Les politiques en vacances dans le nord

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate malheureuse cette année à la mairie de Paris, devrait prendre du repos à proximité de Sainte-Mère-Eglise, dans le Cotentin, comme chaque année. Au programme, peinture et pêche à la crevette en famille, comme elle en faisait l'écho l'an dernier au Parisien. Habitué de la Normandie lui aussi, le patron du Nouveau Centre, Hervé Morin, pourrait quant à lui rejoindre son fief d'Epaignes, dont il est maire, comme à son habitude. Jean-Louis Borloo devrait quant à lui poursuivre sa convalescence et prendre du temps "en famille" dans sa ville de Valenciennes. Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, va passer plusieurs jours auprès des siens dans le Nord-Pas-de-Calais.
Enfin, il y a ceux qui pourraient rester à Paris tout l'été ou dans la région : Benoît Hamon notamment, qui s'apprête à vivre sa première rentrée scolaire comme ministre de l'Education, Ségolène Royal, qui n'est sûre de prendre des vacances ou encore Arnaud Montebourg, qui ne prendra des congés qu'en "fonction de l'avancement des dossiers". Enfin le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve n'a pas arrêté sa destination de vacances, mais il pourrait rester dans sa maison de campagne en Ile-de-France cet été.
Suggestions de contenus