Mort de Christophe Revault : la cause du décès révélée par l'autopsie

Chargement de votre vidéo
"Mort de Christophe Revault : la cause du décès révélée par l'autopsie"

Mort de Christophe Revault : la cause du décès révélée par l'autopsie Les causes du décès brutal et soudain de Christophe Revault, survenu jeudi dernier à l'âge de 49 ans, sont désormais connues. Le résultat de l'autopsie permet d'affirmer que l'ancien gardien de but a succombé à une péritonite.

L'annonce de la mort de Christophe Revault, le jeudi 6 mai 2021, avait plongé le monde du foot dans la tristesse et la stupéfaction, les causes du décès restant inexpliquées pendant plusieurs. Le corps de l'ancien gardien de but, âgé de 49 ans, avait été retrouvé sans vie à son domicile situé dans l'agglomération havraise le jeudi 6 mai 2021. Le parquet du Havre a annoncé rapidement qu'il ouvrait une enquête pour tenter de faire la lumière sur cette mort survenue soudainement. Les résultats de l'autopsie ont finalement parlé le vendredi 14 mai : Christophe Revault est mort d'une péritonite (une inflammation aiguë du péritoine, membrane qui recouvre la cavité abdominale).

Né en région parisienne, Christophe Revault intègre très rapidement les équipes de jeunes du Havre avant d'intégrer l'équipe professionnelle en 1992 pour un premier passage de 5 ans et plus de 130 matchs chez les pros. Durant son passage, Il obtient plusieurs convocations en équipe de France comme doublure et élu par France Football meilleur gardien de Division 1 en 1995, 1996 et 1997. En 1998, "Bioman" rejoint le PSG avec la lourde tâche de remplacer un certain Bernard Lama. Son passage est délicat et Christophe Revault enchaîne les mauvaises performances comme le fameux 5-1 subi un soir maudit face au Bayern Munich en Ligue des champions, qui a sapé sa confiance. Une période qui l'empêcha de participer à la Coupe du monde 1998 en France. Après un passage de deux ans à Rennes, c'est à Toulouse que Christophe Revault revient sur le devant de la scène et reçoit notamment le trophée UNFP de meilleur gardien de Ligue 2. Parti en 2006 après avoir été rétrogradé sur le banc au profit de Nicolas Douchez, le portier retourne au Havre jusqu'à la fin de sa carrière en 2010. Depuis, l'ancien gardien n'était jamais reparti et avait occupé différents postes dans l'organigramme du club, avec des hauts et des bas : dans le staff technique, directeur sportif et recruteur.

Mort de Christophe Revault

Ancien gardien du Havre, Christophe Revault est décédé à l'âge de 49 ans à son domicile, plongeant le monde du football dans l'émotion et l'incompréhension. Les causes du décès sont restées floues pendant plusieurs jours avant que les résultats de l'enquête net l'autopsie concluent à une péritonite.

Christophe Revault au Havre

Ce crâne chauve reconnaissable de loin à la suite d'un pari perdu lors de la finale de la Coupe du monde en 1998, a fait les grandes heures du Havre. Son aventure avec le club débuta dès 1988 lorsque ce dernier le repéra dans un match de jeunes. Très vite intégré au centre de formation, Christophe Revault grimpa rapidement les échelons avant d'intégrer l'équipe professionnelle encore en Ligue 1. Simple doublure la première année, il devient titulaire dès 1994 et est élu meilleur gardien de Division 1 en 1995, 1996 et 1997 par France Football. Après des passages à Paris, Rennes et surtout à Toulouse, Christophe Revault retrouve son club formateur pour retrouver le plaisir de jouer et s'offrir un dernier challenge en 2007. Il s'offrira une dernière montée en Ligue 1 en devenant champion de France de Ligue 2 avant de redescendre l'année suivante. En 2010, Christophe Revault décida de mettre un terme à sa carrière mais restera dans le club avec des rôles différents, il réalisera notamment deux piges en tant qu'entraîneur en 2012 et 2015.

Christophe Revault à Toulouse

Sa deuxième vie était à Toulouse. Christophe Revault a marqué les esprits du TFC et c'est même ici qu'il a joué le plus de rencontres dans sa carrière (219). Pour sa première saison, il connaîtra la descente et les grosses difficultés du club mais restera avec plusieurs cadres pour retrouver les sommets. Promu capitaine, il deviendra champion de Ligue 2 en 2003 et recevra le trophée UNFP de meilleur gardien de Ligue 2. A l'annonce de sa mort, Toulouse lui rend un vibrant hommage, rappelant qu'il est considéré comme le meilleur gardien de l'histoire du TFC. "Gardien de but de 2000 à 2006 sous nos couleurs, Christophe a marqué l'histoire de notre Club, par son absolue fidélité, son irréprochable mentalité et son talent hors pair. Élu meilleur gardien de Ligue 2 en 2003, Christophe était aussi considéré comme le meilleur gardien de l'histoire du TFC. L'homme et le joueur ont profondément marqué notre Club, comme ceux par lesquels il est passé. Le Toulouse FC et le football français rendent aujourd'hui hommage à un gardien dont l'aura a dépassé les seules frontières de son sport. Nos pensées l'accompagnent, et entourent Delphine, son épouse, et ses proches."