Une photo et un message d'espoir pour Marion Bartoli sur Instagram

Une photo et un message d'espoir pour Marion Bartoli sur Instagram Le nouveau post Instagram de Marion Bartoli n'est guère réjouissant. Si le message se veut positif, sur la photo, la jeune femme semble épuisée.

[Mis à jour le 25 juillet 2016 à 23h22] Marion Bartoli au plus mal ? Il y a une semaine, la joueuse de tennis affirmait sur Instagram qu'elle allait mieux et qu'elle avait même repris un kilo. Après l'avoir vu maigrir de jour en jour ces derniers mois, ses fans ont récemment appris que la jeune femme de 31 ans souffrait d'un mystérieux virus qui serait à l'origine de sa perte de poids très commentée sur les réseaux sociaux et dans la presse à sensation. Ce dernier l'empêcherait en effet de se nourrir convenablement et lui créerait moult réactions allergiques. Mais Marion Bartoli garde espoir et le fait savoir.

VIDEO. Marion Bartoli : la nouvelle photo qui inquiète

Chargement de votre vidéo
"Marion Bartoli : la nouvelle photo qui inquiète"

Vendredi, celle qui a été sacrée Championne des champions français par L'Équipe en 2013 a de nouveau donné de ses nouvelles sur Instagram. Mais cette fois-ci, malgré la confiance de la jeune femme et l'espoir qui règne dans son message, la photo parle d'elle-même. Traits tirés, sonde dans le nez, le selfie de l'ex-championne n'est pas des plus rassurants. "Même si aujourd'hui, les docteurs ont ajouté un nouvel ami dans mon nez, je conti­nue­rai à me battre, je n'aban­don­ne­rai jamais et je reviendrai plus forte pour travailler pour toutes les extraordinaires marques et chaînes avec lesquelles j'ai la chance de collaborer", commente-t-elle.

"J'ai gagné Wimbledon, ce n'est pas un virus qui va m'abattre", confiait Marion Bartoli en juin dernier sur les ondes de RTL, évoquant alors "un calvaire absolu". "Mon corps diminue de plus en plus le nombre d'aliments qu'il arrive à accepter. C'est réduit à quasiment plus rien. […] J'essaie de me battre avec le peu de force qu'il me reste pour rester en vie", détaillait alors celle qui est désormais hospitalisée en Italie. Si fin juillet la jeune femme semble donc encore pleine de ressources et très combative, le parcours vers la guérison s'annonce d'ores et déjà long et sinueux.