François Hollande : son discours sur les prises d'otages de vendredi [VIDEO]

François Hollande : son discours sur les prises d'otages de vendredi [VIDEO] Le chef de l'Etat a suivi de près les prises d'otages à Paris et en Seine-et-Marne, jusqu'à l'intervention des forces de l'ordre et la mort des forcenés. François Hollande a pris la parole pour annoncer qu'il participerait à la manifestation de dimanche.

[Mis à jour le 9 janvier à 20h26] François Hollande a pris la parole pour revenir sur les opérations menées par les forces de l'ordre à Paris et en Seine-et-Marne dans la petite ville de Dammartin-en-Goële ce vendredi. Le chef de l'Etat a notamment annoncé qu'il serait présent dans la manifestation de dimanche à Paris. Le ministre de l'Intérieur l'a précédé avec un rapide discours effectué porte de Vincennes, à Paris, pour rendre hommage aux forces de l'ordre qui ont permis de mettre un terme aux prises d'otages. Il a salué le "sang-froid" et "le travail exceptionnel" des forces d'intervention tout en assurant que la mobilisation des autorités judiciaires étaient encore très forte compte tenu du contexte.

Le discours de François Hollande

Les services de l'Elysée ont annoncé que le chef de l'Etat souhaitait prendre la parole avant 20h00. "Le président de la République s'exprimera en direct de l'Elysée avant 20h00" a fait savoir son entourage dans la fin d'après-midi. Voici les principales déclarations de son discours :

"La France, elle a fait face. D'abord, j'exprime toute ma solidarité aux victimes"
" Les assassins ont été mis hors d'état de nuire"
"Je veux saluer le courage, la bravoure, efficacité des gendarmes, des policiers. Je veux dire que nous sommes fiers d'eux"
"La France, même si elle est consciente d'avoir fait face [...], elle n'en a pas terminé avec les menaces dont elle est la cible"
"Je veux vous appeler à la vigilance, à l'unité, à la mobilisation"
"L'unité, c'est notre meilleure arme"
"Il faut être implacable envers le racisme et l'antisémitisme"
"Nous ne devons faire aucun amalgame"
"Ces fanatiques n'ont rien à voir avec la religion musulmane"
"Nous sommes un peuple libre"
"Je serai avec eux, au grand rassemblement de dimanche. J'appelle toutes les Françaises et les Française à se lever, ensemble"
"De cette épreuve, nous sortirons encore plus forts"

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google