France - Ecosse : les Bleus rattrapés par le Covid, le match de rugby finalement annulé ?

France - Ecosse : les Bleus rattrapés par le Covid, le match de rugby finalement annulé ? FRANCE - ECOSSE. Nouveau rebondissement pour le XV de France : alors que son match du Tournoi des 6 nations 2021 contre les Ecossais avait été maintenu, hier, à la date initiale, la Fédération a annoncé ce matin qu'un nouveau cas de Covid-19 a été détecté dans l'effectif des Bleus. La tenue de la rencontre est à nouveau menacée.

[Mis à jour le 25 février 2021 à 11h06] Le feuilleton sur l'incertitude concernant la tenue de France - Ecosse, prévu ce dimanche, se poursuit, après l'annonce, ce jeudi matin, par la Fédération française de rugby, de l'apparition d'un nouveau cas positif de Covid-19, au sein de l'effectif français , sans que l'identité du joueur n'ait été révélée . "Le Comité Médical de la FFR s'est réuni ce matin et a décidé la suspension des entraînements ce jour, précise le communiqué. L'ensemble du groupe est à l'isolement conformément au protocole sanitaire. La FFR est en lien étroit avec le Comité des 6 Nations. Par conséquent, ce match comptant pour la troisième journée du Tournoi des 6 nations n'est plus du tout sûr d'avoir lieu à la date prévue…

Le rappel des faits

Les premiers doutes concernant la tenue de ce  France - Ecosse sont apparus en fin de semaine dernière et se se sont renforcés en début de semaine, avec l'annonce de 16 cas positifs au sein du XV de France, 12 chez les joueurs (Romain Taofifenua, Charles Ollivon, Brice Dulin, Peato Mauvaka, Cyril Baille, Antoine Dupont, Mohamed Haouas, Gabin Villière, Arthur Vincent, Julien Marchand et Baptiste Pesenti) et 4 dans le staff (Fabien Galthié, William Servat, Karim Ghezal et un préparateur physique). Dès mardi, la question du maintien du match s'est alors clairement posée. "J'ai recommandé de ne pas jouer", avait même fait savoir hier Eric Caumes, infectiologue à l'hôpital de La Pitié Salpêtrière et membre de la commission médicale de la FFR. "Les conditions ne sont pas réunies pour que le match ait lieu en toute sécurité, avait-t-il ajouté. Je ne suis pas sûr de les avoir convaincus. Eux pensent qu'on peut jouer. Qui va décider ? Je ne sais pas, j'ai juste donné un avis ponctuel, ce n'est pas moi qui décide". De son côté, l'Ecosse avait fait part de sa volonté est de maintenir le match. "Un report aurait un impact sur la convention mise en place avec les clubs, et plus de dix de nos joueurs ne pourraient pas être sélectionnables pour l'équipe nationale dans le cadre d'une réorganisation du calendrier", avait ainsi expliqué la Fédération écossaise. Mercredi, le groupe de surveillance de tests Comité des 6 nations, rassuré par les deux dernières salves de tests pratiqués en milieu de semaine auprès de l'équipe de France qui n'avaient révélé aucun nouveau cas négatif, s'était finalement prononcé en faveur du maintien du France - Ecosse à la date prévue (ce dimanche 28 février à 16 heures). Ce jeudi, avec l'annonce d'un nouveau cas positif au sein du XV de France, les cartes sont rebattues, et la crainte d'un match non pas reporté mais annulé, resurgit côté français. Dans cette hypothèse, cela signifierait que les Bleus soient contraints de déclarer forfait et donc de dire adieu à ses rêves de Grand Chelem, dans ce Tournoi des 6 nations 2021 qui avait pourtant idéalement commencé (deux victoires convaincantes en Italie et en Irlande)…

Quelle composition pour le XV de France face à l'Ecosse ?

Même si ce France - Ecosse était finalement maintenu, la tâche s'annoncerait compliquée pour les Bleus puisque Fabien Galthié serait privé de huit titulaires habituels. Pour pallier ces absences, le patron du XV de France pourrait alors donner sa chance à Jonathan Danty, Baptiste Serin ou encore Demba Bamba. La compo possible de la France contre l'Ecosse : Bouthier - Penaud, Danty, Fickou, Thomas - Jalibert, Serin - Cretin, Alldritt, Jelonch - Willemse, Le Roux - Bamba, Bourgarit, Kolingar. La composition du banc de touche devrait également être inédite, avec la présence probable de joueurs comme Woki (4 sélections), Barassi (2 sélections) ou Moefana (0 sélection), peu ou pas expérimentés à ce niveau.