Rihanna : une nouvelle fois conquise par Emmanuel Macron

Rihanna : une nouvelle fois conquise par Emmanuel Macron RIHANNA - Si d'habitude Rihanna interpelle Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux au sujet d'éducation, cette fois, la chanteuse a salué la récente décision du chef de l'état concernant la naturalisation de Mamoudou Gassama.

[Mis à jour le 29 mai 2018 à 16h26] Emmanuel Macron a décidé d'ouvrir la procédure de naturalisation pour Mamoudou Gassama, qui a sauvé un enfant samedi dernier et cela plaît à Rihanna. La chanteuse a même tenu à saluer publiquement la décision du président français. Sur les réseaux sociaux, le chef de l'Etat a posté une photo de sa rencontre avec le jeune Malien, maintenant considéré comme un héros. Le cliché des deux hommes n'a pas échappé à Rihanna, qui a fait savoir qu'elle appréciait la décision d'Emmanuel Macron. "This makes me so happy" ("Cela me rend si heureuse"), a-t-elle écrit en commentaire de la publication.

Si le président français n'a pas répondu au message de l'artiste, ils ont tous les deux déjà été en contact. En juin 2017, Rihanna avait interpellé Emmanuel Macron sur Twitter en lui demandant si la France allait "s'engager pour le Fonds pour l'Éducation". Le mois suivant, Emmanuel et Brigitte Macron avaient accueilli la star à l'Elysée. "Je n'arrive toujours pas à croire à quel point hier était incroyable ! Je suis extrêmement impressionnée et inspirée par la volonté du Président Emmanuel Macron et de la première dame Brigitte Macron, d'avoir un impact global sur l'éducation ! Ce fut un honneur de les rencontrer et de discuter de nos projets pour le futur !" avait écrit Rihanna sur Instagram après leur première rencontre.

Plus récemment, en février dernier, Rihanna avait de nouveau attiré l'attention d'Emmanuel Macron sur Twitter, toujours au sujet de l'éducation. La chanteuse avait directement au président s'il est prêt à engager l'argent de la France pour l'éducation de demain. "Merci Emmanuel Macron d'avoir intensifié la conférence de reconstitution des fonds du Partenariat mondial pour l'Éducation. La France va-t-elle engager 250 millions pour l'éducation demain ?" avait-elle tweeté. Ce à quoi le premier concerné avait répondu : "Quand je m'engage, je tiens mes promesses." La chanteuse et le chef d'état s'étaient ensuite revus au Sénégal lors de la troisième édition du Partenariat mondial pour l'éducation (PME).

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google