Sonde Cassini : un "suicide" sur Saturne pour capter des images exceptionnelles

SONDE CASSINI - La sonde américaine a plongé entre les anneaux de Saturne livrant quelques photos exceptionnelles. C'est le début de la fin pour l'engin spécial qui a tant apporté aux scientifiques.

[Mis à jour le 26 avril 2017 à 16h47] Les opérations ont commencé à 10h35 ce mercredi matin. La sonde spatiale Cassini s'est lancée dans une manoeuvre des plus risquées entre le globe de Saturne et ses anneaux. Le plongeon, orchestré par les équipes de la NASA, est une grande première spatiale. La descente à travers les anneaux empêche toute communication avec la Terre. Il faut donc attendre ce jeudi 27 avril pour voir toutes les photos prises par la sonde durant le grand plongeon. Mais d'ores et déjà, de très nombreuses images de la planète aux anneaux nous sont parvenues.

Dans un message posté sur Twitter, l'équipe en charge de la sonde Cassini a expliqué qu'elle bougeait l'antenne de la sonde pour éviter la casse : "Boucliers avant ! Alors que nous passons sur #Saturne, nous transformons notre antenne en un bouclier MAINTENANT pour détourner les particules annulaires qui vont arriver". Un second message a été posté à 11h : "Ça y est ... ! À travers l'écart entre #Saturne et ses anneaux. Les instruments sont activés, mais nous ne sommes plus en contact avec la Terre. Voilà, on y va !"

Pour les scientifiques et ingénieurs américains, il s'agit extrêmement important : "Jamais un vaisseau spatial ne s'est aventuré dans cette zone", rappelle le responsable du directoire des missions scientifiques de la NASA, le Suisse Thomas Zurbuchen. "La dernière partie de la vie de Cassini sera vraiment comme un feu d'artifice, car en s'aventurant entre la surface de Saturne et ses anneaux, le vaisseau fera des mesures scientifiques qui auraient autrement été impossibles", expliquait ce matin à l'AFP le chercheur Luciano Iess de l'université de Rome.

En fait, Cassini ne réalisera pas une descente mais 22 au total dans les anneaux de la planète, entre aujourd'hui et le mois de septembre. Cette exploration devrait permettre de mieux comprendre les anneaux et ainsi éclairer les scientifiques sur leur formation originelle. Cassini va aider à cartographier le champ de gravité de Saturne, à connaître la structure interne de son noyau, à calculer la vitesse de rotation de la planète.

Cassini : des images incroyables de Saturne

Depuis qu'elle s'est approchée la grande planète aux anneaux, la sonde Cassini a permis aux scientifiques de recueillir des milliers de données extrêmement précieuses sur la géante gazeuse, sur ses satellites naturels et sur le système solaire. Elle a aussi permis - et les profanes peuvent aussi en profiter - de capter des images très précises et impressionnantes de Saturne et de ses lunes.

La sonde Cassini est condamnée

Mais cette plongée est dangereuse. Lancée à la vitesse de 35 kilomètres par seconde, entre les nuages et les anneaux de Saturne larges de 2 400 kilomètres, la sonde pourrait être détruite si elle se heurte à des micrométéorites. "La décision de cette exploration a été prise uniquement parce que la sonde était condamnée, explique Nicolas Altobelli, responsable de la mission scientifique de Cassini pour l'ESA. En manque de carburant, Cassini se désintégrera en effet le 15 septembre, lors d'une dernière plongée "kamikaze" dans la haute atmosphère de Saturne... Elle se consumera comme une météorite et transmettra des données jusqu'à sa dernière seconde de "vie". Lancée en 1997, cela fait 13 ans que la sonde tourne autour de Saturne. Résultat : 10 lunes découvertes, plus de 3 600 publications scientifiques traitant de son travail, près de 380 000 photos de Saturne transmises...

Le premier passage réalisé ce mercredi sera donc suivi de 21 autres tous les six jours, si la sonde survit à ses passages répétés dans le plan des anneaux de Saturne. Durant ses différentes plongées, Cassini engrangera des photos impressionnantes (comme celles-ci) et des informations inédites sur l'atmosphère saturnienne et ses anneaux. Pour suivre l'avancée de ses ultimes travaux, vous pouvez consulter le compte Twitter dédié à la sonde Cassini. Début avril, la NASA avait rendu hommage à la sonde Cassini dans un clip digne d'un teaser de blockbuster, annonçant la mort prochaine du module, dans les anneaux de Saturne.

EN VIDEO - Le crash de la sonde Cassini mise en scène dans un clip hollywoodien

Article le plus lu : Accident à Millas : que s'est-il passé ? : voir les actualités

Saturne

Annonces Google