Boîte de vitesses automatique ou manuelle : laquelle choisir ?

Boîte de vitesses automatique ou manuelle : laquelle choisir ? Si la boîte de vitesses manuelle est le système de transmission le plus répandu sur les véhicules européens, la boîte de vitesses automatique se généralise.

Les ventes de voitures neuves équipées d'une boîte de vitesses automatique explosent depuis plusieurs années. Certains constructeurs estiment même que la boîte de vitesses manuelle est vouée à disparaître d'ici quelques années. Le prix de la boîte auto a en effet diminué alors que son rendu à l'usage est plus agréable. Elle n'est donc désormais plus exclusivement réservée aux modèles haut de gamme. Aujourd'hui, il est même possible de passer son permis de conduire sur une voiture équipée d'une boîte de vitesses automatique.

Boîte de vitesses manuelle : comment ça marche, quels avantages ?

La boîte de vitesses manuelle, aussi appelée boîte de vitesses mécanique ou BVM, est la plus connue et la plus répandue dans nos contrées européennes. Le principal avantage qu'elle comporte est de fournir au conducteur une maîtrise totale du changement de rapports. S'il a besoin d'adopter une conduite sportive, il pourra pousser chaque vitesse jusqu'au seuil limite de tours par minute que peut réaliser le moteur. A contrario, il peut aussi conduire de façon souple et calme en effectuant les changements de rapport à bas régime. Ainsi, il pourra réaliser une économie de carburant non négligeable (voir : comment réduire sa consommation de carburant). Économie qui peut encore s'améliorer si la boîte est équipée d'un sixième rapport, destiné aux trajets sur autoroute.

Boîte de vitesses automatique : comment ça marche, quels avantages ?

La boîte de vitesses automatique, ou BVA, tend à se généraliser sur notre vieux continent après avoir largement conquis le marché américain. Il est raisonnable de penser qu'elle équipera tôt ou tard tous les véhicules de série. Avec la BVA, finie la pédale d'embrayage. Le véhicule ne comporte plus qu'une pédale de frein et une autre d'accélérateur. C'est le véhicule qui gère chaque changement de rapport selon l'accélération impulsée par le conducteur. En ville, c'est un réel atout. Là où les changements de rapport sont fréquents et parfois brusques, la boîte de vitesse automatique apporte beaucoup de confort de conduite, tout en économisant le carburant. En revanche, ce type de transmission consomme plus qu'une boîte mécanique lorsque le véhicule est lancé (route droite, autoroute...). A noter qu'avec l'absence de pédale d'embrayage, c'est une panne potentielle en moins pour le véhicule.

Boîte de vitesses automatique à convertisseur hydraulique

Il existe plusieurs types de boîte de vitesses automatique. Certains constructeurs, notamment asiatiques, préfèrent le système à convertisseur hydraulique aussi appelé CVT. Ce système nécessite donc une vidange de boîte de vitesses même si les constructeurs arguent aujourd'hui que l'huile est conçue pour tenir toute la durée de vie du véhicule. Parmi les constructeurs proposant des boîtes de vitesse automatique à convertisseur hydraulique, citons Peugeot qui s'appuie sur un partenariat avec l'entreprise japonaise Aisin pour produire ses boîtes EAT. Néanmoins, les boîtes de vitesses CVT ont un inconvénient : elles consomment plus que les dernières boîtes automatiques à double embrayage.

Boîte de vitesses automatique robotisée à double embrayage

Les constructeurs ont largement démocratisé la boite de vitesses robotisée à double embrayage (appelée par exemple DSG dans le groupe Volkswagen, PDK chez Porsche ou EDC chez Renault). Son système est composé de deux demi-boîtes de vitesses qui se passent le relais entre elles, ce qui réduit considérablement le temps de latence lors des passages de rapports mais aussi les à-coups. Certaines boites robotisées peuvent comporter deux modes : tout automatique où la voiture gère seule les changements de rapports ou un mode manuel où le conducteur peut choisir lui-même de passer les rapports (via le plus souvent le levier de vitesse ou des palettes au volant sur des modèles plus sportifs). La boite robotisée conserve alors ses atouts : changements rapides, sans rupture de couples et avec des à-coups moindres tout en permettant au conducteur d'adapter sa conduite (et tenter de réaliser des économies de carburant).

Permis de conduire en boîte auto : c'est possible

Depuis plusieurs années, il est désormais possible de passer son permis de conduire sur un véhicule à boîte automatique. Il faut pour cela en faire la demande à votre auto-école et veiller à ce qu'elle dispose bien parmi sa flotte de véhicules d'une voiture dotée d'une boîte de vitesse automatique. L'examen du Code de la route est le même que pour les autres candidats. Idem pour l'examen du permis de conduire. Toutefois, en cas de réussite à l'examen, sachez qu'une mention sera alors apposée sur votre permis de conduire et qu'il vous sera interdit de prendre le volant d'une voiture à boîte manuelle.

Boîte auto ou boîte manuelle : comment faire son choix ?

Pour le choix, tout dépend donc de l'utilisation. La principale différence sera en termes d'économie de carburant même si les constructeurs ont fait de gros progrès sur la consommation des boîtes de vitesse automatiques. Boîte manuelle pour les grands axes routiers, boîte automatique (BVA) pour les trajets urbains ou les routes sinueuses reste toutefois de mise. Pour ce qui est du confort, la BVA remporte largement la palme avec une souplesse inégalée. Elle permettrait également de réduire les risques d'accident en facilitant la concentration sur la route, le conducteur n'ayant plus à surveiller s'il est bien sur le bon rapport.

Embrayage / Boîte de vitesse

Annonces Google