Il y a 50 ans, l'homme voyageait dans l'espace

Il y a 50 ans, l'homme voyageait dans l'espace La bataille de la conquête de l'espace entre les Etats-Unis et l'URSS bat son plein. Le 12 avril 1961, le Russe Youri Gagarine est le premier homme à voler dans l'espace.

En pleine Guerre froide, les Soviétiques remportent une des premières batailles de la conquête spatiale face aux Etats-Unis.

Le 12 avril 1961, Youri Gagarine, un cosmonaute de 27 ans, monte à bord de la capsule Vostok 1, dans le secteur de Baïkonour au le Kazakhstan.

 

Un nouvel héros est né

Le jeune Russe effectue une révolution de près de deux heures à 250 kilomètres d'altitude, autour de la Terre... dans l'espace. Il devient ainsi le premier homme à évoluer dans le cosmos et surtout un héros de poids pour l'URSS.

Les yeux du monde se tournent émerveillés vers l'Union Soviétique, qui ne se prive pas d'envoyer Gagarine aux quatre coins du globe dans des buts politiques.

Dans l'archive suivante, les médias de l'époque questionnent la communauté scientifique au sujet de cet événement d'une grande ampleur : un vol vers la Lune est-il envisageable ? Y a t-il eu des essais avec d'autres hommes avant Gagarine sans que le monde soit au courant ? Un micro-trottoir en fin de vidéo est éloquent quant à la bi-polarisation de l'opinion publique. Les Français sont épatés par le succès soviétique mais certains auraient préféré qu'il ait été effectué par les Américains.

 

Gagarine, un outil de propagande bien maîtrisé

A l'époque, les conditions du retour du cosmonaute sur Terre sont mystérieuses. Les autorités et le principal intéressé sont très évasifs à ce sujet et laissent entendre que Gagarine a atterri dans la capsule. Depuis la fin des années 1990, on sait qu'il s'est en fait éjecté du vaisseau et qu'il a foulé à nouveau la terre grâce à son parachute.

Ce sera le seul vol dans l'espace de Gagarine. Son rôle d'ambassadeur du régime soviétique prend le pas sur sa profession de cosmonaute. Et le succès lui monte aussi à la tête. Engoncé dans de nouvelles tâches bureaucratiques, il ne sera pas choisi pour prendre les commandes du vaisseau Soyouz 1 en 1967. La mission est un échec et tue le cosmonaute Komarov. Les Soviétiques se font devancer dans la conquête de l'espace par les Américains.

Mais Gagarine reste un héros. Pour préserver sa vie, il n'est plus autorisé à effectuer des vols seul en avion en 1967. Cette interdiction est levée un an plus tard à condition qu'il soit accompagné d'un instructeur. Le cosmonaute ne perd rien pour attendre et reprend les vols avec une grande intensité. Il se tue le 27 mars 1968 lors du crash de son MiG-15 UTI, sans être retourné dans l'espace.

 

Et toujours :

 Les grandes dates de l'exploration spatiale

 L'homme a marché sur la lune

 L'entraînement des astronautes

 Les missions spatiales de 2011

Article le plus lu - Renaud a demandé à être hospitalisé › Voir les actualités

Annonces Google