Igor et Grichka Bogdanov : l'homme qui les accusait se serait suicidé

Igor et Grichka Bogdanov : l'homme qui les accusait se serait suicidé IGOR ET GRICHKA BOGDANOV - D'après les informations de Franceinfo, Cyrille P., l'homme qui accusait les frères Bogdanov d'escroquerie, aurait mis fin à ses jours.

[Mis à jour le 4 septembre 2018 à 11h50] Le dimanche 2 septembre, Franceinfo publie une nouvelle dramatique : le producteur Cyrille P. se serait donné la mort le jeudi 30 août. Décrit comme "vulnérable" pour ses difficultés à gérer ses finances personnelles, le producteur était au centre de l'affaire Bogdanov. Les jumeaux scientifiques sont en effet soupçonnés "d'escroquerie sur personne vulnérable" comme l'a publié Le Parisien fin juin 2018. On leur reprocherait d'avoir proposé des placements à Cyrille P. pour une somme totale de près d'un million d'euros qui aurait en réalité été pour leur propre bénéfice.

Suite à l'annonce du suicide du producteur, Grichka Bogdanov a évoqué son sentiment au micro de Franceinfo. "Nous sommes plongés depuis dans la stupeur et une immense tristesse. Nous n'arrivons pas à y croire. c'est une indicible tristesse pour Igor et moi. Nous avons perdu l'un et l'autre un ami. Nous en retenons une image de quelqu'un de merveilleux, avec lequel nous avions un lien sincère et profond. Quelqu'un de surdoué."

En savoir plus

De quoi sont accusés Igor et Grichka Bogdanov ?

Selon les informations du journal Le Parisien publiées en juin 2018, Igor et Grichka Bogdanov sont soupçonnés d'avoir "fait miroiter […] de juteux placements, dans des projets artistiques, cinématographiques et scientifiques, mais aussi dans l'achat de véhicules de luxe, Maserati ou Ferrari." Sur franceinfo, en juin dernier, Grichka Bogdanov avait déclaré : "quand j'entends dire qu'il y aurait 800 000 à 1 million d'euros qui se seraient volatilisés dans nos poches, j'en souffre évidemment mais j'en ris aussi, tellement c'est risible et incroyablement faux".

Après leur leur mise en examen pour "escroquerie sur personne vulnérable et tentative d'escroquerie" prononcée le 21 juin dernier,  Igor et Grichka Bogdanov sortent du silence. Les deux frères sont accusés d'avoir dérobé environ 800 000 euros à Cyrille P., un producteur de spectacle parisien. L'homme âgé de 49 ans était un proche d'Igor et Grichka. Il a été qualifié de personne "vulnérable" par le juge d'instruction. Le samedi 23 juin, les deux frères se sont exprimés sur les ondes de RTL : "Tout ce qui est déployé dans les médias, à la suite de l'instruction, est totalement infondé. Le personnage dont il est question, lorsque nous l'avons rencontré, était producteur et parfaitement sain d'esprit", raconte Grichka Bogdanov.

Pour Grichka Bogdanov,  Cyrille P. voulait acheter sa maison. "On se met d'accord sur la valeur du bien et sur la répartition, car il y a deux lots. Il verse un chèque de 750.000 euros. Mais malheureusement, ce chèque revient impayé et l'affaire ne va jamais au bout", poursuit-il. Peu après, "son ex-femme entre dans une procédure qui vise à le mettre sous tutelle, se souvient Igor Bogdanov. Peu à peu, les relations s'effritent et il perd peu à peu le contrôle de son argent. Et nous, tout d'un coup, nous apparaissons, dans ce paysage qui se désagrège peu à peu, comme deux personnes qui veulent profiter de la faiblesse de quelqu'un." "Pour qu'il y ait escroquerie, il faut qu'il y ait de l'argent perçu, plaident les deux frères. Nous, nous n'avons pas reçu un seul euro de sa part". Igor et Grichka Bogdanov expliquent également considérer Cyrille P. comme une victime : "toute cette procédure lui est préjudiciable et nous qui le connaissons bien, nous savons très bien qu'il n'est pas vulnérable".

