Photo Albert Dupontel

Albert Dupontel

Actuellement au cinéma dans : Au revoir là-haut

Acteur et réalisateur né le 11 janvier 1964 à Saint-Germain-en-Laye (France).

Biographie de Albert Dupontel

Albert Dupontel se tourne vers le métier d'acteur avant d'avoir achevé ses études de médecine. Il entre au théâtre National de Chaillot et fait quelques apparitions au cinéma, notamment dans Encore et La Bande des quatre en 1988. En 1990, il devient un artiste populaire en créant les "Sales histoires" sur Canal+ et en s'illustrant dans des one man show. Il écume les salles de spectacle dans les années 1990 et se consacre au cinéma dès 1995 avec Un héros très discret puis réalise Bernie en 1996. On le retrouve ensuite comme acteur dans des films aux genres divers comme Serial lover (1998), Irréversible (2002), Odette Toulemonde (2006) ou encore Jacquou Le Croquant (2005). En 2006, il réalise Enfermés dehors puis Le Vilain (2009). En 2010, il apparaît aux côtés de Jean Dujardin dans Le Bruit des glaçons puis de Benoit Poelvoorde dans Le Grand soir. En 2013, Albert Dupontel revient à la réalisation et dirige Sandrine Kiberlain (César de la Meilleure actrice) dans 9 mois ferme (2013).

Filmographie de Albert Dupontel

Récompenses de Albert Dupontel

Plus


Articles

http://i-cms.linternaute.com/image_cms/50/10207884-albert-dupontel.jpg
Albert Dupontel publié le 01/12/2015

http://img-4.linternaute.com/8NLxMVSkf43eFWYCBr86DW9sUJs=/390x/smart/image-cms/10145640.jpg
Le Grand Jour : qui est Albert, l'enfant qui veut devenir boxeur ? publié le 16/10/2017

Le Grand Jour suit le parcours de quatre jeunes gens qui nourrissent de grandes ambitions. Qui est Albert, ce Cubain de onze ans qui rêve de grimper sur le ring ?

http://img-4.linternaute.com/SzVtytIUbx4FIegzyrNBGPebO-M=/390x/smart/image-cms/1830592.jpg
"Faire rire, c'est une façon pudique de partager son émotion" publié le 16/10/2017

Dans "9 mois ferme", Sandrine Kiberlain interprète une juge qui se retrouve enceinte d'un criminel, joué par Albert Dupontel également réalisateur du film. Tous les deux reviennent pour nous sur cette expérience.

http://www.linternaute.com/cinema/image/v2/film/alire.jpg
Une immersion dans le film de Jean Becker, "Deux Jours à tuer" publié le 16/10/2017

Il en est des œuvres comme des personnes, certaines laissent des empreintes, d’autres pas. C’est en ces termes que pourrait être évoqué le film de Jean BECKER, Deux jours à tuer, dans lequel Albert DUPONTEL campe un rôle à contre-emploi et dont la performance magistrale nous ferait presque oublier le passé comique de cet agitateur à l’humour grinçant.


Annonces Google