Présidentielle 2017 : les résultats officiels ville par ville

Présidentielle 2017 : les résultats officiels ville par ville ELECTION PRESIDENTIELLE - Emmanuel Macron a été élu président de la République le dimanche 7 mai 2017. Le résultat officiel a été annoncé. Découvrez les résultats de cette présidentielle 2017 ville par ville.

► Suivez ici en direct les élections législatives 2017

Les résultats de l'élection présidentielle 2017 pour l'intégralité des villes sont disponibles, tapez le nom de votre ville dans le moteur de recherche ci-dessous pour trouver les résultats près de chez vous.

Résultat élection présidentielle 2017 : ce qu'il faut retenir

  • Le résultat de l'élection présidentielle 2017 est officiel : Emmanuel Macron a obtenu 66,10% des suffrages contre 33,90% pour Marine Le Pen.
  • Le nouveau président prendra le pouvoir le dimanche 14 mai. Le nouveau gouvernement d'Emmanuel Macron devrait être dévoilé dans la foulée.
  • Les premières réformes sont attendues : la loi de la moralisation de la vie publique, la réforme du code du travail (voir le programme d'Emmanuel Macron).
  • Les législatives battent déjà leur plein : la campagne du "troisième tour" de la présidentielle est lancée, suivez ici le direct des élections législatives 2017.

En direct : dernières infos sur l'élection présidentielle 2017

17:40 - Le Conseil constitutionnel publie les résultats officiels de l'élection présidentielle 2017

C'est la fin de ce direct consacré depuis plus de trois mois à l'élection présidentielle. L'annonce des résultats officiels du second tour de l'élection a eu lieu à 17h30. Sur un total de 47 568 693 électeurs inscrits, le nombre de votants s'est élevé à 35 467 327, soit un taux d'abstention de 25,44 %. Le nombre des bulletins blancs est de 3 021 499. Le nombre des suffrages valablement exprimés est de 31 381 603. Emmanuel Macron a obtenu 20 743 128 voix, soit 66,10 % des suffrages exprimés. Marine Le Pen a obtenu 10 638 475 voix, soit 33,90 % des suffrages exprimés. Découvrez en bas de cette page le résultat de l'élection présidentielle.

16:18 - Jean-Luc Mélenchon se voit bien chef de file de l'opposition à Emmanuel Macron

Après que Jean-Luc Mélenchon ait annoncé qu’il était "probable" qu’il soit candidat aux législatives à Marseille, La France insoumise a rappelé en conférence de presse sa volonté de soutenir des candidats issus d'autres mouvements que le sien. Ce sera le cas pour les candidatures de Marie-George Buffet (PCF), députée de Seine-Saint-Denis, Clémentine Autain (Ensemble), François Ruffin, journaliste de Fakir, ou encore celle de Sergio Coronado (EELV).

16:09 - François Hollande va-t-il arrêter la politique ?

A priori non, contrairement à Nicolas Sarkozy qui avait annoncé qu'il arrêtait la politique lorsqu'il avait été battu à l'élection présidentielle de 2012. Même s'il vient de présider son dernier Conseil des ministres et de prononcer son dernier discours officiel, dans lequel il a appelé pour la première fois Emmanuel Macron "monsieur le Président", François Hollande a déclaré qu'il pensait que l'on pouvait toujours être utile à son pays. Dès demain, il inaugurera sa nouvelle fondation politique : "La France s'engage".

16:00 - Emmanuel Macron arrive aux obsèques de l'élue Corinne Erhel : il prendra la parole à la fin de la cérémonie

Les obsèques de l'élue Corinne Erhel, députée PS des Côtes-d’Armor depuis 2007 et soutien de la première heure du nouveau président de la République, vont commencer dans l’église Saint-Jean-du-Baly, à Lannion, où le nouveau Président de la république vient d'arriver. Emmanuel Macron s'exprimera à la fin de la cérémonie. Les membres de son équipe rapprochée sont aussi présents. Beaucoup vivent la crise cardiaque de Corinne Erhel comme une réaction à l'épuisement liée à son investissement dans la campagne présidentielle du nouveau chef de l'Etat.

15:58 - Le "Buy European Act" proposé par Emmanuel Macron retoqué par la commission européenne

Emmanuel Macron l'a dit et redit : il est pro-européen. Mais la commission européenne a mal accueilli mercredi 10 mai la proposition de "Buy European Act" du nouveau chef de l'Etat visant à réserver l'accès aux marchés publics européens aux entreprises qui localisent au moins 50% de leur production en Europe. "Cela ne concorde pas" avec les règles de l'UE, a répondu le vice-président de la Commission Jyrki Katainen.

15:45 - Programme de Macron : quelles premières mesures concrètes vont s'appliquer ?