Des propos que Grichka Bogdanov a également réitéré auprès du Parisien. Dans le journal, il explique que Cyrille P. n'est pas une personne vulnérable. D'après ses dires, le plaignant ne serait pas encore sous tutelle. "Il est en conflit avec son ex-épouse, laquelle a initié cette procédure", annonce l'un des jumeaux mis en cause. Il précise par ailleurs que le producteur "est encore notre ami, et j'espère qu'il le restera". Quoi qu'il en soit, Grichka Bogdanov insiste : "dans cette histoire, il n'y a aucun préjudice pour qui que ce soit."

Dans les colonnes du Parisien, Grichka Bogdanov clame son innocence : "Nous sommes victimes d'une réalité parallèle ", a martelé le jumeau au quotidien le vendredi 22 juin. D'après les informations recueillies par Le Parisien, les Bogdanov auraient voulu relancer sur Youtube leur émission phare, Temps X , en impliquant Cyrille P. dans le projet. "Nous avons cédé 50 % de la marque à Cyrille, explique Grichka. Soit deux chèques de 125 000 euros qui, ajoutés à la vente de la moitié de la maison d'Igor, ont entraîné le signalement Tracfin", a expliqué Grichka au quotidien. C'est le service anti-blanchiment du ministère des Finances qui aurait découvert des sorties d'argent importantes sur le compte du plaignant.

Pour rappel, une mise en examen ne remet aucunement en cause la présomption d'innocence des frères Bogdanov dans cette affaire. Comme l'explique Voici, il est aussi question d'un troisième homme, Tanguy I., qui serait soupçonné d'être également impliqué dans la tentative d'escroquerie. Il a lui aussi été placé en garde à vue et présenté devant le juge d'instruction jeudi 21 juin. Les trois hommes sont placés sous contrôle judiciaire.

Maître Edouard de Lamaze, l'avocat d'Igor et Grichka Bogdanov, précise qu'ils coopéreront pleinement avec la Justice et qu'ils "apporteront à l'instruction tous les éléments de preuve démontrant leur parfaite innocence." Il annonce par ailleurs que les frères "n'ont bénéficié d'aucun enrichissement" et qu'ils ne seraient donc pas responsables d'un éventuel abus dont aurait été victime le plaignant.

Déjà des problèmes judiciaires pour les Bogdanov

Comme le rappelle le site de la chaîne BFMTV, les deux jumeaux Bogdanov ont déjà eu affaire à la justice. Ce fut le cas dernièrement, en novembre 2017, pour Igor Bogdanov, qui a été placé sous contrôle judiciaire par le parquet de Paris suite à l'effraction au domicile de son ancienne compagne Julie Jardon. A l'époque, Igor Bogdanov avait livré un témoignage dans l'émission de Jean-Marc Morandini : "Je suis effaré par les proportions que cette affaire a prise. A la peine personnelle d'un amour qui prend fin vient s'ajouter une peine médiatique à laquelle je ne m'attendais pas. Ça m'a vraiment affecté".

Par ailleurs, Igor Bogdanov a également présenté un faux carnet de vol dans le but de poser son hélicoptère sur le parking d'un centre commercial situé dans l'Essonne alors qu'il participait à une opération marketing. A l'époque, il l'avait utilisé pour justifier de 5000 heures de vol, ce qui correspond à autant d'heures qu'un pilote professionnel. La Justice avait tranché en sa défaveur. Le 30 juin 2014, Igor Bogdanov était condamné à payer une amende de 10 000 euros suite au pilotage d'un hélicoptère sans licence officielle. Le parquet avait requis trois mois de prison avec sursis suite à cette infraction.

Le Point rappelle également que les frères Bogdanov ont pu, par le passé, avoir des problèmes d'argent. Après leur grande période de succès dans les années 1980, ils sont moins présents à la télévision et se consacrent à leur thèse de doctorat. Dans un entretient avec Voici, ils revenaient en 2012 sur ces soucis financiers : "Sur TF1 en dix ans de Temps X, nous avons gagné suffisamment pour nous lancer dans nos recherches. Ensuite, ça s'est vraiment dégradé : notre thèse de doctorat nous a ruinés. Les huissiers sont venus, les propriétaires ont entamé une procédure, on s'est retrouvés avec des dettes qu'on continue de payer aujourd'hui."

