Une pluie d'araignées s'est abattue sur une ville du sud de l'Australie

Une pluie d'araignées s'est abattue sur une ville du sud de l'Australie Ce mois-ci, les habitants de la ville de Goulburn au sud de l’Australie, ont eu une surprise plutôt effrayante : des millions d’araignées sont tombées du ciel pour couvrir des paysages entiers de leur toile. Un phénomène terrifiant... Mais pas de panique, cet événement est tout à fait normal.

Serait-ce une conséquence du dérèglement climatique ? Une invasion d’araignées mutantes ? La fin du monde ? Non. Aucune inquiétude à avoir, ce phénomène est naturel.

Au début du mois de mai, les habitants de la ville de Goulburn située au sud-est de l’Australie, ont assisté à une scène surréaliste. En sortant de chez eux, ils ont remarqué que les toiles d’araignées avaient recouvert les champs au point que le paysage semblait enneigé. En levant les yeux au ciel, ils ont pu observer des milliers d’araignées tomber du ciel. "Tout était recouvert de ces petites araignées noires et quand j’ai regardé le ciel, c’était comme un tunnel de toiles qui s’élevait jusqu’à des centaines de mètres" a confié Ian Watson, habitant de Goulburn au Sydney Morning Heralt. Selon lui, la scène était magnifique mais aussi contraignante : "c’était compliqué parce qu’on ne pouvait pas sortir sans se retrouver avec des araignées sur soi. En plus, j’ai une barbe, donc elles se coinçaient dedans". Intrigués et ennuyés par ce phénomène qui les empêchait de sortir de chez eux, les habitants de la ville ont fait appel à des scientifiques. Et selon eux, il n’y a aucune raison de s’inquiéter.

Le naturaliste Martyn Robinson de l’Australian Museum a livré son explication. Il s'agit d'un phénomène migratoire courant chez les araignées qui viennent de naître. Il s’appelle "balooning". Les araignées se placent sur un point élevé, un arbre ou un mur, et disposent leurs toiles de façon à ce que le vent puisse les emporter à la manière d'un parachute. Elles peuvent ainsi se déplacer rapidement. Martyn Robinson ajoute : "les "cheveux d’anges" comme certains les appellent, permettent aux araignées de parcourir des kilomètres ce qui explique pourquoi tous les continents ont des araignées. Elles vont même jusqu’en Antarctique où elles ne peuvent pas survivre. Cela explique aussi pourquoi le premier animal à arriver sur les nouvelles îles formées par les volcans est souvent l'araignée". Particularité du phénomène qui a touché la ville de Goulbourn, ce ne sont pas que les bébés araignées qui sont tombés du cie, mais toute la population, et le naturaliste australien a aussi une explication : il pense que cela est dû aux tempêtes qui ont touché l’Australie le mois dernier : "les araignées qui vivent au sol vont utiliser leur toile pour ne pas se noyer lorsqu’il pleut beaucoup, et elles vont se cacher dans le feuillage des arbres". Et c’est ainsi toutes les araignées qui se mettent à se déplacer de cette façon.

Ce n’est pas la première fois que ce phénomène arrive. Roberto Pinotti, président du Centre National Italien d’études des OVNI, a déjà observé cet événement à Florence. Il a expliqué à laBBC que cet incident s’était déjà produit en 1954 : "je me souviens avoir vu les toits de Florence recouverts d’une substance blanche pendant une heure. Elle s’est ensuite évaporée, comme de la neige". En plus de Florence, ce phénomène a déjà été remarqué au Texas, à Yass, non loin de Goulburn, et au Brésil (voir vidéo ci-dessous).

Annonces Google