Sa première loi sera celle de la "moralisation de la vie publique". Via ordonnances, il instaurera par ailleurs un "droit à l'erreur" pour les entreprises en litige avec l'administration et réformera le droit du travail. Dans les premières semaines de son mandat, le nouveau président de la République Emmanuel Macron devrait aussi : faire voter une grande loi pour l'école primaire, avec comme mesure phare la limitation à 12 élèves dans les classes de CP et C1 en ZEP dès la rentrée 2017 ; mettre en place une "cellule de coordination du renseignement" pour faire face à la menace terroriste ; mettre sur place des assises de l'Outre-Mer.

15:33 - Malek Boutih, fidèle de Manuel Valls, a fait sa demande d'investiture auprès de La République en marche

Malek Boutih, député de l'Essonne et fidèle parmi les fidèles de Manuel Valls, a fait sa demande d'investiture auprès de La République en marche. "Ce qui compte ce n'est pas les formulaires, c'est de savoir si un certain nombre de personnalités, comme Manuel Valls ou moi, on est utiles pour une majorité présidentielle", a-t-il expliqué.

15:06 - Passation des pouvoirs entre Hollande et Macron : Ségolène Royal a "le sentiment que quelque chose continue"

Pas sûr que le nouveau président de la République, qui prône la rupture avec le gouvernement sortant, apprécie la dernière déclaration de Ségolène Royal. La ministre de l'Ecologie a exprimé mercredi 10 mai à l'issue du dernier Conseil des ministres du quinquennat Hollande "le sentiment que quelque part quelque chose continue, avec un nouvel élan", après l'élection d'Emmanuel Macron.

13:48 - Emmanuel Macron va quitter Paris pour aller aux obsèques de l'élue Corinne Erhel, soutien de la première heure

Députée PS des Côtes-d’Armor depuis 2007, la tout juste quinquagénaire faisait partie des fidèles de la première heure du nouveau président de la République. La députée Corinne Erhel est morte la semaine dernière, après un malaise cardiaque lors d'un meeting de La République en marche (LRM). La cérémonie est prévue mercredi 10 mai à 16h, un horaire spécialement aménagé pour permettre la venue d’Emmanuel Macron à l’église Saint-Jean-du-Baly, à Lannion.

13:33 - Gilles Boyer : "si Macron nomme un Premier ministre de droite, il faudra en tenir compte"

"Si Emmanuel Macron désigne lundi un Premier Ministre qui appartient aux Républicains ou appartient à la famille de la droite et du centre, nous ne pouvons pas ne pas en tenir compte", a déclaré l’ancien directeur de campagne d’Alain Juppé à la primaire de la droite Gilles Boyer. "Je comprends ceux qui parmi nous ont envie de participer à cette tentative de redressement du pays indispensable", a ajouté le candidat LR dans les Hauts-de-Seine.

13:17 - Tractations secrètes : qui sont les élus de droite travaillés par la tentation Macron ?

Officiellement, seul l’ancien candidat à la primaire Bruno Le Maire, qui n’exclut pas de faire campagne aux législatives sous l’étiquette du nouveau parti La République en marche, a affiché son intention de "travailler dans une majorité de gouvernement" autour du nouveau président de la République. Mais officieusement, de nombreux élus de droite aimeraient bien travailler avec Emmanuel Macron. Parmi eux : Edouard Philippe (Seine-Maritime), Benoist Apparu (Marne), Thierry Solère (Hauts-de-Seine), Franck Riester (Seine-et-Marne), le maire de Reims Arnaud Robinet, et celui d’Angers Christophe Béchu, l’ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin ou encore l’ex-fondateur de l’Union des démocrates et indépendants (UDI), Jean-Louis Borloo.

13:02 - Emmanuel Macron sera reçu à l’Hôtel de Ville de Paris la semaine prochaine

Emmanuel Macron sera reçu, comme le veut la tradition républicaine pour un président de la République nouvellement élu, à l’Hôtel de Ville de Paris la semaine prochaine, selon le cabinet de la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo. La cérémonie prévoit un accueil dans la cour de l’Hôtel de Ville, un entretien en tête-à-tête dans le bureau de la maire, une présentation par la maire au président des représentants de la municipalité et un discours de la maire dans la salle des fêtes, suivi d’un discours du président de la République. L'heure du déplacement du nouveau chef de l'Etat n'est pas encore connue.

Résultat de l'élection présidentielle

TOUR 2 - Le résultat officiel de l'élection présidentielle 2017 a été proclamé par Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, le mercredi 10 mai à 17h30. Emmanuel Macron est élu président de la République avec une large avance sur Marine Le Pen, qui dépasse tout de même les 10 millions de voix et gagne plus de 12 points depuis le premier tour. Voici les chiffres définitifs.

