Les effets du changement d'heure sur la santé et l'organisme

Les effets du changement d'heure sur la santé et l'organisme Ce dimanche 26 octobre 2014, nous passons à l'heure d'hiver. Quel est l'impact d'un tel changement sur l'organisme ? Est-il dangereux pour la santé ? Le passage à l'heure d'hiver est-il moins difficile que le passage à l'heure d'été ? Éléments de réponse.

[Mis à jour le 20 octobre 2014 à 11h07] Le changement d'heure qui a lieu ce dimanche 26 octobre va provoquer comme chaque année son flot de critiques. L'impact sur les organismes du changement d'heure est particulièrement pointé : d'après de nombreux médecin, le corps humain doit être réglé sur un rythme précis pour bien fonctionner. Heures de début et de fin de sommeil, durée de ce sommeil, horaires des repas seraient par exemple des données cruciales pour rester en bonne santé. Le changement d'heure serait ainsi néfaste en venant s'immiscer dans cette mécanique fragile selon plusieurs neurobiologistes ou neuropsychiatres.

Les heures exactes de coucher et de lever seraient d'ailleurs les paramètres les plus importants de notre horloge biologique, le reste des étapes de la journée étant à l'avenant. En modifiant ce paramètre, le sommeil serait de moins bonne qualité. Le changement d'heure serait ainsi troublant : il peut provoquer des troubles du sommeil, des difficultés de concentration, des perturbations de l'appétit, une fatigue renforcée, des formes d'irritabilité ou d'instabilité... On parle de "chrono-rupture" ou de "retard de phase". Les enfants et les personnes âgées, qui ont le plus besoin de repères temporels, seraient les plus frappés par ce décalage biannuel.

Le passage à l'heure d'hiver perturberait cependant moins l'organisme que le passage à l'heure d'été. Ce dernier, contrairement au passage à l'heure d'hiver priverait en effet l'organisme d'une heure de sommeil, ce qui accentuerait la fatigue à une période de l'année peu favorable : bien que synonyme du retour du soleil et des beaux jours, le mois de mai inaugure en effet la dernière ligne droite avant les vacances, une période à laquelle l'accumulation de la fatigue de l'année scolaire (ou professionnelle) se fait sentir.

Le passage à l'heure d'hiver est en outre considéré comme un "retour à l'heure normale", tandis que le passage à l'heure d'été, intervenant le premier dans l'année, est vu comme le moment du "décalage". L'heure d'été est en réalité en décalage de 2 heures par rapport à l'heure locale GMT, soit l'heure solaire moyenne, quand l'heure d'hiver n'est qu'en décalage d'une heure.

L'association la Méridienne, partisans l'heure dite "méridienne", plaident pour un retour à l'heure GMT, souvent appelée le "temps vrai".

Article le plus lu - Les gilets jaunes veulent continuer ! › Voir les actualités

Annonces Google