Shakira risque la prison : qu'est-il reproché à la chanteuse ?

Shakira risque la prison : qu'est-il reproché à la chanteuse ? SHAKIRA. Le parquet espagnol a requis ce vendredi 29 juillet plus de huit ans de prison contre la star colombienne Shakira, accusée de fraude fiscale.

Shakira "confiante dans le fait que la justice lui donnera raison." Ce vendredi 29 juillet, le parquet espagnol a requis plus de huit ans de prison contre la chanteuse colombienne, qu'il accuse de fraude fiscale. La justice reproche à la star de ne pas avoir payé ses impôts en Espagne entre 2011 et 2014, alors qu'elle y résidait, selon elle. Les poursuites ne concernent toutefois que la période 2012-2014, les faits remontant à 2011 étant déjà prescrits. Montant total des faits reprochés ? 14,5 millions d'euros.

Shakira vivait en Espagne depuis 2011, avec le footballeur Gerard Piqué, dont elle s'est séparée en juin dernier. Elle aurait toutefois maintenu sa résidence fiscale aux îles Bahamas, considérées comme un paradis fiscal, jusqu'en 2015. De son côté, la défense de la chanteuse estime que sur la période indiquée, la plus grande part de ses revenus provenaient de ses tournées internationales. Les avocats de Shakira assurent qu'elle ne vivait pas plus de six mois par an en Espagne, la condition pour être résident fiscal dans le pays.

Face à ces accusations, la chanteuse colombienne nie les faits et souhaite aller jusqu'au procès. "Absolument certaine de son innocence", Shakira "n'accepte pas d'accord" avec le parquet "et décide de poursuivre" la procédure jusqu'au procès, avaient indiqué ses conseils dans un communiqué, assurant que la star était "confiante dans le fait que la justice lui donnera raison."

Chanteur