Les insectes détectent les vaisseaux sanguins grâce à la chaleur

Les insectes qui se nourrissent de sang comme les punaises ou les poux sont capables de détecter du premier coup les vaisseaux sanguins de leur hôte. Des chercheurs du CNRS de l'université François Rabelais de Tours et d'institutions brésiliennes ont percé le mystère de cette localisation.
En recréant une peau artificielle, les scientifiques ont observé que les insectes hématophages captent grâce à leurs antennes les zones les plus chaudes où se situent les vaisseaux. Sans elles, ils sont totalement incapables d'orienter et de piquer leur trompe au bon endroit.

Article le plus lu - Fusillade à Halle : une attaque antisémite ? › Voir les actualités

Les insectes détectent les vaisseaux sanguins grâce à la chaleur

Les insectes qui se nourrissent de sang comme les punaises ou les poux sont capables de détecter du premier coup les vaisseaux sanguins de leur hôte. Des chercheurs du CNRS de l'université François Rabelais de Tours et d'institutions...

Je gère mes abonnements push