  • M. Emmanuel MACRON : 66,10%
  • Mme Marine LE PEN : 33,90%
  • Abstention : 25,44% des inscrits
  • Blancs : 8,49% des votants
  • Nuls : 2,98% des votants

TOUR 1 - Le résultat du premier tour a été proclamé par le Conseil constitutionnel le mercredi 26 avril. Son président Laurent Fabius a pris la parole devant la presse pour livrer les chiffres définitifs et officiels du premier tour. Laurent Fabius a précisé que 4 691 suffrages ont été annulés (pour 36 054 394 validés) pour cause d'irrégularités "substantielles" dans les bureaux de vote :

  • M. Emmanuel MACRON : 24,01%
  • Mme Marine LE PEN : 21,30%
  • M. François FILLON : 20,01%
  • M. Jean-Luc MÉLENCHON : 19,58%
  • M. Benoît HAMON : 6,36%
  • M. Nicolas DUPONT-AIGNAN : 4,70%
  • M. Jean LASSALLE : 1,21%
  • M. Philippe POUTOU : 1,09%
  • M. François ASSELINEAU : 0,92%
  • Mme Nathalie ARTHAUD : 0,64%
  • M. Jacques CHEMINADE : 0,18%
  • Participation : 77,77% des inscrits
  • Blancs : 1,78% des votants
  • Nuls : 0,78% des votants

Résultat de la présidentielle par ville

Par département

Cliquez sur un département pour trouver une ville

Voir les résultats dans toutes les villes

Sondage présidentielle 2017

Les derniers sondages de l'élection présidentielle 2017, dévoilés juste avant la fin de la campagne ce vendredi 5 mai 2017, montraient une nette progression d'Emmanuel Macron, qui s'est accentuée après le débat d'entre-deux tours. Selon le tout dernier sondage avant le 2ème tour, un sondage Ipsos Sopra Steria pour le Monde, le candidat d'En Marche était donné à 63% des intentions de vote contre 37% pour Marine Le Pen. Le "Rolling" Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud Radio, publié quelques heures plus tôt, donnait le même score, le sondage Harris Interactive pour LCP, 62% pour Emmanuel Macron contre 38% pour Marine Le Pen, un autre sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France, 61,5% contre 38,5%, le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Point 62% contre 38%, le "PrésiTrack" Opinionway-Orpi pour Radio Classique et Les Echos, 62% contre 38% également, tout comme le sondage Elabe pour BFMTV.

Date de l'élection présidentielle

Les dates du premier tour et du second tour de l’élection présidentielle 2017 ont été dévoilées le mercredi 4 mai 2016, en Conseil des ministres. L'élection a été fixée aux 23 avril pour le premier tour et 7 mai 2017 pour le second tour. Les dates des élections législatives sont fixées aux 11 et 18 juin 2017. La règle, inscrite dans l'article 7 de la constitution, est claire : l'élection présidentielle doit avoir lieu au minimum 20 jours avant l'expiration du mandat du président de la République en fonction. L'élection peut être organisée jusqu'à 35 jours avant la fin du mandat. Le scrutin doit aussi être organisé un dimanche (loi du 6 novembre 1962 relative à l'élection du Président de la République et article L. 55 du code électoral) et le second tour "le quatorzième jour suivant le premier".

Candidats de l'élection présidentielle

Ils n'étaient plus que deux le 7 mai 2017. Mais ils partirent à 11 ! La liste complète des candidats officiels de l'élection présidentielle 2017 a été communiquée le samedi 18 mars par le Conseil constitutionnel. En plus de Marine Le Pen et Emmanuel Macron, Nathalie Arthaud (LO), François Asselineau (UPR), Jacques Cheminade (SP), Nicolas Dupont-Aignant (DLF), François Fillon (LR), Benoit Hamon (PS), Jean Lassalle, Jean-Luc Mélenchon (FI) et Philippe Poutou (NPA) étaient candidats. Découvrez les visages de tous les candidats à l'élection présidentielle dans le diaporama ci-dessous.

EN IMAGES - Les visages des 11 candidats à la présidentielle

Candidats à la présidentielle 2017

Débat de la présidentielle

Le débat télévisé entre les finalistes de la présidentielle a viré au pugilat le mercredi 3 mai 2017, Marine Le Pen accusant son rival de représenter "la guerre de tous contre tous", Emmanuel Macron dénonçant ses "mensonges", lors d'un échange frontal et souvent décousu. Le débat d'entre-deux tours, d'une rare violence verbale, a aussi apporté son lot d'inexactitudes, de contre-vérités et d'imprécisions. Près de 16,5 millions de téléspectateurs ont observé cet échange houleux sur l'ensemble des chaînes qui le diffusaient, un score inférieur à celui des derniers débats des élections de 2007 et 2012, selon les chiffres de Médiamétrie. Selon un sondage Elabe pour BFMT diffusé juste après les 2h30 de confrontation, Emmanuel Macron était jugé plus convaincant pour 63% des téléspectateurs contre 34% pour Marine Le Pen. Revoir les temps forts du débat en visionnant cette vidéo.

Autour du même sujet