Paul stressé par le rythme de tournage

© JP BALTEL / ENDEMOL SHINE
Malgré son syndrome d'Asperger, Paul a dû s'adapter au rythme important des tournages des 12 coups de midi. Les émissions de Jean-Luc Reichmann sont tournées les unes à la suite des autres, au rythme de 5 par jour. C'est une façon d'enregistrer qui s'est révélée difficile à gérer pour Paul puisqu'il se fatiguait beaucoup plus vite que d'autres candidats en raison du syndrome d'Asperger. Et cela s'est parfois vu en jeu puisque lors des questions du coup de maître, le jeune homme a parfois fait des erreurs bêtes qui lui ont coûté de grands gains. "L'émission demande beaucoup d'énergie. Je ne sais pas si ça se voit mais parfois je suis très fatigué" expliquait-il à Jean-Luc Reichmann en plateau.
Suggestions de contenus