La flamme des JO de Londres allumée à Olympie

La flamme des JO de Londres allumée à Olympie La flamme des Jeux Olympiques de Londres a été allumée le jeudi 10 mai dans l'ancienne Olympie en Grèce. Retour sur l'histoire de cette tradition millénaire.

Chez les Grecs, le feu a toujours été un élément sacré. Il tenait une place particulièrement importante lors de l'organisation des Jeux antiques, destinés à célébrer les dieux.

La flamme était alors dédiée à Hestia, déesse de la famille , et à Héphaïstos, dieu du feu, des forges et des volcans. Au sanctuaire d'Olympie, sur l'autel d'Hestia (situé dans le Prytanée, le bâtiment utilisé pour les grands banquets offerts aux athlètes à la fin des Jeux) brûlait un feu perpétuel. D'autres feux étaient aussi allumés dans les temples de Zeus et d'Héra.

Le renouveau de la flamme

C'est le 28 juillet 1928, à l'ouverture des Jeux olympiques d'été d'Amsterdam, que la flamme a été rallumée pour la première fois dans les Jeux "modernes". Et le premier relais de la flamme a été mis en place à l'occasion des JO de Berlin en 1936.

Pour cette édition 2012 des Jeux, la flamme olympique a été allumée le 10 mai en Grèce, grâce aux rayons du soleil concentrés par un miroir parabolique. La tradition a été conservée : pendant la cérémonie, les femmes portent une tunique traditionnelle de la Grèce antique.

La flamme a ensuite sillonné les routes de Grande-Bretagne. Pendant 70 jours, à raison de 12 heures par jour (1 personne = 1 heure) et sur un parcours exclusivement britannique (le relais international de la flamme a été stoppé suite au parcours difficile de 2008), elle a traversé 74 villes et effectué un trajet long de près de 12 800 kilomètres. 

Comme le veut la tradition, le dernier porteur a allumé une vasque monumentale avec la torche olympique dans le stade de la cérémonie d'ouverture. La flamme y brillera jusqu'à la fin des JO, elle sera éteinte lors de la cérémonie de clôture.

Chargement de votre vidéo
"La flamme des JO de Londres allumée à Olympie"

Lire aussi