Des crevettes nourries au rebut et à l'esclavage

Les crevettes pêchées en Asie le sont souvent dans des conditions très difficiles © Tim UR - Fotolia

Ces fruits de mer font le délice des uns et le malheur des autres. Le journal britannique The Guardian a révélé récemment le traitement réservé aux pêcheurs de crustacés en Thaïlande : les migrants cambodgiens et vietnamiens sont parqués dans des navires, nourris d'un bol de riz par jour et régulièrement battus. Des cas de suicide ou d'exécutions sommaires ont été décrits par des dizaines de témoins avec des corps parfois jetés à la mer. Les crevettes de la marque CP Foods, mise en accusation, seraient aussi nourries avec d'énormes quantités de "poissons de rebut", crevettes infantiles ou non comestibles. Elles figuraient dans les rayons poissonnerie des magasins Carrefour avant le scandale.

Suggestions de contenus