Les frères Igor et Grichka Bogdanov révélés à la télévision dans Temps X

Pour rappel, Igor et Grichka Bogdanov sont deux frères âgés de 68 ans qui ont connu le succès dans les années 1980 à la télévision française grâce à l'émission de vulgarisation scientifique "Temps X". Ils sont spécialisés dans les domaines des mathématiques et de la physique. Par la suite, les deux hommes ont fait beaucoup de radio et diverses émissions de divertissement. Ils sont régulièrement invités dans Les Grosses Têtes sur la station de radio RTL. Les téléspectateurs ont pu les apercevoir encore récemment dans le jeu de France 2 Fort Boyard. Ils proposaient pour l'occasion des épreuves de réflexion aux candidats de l'émission.

Igor et Grichka Bogdanov avaient aussi fait un passage en 2017 dans l'émission Touche pas à mon poste dans laquelle ils devaient livrer une chronique scientifique. En 2015 Cyril Hanouna s'était à l'époque amusé à réaliser un clip musical avec une chanson intitulée "Bogda Bogdanov" dans laquelle il apparaissait au côté des jumeaux dans une chorégraphie psychédélique à base de jetés de mentons dans tous les sens. Chris Marques, jurés de Danse avec les stars, et Marc Lavoine apparaissaient eux aussi dans cette vidéo.

Des personnalités controversées

Les jumeaux scientifiques du PAF sont aussi des personnages controversés sur le plan des sciences. En 2010, le magazine Marianne avait publié un rapport du CNRS au sujet des articles et thèses de doctorat des frères Bogdanov. Ces notes datées de 2003 n'étaient que peu agréables à l'encontre des jumeaux. Igor et Grichka avait ensuite pris la parole pour dénoncer ces propos dont ils jugent la diffusion "regrettable".

Petit à petit, les frères Bogdanov se sont faits de moins en moins présents sur les plateaux de télévision et ont surtout fait de l'édition littéraire leur carrière principale par la suite. Ils publient en effet des ouvrages à volonté scientifique, généralement critiqués et suscitant la polémique. Igor et Grichka Bogdanov s'amusent ce l'émotion de la communauté scientifique à chacune de leur publication, ils se revendiquent d'ailleurs "sans aucune forme d'orgueil, de la même famille qu'Einstein." Une petite phrase qui a, vous vous en doutez, du mal à passer.

Le conflit qui oppose les frères Igor et Grichka Bogdanov a d'ailleurs été porté en Justice. Celui-ci attend toujours une déclaration de la part de la Cour de cassation qui doit se prononcer sur la demande des jumeaux au sujet du million d'euros qu'ils exigent pour les déclarations du comité CNRS parues dans la presse. Le jugement du Tribunal Administratif de Paris, rendu le 30 juin 2015, qui prévoyait une amende de 2000€ à régler au CNRS par les Bogdanov n'a pas plu aux jumeaux qui ont fait appel de la décision. La Cour de cassation doit rendre son jugement prochainement.

Quel âge ont les frères Bogdanov ?

Les jumeaux Igor et Grichka Bogdanov (un patronyme qui s'écrit parfois Bogdanov) sont tous les deux nés le 29 août 1949 dans la ville de Saint-Lary dans le Gers. Ils ont donc 68 ans. Dans les premiers temps de leur carrière, ces deux frères se sont surtout illustrés à la télévision avec des émissions de télévision comme Temps X dédiées à la vulgarisation scientifique. Ils se sont depuis tournés vers l'édition et la publication de nombreux livres dans lesquels ils proposent de la vulgarisation scientifique. Les frères Bogdanov sont également propriétaires du château d'Esclignac dans leur Gers natal.

Les frères Bogdanov ont-ils eu recours à la chirurgie esthétique pour leur visage ?

Igor et Grichka Bogdanov cultivent eux-mêmes le mystère sur leur apparence qui fascine tout autant qu'elle interroge. En effet, depuis leur accès à la célébrité, les deux jumeaux ont beaucoup changé, ce qui a forcément créé de nombreuses questions chez leurs fans. Dans une interview avec Télé-Loisirs en novembre 2017, Grichka Bogdanov s'est exprimé à ce sujet : "Nous sommes, Igor et moi, des expérimentateurs. Dans l'expérimentation, il y a un certain nombre de petits protocoles. Ce ne sont pas des ouvertures... Mais ce sont des protocoles qui sont divers, dont on ne peut pas parler comme ça." S'il dément avoir eu recours à la chirurgie esthétique, il précisait tout de même avoir profité de techniques "beaucoup plus avancées" que des injections d'acide botulique. Le mystère reste donc entier...

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des blocages ? › Voir les actualités

Annonces Google