuvent ainsi permettre aux personnes malintentionnées de prendre le contrôle des comptes.

À noter que les personnes concernées par cette attaque ont peut-être pu voir qu'elles avaient été déconnectées ce vendredi. Les utilisateurs impactés étaient en tout cas de toutes origines. Pas de pays en particulier, il semble que partout à travers le monde des personnes ont été touchées. Les Français n'y ont donc pas échappé. Pour les autres, ils devraient prochainement en être informé si c'est le cas via un message d'information sur leur page d'accueil. Enfin, selon Guy Rosen, vice-président de Facebook chargé des questions de sécurité, interrogée par Le Monde, il ne serait pas nécessaire de changer son mot de passe.

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Annonces Google