Concorde 2 : l'avion supersonique d'Airbus atteindra les 5 500 km/h

Concorde 2 : l'avion supersonique d'Airbus atteindra les 5 500 km/h En juillet 2015, Airbus déposait le brevet d'un "Concorde 2". Les propriétés de ce qui n'est pour l'instant qu'un concept ont été dévoilées. L'avion supersonique pourrait rallier Paris à New York en à peine plus d'une heure.

Trop gourmand en carburant, marqué par plusieurs incidents graves (dont le crash sur la commune de Gonesse), le Concorde a volé pour la dernière fois en juin 2003. Pourtant, douz ans plus tard, cet avion figure parmi les légendes de l'aéronautique et reste l'un des chouchous du grand public. L'été dernier, Airbus a déposé le brevet d'un nouvel avion baptisé "Concorde 2". De quoi réveiller l'enthousiasme des passionnés. Sur les croquis présentés par l'avionneur, le Concorde 2 n'a plus grand chose à voir avec son prédécesseur : terminé le nez basculant et l'allure effilée, le nouveau Condorde ressemble davantage à une petite navette spatiale. Il conserve ses ailes delta caractéristiques et est propulsé par trois types de moteurs différents. Deux turbojets lui permettant de décoller à la verticale, un moteur-fusée pour le propulser et une fois son "altitude de croisière" atteinte (jusqu'à 35 000 mètres), des ramjets pour prendre le relais. Ce vol en hyperbole permettra d'atténuer le bruit au moment du passage du ou des murs du son. Ces trois types de moteur lui permettront d'atteindre la vitesse exceptionnelle de 5 500 km/h, soit Mach 4,5, près du double du premier Concorde. De quoi accomplir un Paris - New York en à peine plus d'une heure !

Le Concorde 2 ne pourra accueillir que 20 passagers contrairement à la première version qui pouvait en accueillir jusqu'à 90. D'après les brevets, Airbus envisage une utilisation commerciale mais également militaire du nouvel avion. Les passagers de ce Concorde 2 seront, comme pour le premier Concorde, des touristes d'affaires qui pourront se rendre de l'autre côté de l'Atlantique... le temps d'un petit déjeuner et revenir dans la même journée sans être incommodés par les décalages horaires. Le Concorde et le Tupolev Tu-144 (retiré en 1999) ont été les deux seuls avions supersoniques civils. Evidemment, aucune date de sortie ou d'exploitation n'est encore annoncée.

Dessin déposé par Airbus, et modélisation du brevet © Airbus

En vidéo : le dernier vol du Concorde