Vacances en Italie : test PCR, quarantaine, lieux ouverts, on fait le point avant l'été 2021

Vacances en Italie : test PCR, quarantaine, lieux ouverts, on fait le point avant l'été 2021 Les voyageurs souhaitant voyager en Italie durant devront effectuer un test PCR avant leur départ, se mettre en quarantaine pendant 5 jours, puis effectuer un nouveau test à l'issue de cette période. On fait le point sur la situation et les nouvelles mesures mises en place en Italie face au Covid-19.

[Mis à jour le 5 mai 2021 à 17h08] En Italie, les trois-quarts du pays s'affichent désormais en jaune sur la carte, soit le niveau de risque lié au Covid-19 le plus bas selon les critères définis par les autorités italiennes. Les bars et restaurants y sont autorisés à servir en terrasse, et aussi le soir même si le couvre-feu reste en vigueur de 22h à 5h du matin. Les cinémas, théâtres et salles de concert peuvent aussi accueillir du public à hauteur de 50 % de leurs capacités. Viendra ensuite le tour des piscines, des salles de gym et des parcs de divertissement d'ici le 1er juillet.

Jusqu'au 15 mai prochain, les voyageurs entrant en Italie en provenance de France doivent cependant présenter le résultat négatif d'un test moléculaire (PCR) ou antigénique réalisé moins de 48h avant le voyage, se signaler dès l'arrivée à l'autorité sanitaire régionale et se soumettre à un isolement de 5 jours même si le premier test est négatif, à l'adresse indiquée aux autorités sanitaires (adresse privée ou hôtel) et refaire un test à la fin de l'isolement.

Les frontières de l'Italie sont-elles ouvertes ?

Figurant parmi les destinations préférées des Français en Europe, l'Italie a rouvert ses frontières aux citoyens européens l'été dernier. Le décret-loi (DPCM) en vigueur du 26 avril au 31 juillet 2021 maintient les régions italiennes en quatre catégories selon le risque de transmission du virus :

  • Zone rouge pour un risque maximal : Sardaigne.
  • Zone orange pour un risque élevé : Basilicate, Calabre, Sicile, Pouilles, Val d'Aoste.
  • Zone jaune pour un risque modéré : Abruzzes, Campanie, Émilie-Romagne, Frioul-Vénétie Julienne, Latium, Ligurie, Lombardie, Marches, Molise, Piémont, Toscane, Ombrie, Vénétie, Provinces de Trente et de Bolzano.
  • Zone blanche pour un risque réduit : Aucune région.

L'Italie impose-t-elle une quarantaine aux touristes ?

Jusqu'au 15 mai, tout voyageur de plus de deux ans en provenance de la France est obligé à présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h avant le voyage, signaler leur présence à l'autorité sanitaire régionale en arrivant, et s'isoler pendant 5 jours tout en indiquant l'adresse de quarantaine avant de faire un test de sortie à la fin de cette période.

Quelles sont les mesures de distanciation sociale mises en place en Italie ?

L'Italie maintient l'obligation de porter un masque en permanence : dans les lieux fermés accessibles au public, mais aussi dans les lieux fermés autres que les domiciles privés, et à l'extérieur.

Un certificat vert numérique en Italie

L'Italie poursuit son déconfinement progressif et se préparer à relancer l'industrie touristique. Pour mener à bien cette opération, les autorités ont décidé de mettre en place un "certificat vert". Dès le 15 mai, un passeport vert national rendra possible les déplacements dans toute la péninsule, sans restrictions. Son détenteur devra avoir été vacciné, avoir eu le Covid-19 ou présenter un test négatif au virus. Une liberté de mouvement qui sera accordée aux Italiens ainsi qu'à tous les voyageurs étrangers en provenance de l'UE. Ce document sera délivré par les autorités sanitaires locales italiennes. Il restera valable 6 mois pour les individus vaccinés ou guéris de du Covid-19 ou bien 48h pour ceux qui présentent un test PCR ou antigénique négatif au coronavirus.

Les restaurants et commerces sont-ils ouverts en Italie ?

Depuis le lundi 26 avril, les Italiens peuvent à nouveau se rendre au restaurant, cinéma ou théâtre, sous certaines conditions. Bars et restaurants sont autorisés à servir en terrasse même si le couvre-feu débutant à 22 h reste toujours en vigueur.

Les plages sont-elles accessibles en Italie ?

Les bords de mer italiens sont accessibles. Sur les plages privées, majoritaires sur la péninsule, une distance de 3 à 10 mètres doit être respectée entre transats et parasols selon les régions.

Les aéroports ont-ils rouvert, avec quelles compagnies partir en Italie ?

Les grands aéroports italiens ont rouvert leurs portes aux voyageurs. À Rome, l'aéroport de Fiumicino accueille quotidiennement une vingtaine de vols. Le second aéroport de la capitale, Ciampino a repris du service avec notamment Ryanair et EasyJet. Si vous souhaitez vous rendre dans les îles italiennes, sachez que la Sicile et que la Sardaigne accepte les vols internationaux