Jeannette Bougrab : une photo avec Charb, la polémique prend de l'ampleur

Jeannette Bougrab : une photo avec Charb, la polémique prend de l'ampleur Jeannette Bougrab a décidé de ne pas se taire, malgré les demandes de la famille de Charb, quitte à tomber dans l'impudeur, voire l'indécence. Elle a aussi donné une photo d'elle avec le dessinateur de Charlie Hebdo à Paris Match pour prouver son histoire d'amour.

[Mis à jour le 15 janvier à 14h01] Depuis que la famille de Charb a nié toute relation du dessinateur avec Jeannette Bougrab, la polémique continue de s'étendre dans les journaux. La jeune femme, qui a réagi plusieurs fois dans les médias pour faire part de sa peine d'avoir perdu son compagnon, doit désormais se justifier. Dans Paris Match, elle assure que les proches de Charb étaient au courant : "Nous n'avions pas fait de communiqué pour annoncer notre relation. Mais nous ne nous cachions pas. Stéphane avait prévenu ses parents. Il connaissait ma mère et ma fille May l'appelait "papa". C'est moche d'en arriver là".

Après un temps de désolation, Jeannette Bougrab a choisi de libérer sa parole. Sur BFM TV, sur TF1, et même aux Etats-Unis. Auprès de la chaîne NBC, elle semble même s'abandonner avec une étonnante impudeur dans une interview du 14 janvier : "C'est mon héros (...) Je ne pourrais pas aimer après lui" dit-elle, avant de donner des détails sur sa dernière visite : "Une fois à l'hôpital, j'ai embrassé sa main, et sa tête. Il n'avait plus de visage, donc les soignants avaient mis comme un voile pour dissimuler les dégâts de l'attaque". A la journaliste qui l'interroge, elle présente des dessins, des cadeaux, des vidéos, comme pour prouver le caractère amoureux de leur relation. "Personne ne pourra me faire taire. Charb aurait aimé que je parle".

Malgré les tentatives d'apaisement, les tensions semblent exacerbées entre elle et la famille de l'ancien directeur de Charlie Hebdo. A tel point que Jeannette Bougrab préfère ne pas se rendre aux funérailles de son compagnon : "Pour mettre un terme à toute polémique, je n'irai pas à l'enterrement de Stéphane (Charb). Nous avons vécu une belle histoire. Mon combat pour la laïcité, par contre personne ne pourra me le retirer. Et je continuerai à me battre", explique-t-elle sur son compte Facebook. Dans Paris Match, elle ne peut s'empêcher de manifester une certaine rancoeur : "Sa famille me prive d'une ultime rencontre avec mon amour".

Samedi dernier, le frère de Charb, avait demandé à ce que Jeannette Bougrab arrête de s'émouvoir dans les médias, dans un communiqué transmis à l'AFP : "Nous démentons formellement l'engagement relationnel de Charb avec Jeannette Bougrab. La famille ne veut plus que Jeannette Bougrab s'exprime au sujet de Charb dans les médias de quelque manière que ce soit". En réaction, la jeune femme a décidé de donner à Paris Match une photo prise le 31 décembre où elle apparaît avec sa fille et le dessinateur, manifestement complices.

Sur les réseaux sociaux, à la demande de Jeannette Bougrab, des photos montrant le dessinateur et Jeannette Bougrab apparaissent. Une photo de Charb avec la fille de Jeannette Bougrab a été retweetée des centaines de fois :

TWITTER : Sur les réseaux sociaux, les réactions sont nombreuses. La polémique est regrettée par les internautes :

Jeannette Bougrab s'est exprimée à plusieurs reprises dans les médias depuis le drame de mercredi :

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google