Thanksgiving : ce que vous ignorez sur la "fête de la dinde"

Thanksgiving : ce que vous ignorez sur la "fête de la dinde" THANKSGIVING 2017 - La fête de l'"Action de grâce", alias Thanksgiving, se tenait ce jeudi. Vous vous demandez ce qui se trame ? Apprenez-en plus sur cette célébration dont les Américains sont fous...

[Mis à jour le 23 novembre 2017 à 23h35] La date fatidique de Thanksgiving 2017 tombait ce jeudi 23 novembre, soit le quatrième jeudi du onzième mois de l'année. Thanksgiving. Vous en avez déjà sûrement entendu parler, ne serait-ce qu'en regardant votre petit écran. Quelle série américaine n'a pas eu son fameux épisode dédié à cette fête ? Tout le monde se souvient encore de Joey Tribbiani, dans Friends, enfilant le pantalon de grossesse de Phoebe pour pouvoir être à l'aise et finir son assiette sans se soucier du bouton de son pantalon. Car la fête de Thanksgiving s'illustre surtout par ses festins. Mais qu'y a-t-il de si bon à manger ?

Attention, cela risque de vous donner faim : purée de pomme de terre, dinde farcie, tarte au potiron, patate douce, sauce aux airelles, et pain de maïs. Toute la famille s'implique dans la préparation du repas, qui présente l'avantage, avec la dinde, imposante et peu chère, de nourrir du monde à peu de frais. Une manière de commémorer l'accueil reçus par les colons britanniques de Plymouth en 1620, quand ils ont débarqué en Amérique et que les indigènes leur ont appris à cultiver la terre et pêcher.

La date de la célébration de Thanksgiving est chaque année la même aux États-Unis (bien qu'elle se fête à d'autres moments dans d'autres endroits du globe) : le quatrième jeudi de novembre donc, au coeur de l'automne. Ainsi, les Américains ne se contentent pas de fêter Noël et le Nouvel An, ils se réunissent aussi en famille autour d'une dinde pour l'"Action de grâce" (la traduction de Thanksgiving en français). L'histoire de Thanksgiving a commencé le 26 novembre 1620, quand des migrants anglais arrivés en Amérique ont mis en place trois jours "de remerciement à Dieu" pour l'obtention de récoltes abondantes et le fait d'avoir survécu aux épidémies. Quid des dindes ? La présence des volatiles, consommés à l'échelle de 45 millions par an à l'occasion de Thanksgiving, dans la tradition, viendraient notamment des dindes sauvages apportées par les Amérindiens qui furent particulièrement accueillants avec les "Pilgrims".

Thanksgiving signifie "Merci pour les dons"

La fête de Thanksgiving est particulièrement chère aux Américains. Elle dépasserait même dans leurs coeurs la fête nationale, pour son côté rassembleur au-delà des domaines politiques et religieux. Thanksgiving est aussi pour eux l'occasion de partager un bon repas en famille bien avant Noël ! La fête en question signifie "Merci pour les dons" dans la langue de Shakespeare. La tradition des Pilgrims du XVIIe siècle, ces pèlerins du vieux continent débarquant dans le Nouveau Monde à bord du Mayflower en 1621, marque leur sensation d'avoir été accompagnés par la bénédiction divine au moment de leur installation. Sous une forme aussi concrète, comme évoqué plus haut, que celle des récoltes qui ont nourri les Pères fondateurs de l'Amérique après un hiver particulièrement rude...  Les Indiens sont aussi venus en aide aux dissidents religieux britanniques alias "Pilgrims" dans leur installation aux portes de Cape Cod (Massachusetts) : ils leur ont appris comment chasser et récolter le maïs.

Thanksgiving
Un dîner traditionnel de Thanksgiving, avec la dinde rôtie et la tarte au potiron traditionnelles. Miam !  © circleps / Fotolia

Thanksgiving et la tradition de la dinde graciée

Mardi, le Président Donald Trump a gracié sa toute première dinde de Thanksgiving depuis son arrivée au pouvoir le 20 janvier dernier. La cérémonie a eu lieu dans la roseraie de la Maison Blanche, à Washington. L'oiseau porte le doux nom de "Drumstick", "Pilon" en français. De quoi annoncer la couleur d'une tradition bon enfant : "Oh, je pense que Drumstick va être très contente", a par exemple déclaré le 45e Président des Etats-Unis, accompagné de la Première dame Melania Trump et de leur fils Barron, 11 ans. "Tu es prête, Drumstick ? Drumstick, tu es à présent graciée."

Depuis 1941, les festivités chrétiennes d'origine ancienne de Thanskgiving représentent un moment clé de l'année outre-Atlantique. Les Américains l'honorent par un repas de famille chaleureux autour de tarte à la citrouille et de dinde rôtie, afin de remercier Dieu pour les bonheurs reçus pendant l'année, mais aussi par le rite des dindes graciées, au cours duquel deux volatiles sont sauvés au lieu d'un, pour être sûr d'en avoir au moins un à présenter si le premier se trouve mal. La tradition relativement récente a été lancée en 1963 par le Président Kennedy, puis rendue annuelle par George Bush, également Président, en 1989.

Thanksgiving, jour de fête nationale depuis 1863

Thanksgiving
Statue d'Abraham Lincoln, qui a officialisé Thanksgiving - au mémorial de Washington.  © davidevison / fotolia

Il a fallu attendre 1863 pour qu'Abraham Lincoln décrète Thanksgiving comme un jour de fête nationale. D'après Frenchinfoamerica.com, c'est l'auteur américaine de la comptine "Mary Had a Little Lamb", Sarah Josepha Hale, qui aurait soufflé cette idée au 16e président des Etats-Unis. "Pourquoi le quatrième jeudi de novembre ?", vous demandez-vous peut-être à présent. C'est comme ça. Toutefois, le timing de cette fête sert l'économie américaine en boostant la consommation des ménages. Pour autant, ce jour de grand rassemblement familial n'a été officiellement déclaré "legal holiday", ou jour férié, par le Congrès qu'en 1941. 

Etats-Unis / Religion

Annonces Google