Sandy : comment se forment les ouragans ?

Sandy : comment se forment les ouragans ? Tandis que l'Amérique de nord est touchée par l'ouragan Sandy, voici quelques clés pour mieux comprendre ce phénomène météorologique.

Ce début de semaine, la côte est des Etats-Unis a été frappée par l'ouragan Sandy, avant que ce dernier ne se dirige vers le Canada. Vents violents, inondations... On connaît généralement les grandes caractéristiques de ce phénomène météorologique et les images, impressionnantes font généralement le tour du monde. Mais qu'est-ce qu'un ouragan ? Tout d'abord, un ouragan n'est autre qu'un cyclone, mais qui se déplace dans les Caraïbes. Si le cyclone se trouve à La Réunion, on parle de cyclone tropical, s'il évolue dans le nord-ouest du Pacifique, on le désigne sous le nom de typhon. Toutes ces appellations désignent en fait le même phénomène météorologique. Une tempête devient un ouragan ou cyclone lorsque le vent dépasse 117 km/h. A moins de 63 km/h, il s'agit d'une dépression tropicale, entre 63 km/h et 117 km/h, c'est une tempête tropicale. A partir d 63 km/h, un prénom est attribué à cette perturbation.

Un cyclone, désigné par le terme d'ouragan dans le cas de Sandy, née dans les Caraïbes, est un phénomène tourbillonnaire. Chaque année, les régions tropicales sont frappées par ces violentes perturbations atmosphériques. Les ouragans ou cyclones disposent d'une pression centrale très basse et tournent dans le sens des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère sud et dans le sens contraire dans l'hémisphère nord. Le diamètre des cyclones mesure entre 5 00 et 1 000 km. Au centre, l'œil du cyclone, d'un diamètre pouvant aller jusqu'à 150 km, mais plus fréquemment de 30 à 60 km. Dans cet œil du cyclone, le vent est faible et il n'y a pas de pluie. Mais autour de cet œil, dans la zone du mur de nuages (cumulonimbus), les vents peuvent souffler jusqu'à 300 km/h et les pluies sont diluviennes.

Pour qu'un cyclone puisse se former, une condition nécessaire : la température de l'océan doit être supérieure à 26°C dans les 60 premiers mètres. "Une température élevée permet une évaporation intense et des transferts d'humidité de l'océan vers l'atmosphère", explique Météo France. En clair, ces phénomènes ne naissent pas dans les zones où les eaux sont trop froides. Les ouragans, qui ont besoin d'eau chaude pour se développer, faiblissent donc en entrant dans les terres. Pour la formation d'un ouragan, il faut également que la zone soit suffisamment éloignée de l'équateur pour que la force de Coriolis agisse.

Chaque année, environ 45 cyclones se forment au-dessus des eaux tropicales. Sur le site de Météo France, des graphiques représentant ces phénomènes tourbillonnaires sont accessibles : voir ici.

Les images de l'ouragan vu de l'espace

Plusieurs médias dont TF1 ont publié des images de la Nasa qui montrent la formation de l'ouragan Sandy en accéléré.

EN VIDEO –  Des vents violents ont balayé lundi 29 octobre le nord-est des Etats-Unis avant l'arrivée imminente de l'ouragan Sandy sur les côtes.

Article le plus lu - Mélenchon : la vidéo choc de la perquisition à LFI › Voir les actualités

Annonces Google