Partager cet article

RSS
L'Internaute > Musique >  Magazine > Dossier > Disco > Petite histoire

Sommaire

En savoir plus

description brève de l'image
 
Discothèque © Guetty
 

Aux États-Unis, les années 70 apportent avec elles les soirées en discothèques, qui s'inscrivent rapidement dans le nouveau mode de vie des américains. De son côté, la musique, quelle soit funk, soul, pop ou rock, s'épure et s'agrémente de nouvelles sonorités, celles produites par le synthétiseur. Nous sommes en 1973, le disco est né, même s'il est encore timide.

1976 va être marqué par l'entrée en scène des Village People. Le soir d'Halloween, Jacques Morati, producteur français exilé outre-Atlantique, fait la tournée des boîtes gay et a une révélation lorsqu'il voit les hommes déguisés. Il créé alors les Village People, groupe composé de six garçons : un policier, un indien, un ouvrier en bâtiment, un motard, un GI et un cow-boy. Le succès est immédiat, notamment au sein de la communauté homosexuelle.

 

description brève de l'image
 
Saturday Night Fever (affiche) © DR
 
"...tu peux voir à ma façon de bouger, je suis un homme à femme..." - Bee Gees, Staying Alive

1977 : Saturday Night Fever

Or, la véritable explosion de la musique disco arrivera un an plus tard, à la fin de l'année 1977, avec la sortie du film "Saturday Night Fever" (La fièvre du samedi soir) de John Badham, avec John Travolta et dont la bande originale est signé par les Bee Gees. Dès lors, les ventes de disques explosent, les discothèques font salle comble et le disco entre dans les foyers, toutes classes sociales confondues.

Ce qui plaît dans le Disco ? La musique entraînante, conçue pour danser et se défouler et les paroles, qui parlent essentiellement de sexualité et de la vie nocturne. C'est aussi l'ère de l'exubérance vestimentaire, voire du déguisement pour se rendre en discothèque. Et puis, c'est surtout l'insouciance d'une génération avant sida.

 

La mort du disco

Car en effet, si le disco connaît son apogée dans les années 1978-1979, cette période est aussi marquée par l'apparition de la maladie du sida. C'est aussi l'année du deuxième choc pétrolier de l'Histoire.
Le disco est à une période de saturation et la fréquentation des discothèques baisse considérablement. Dès le début de l'année 1980, le disco est déclaré comme mort et va se fondre dans de nouveaux styles musicaux comme l'électro-pop, la House ou la New-Wave.


Magazine Musique Envoyer Imprimer Haut de page

Votre avis sur cette publicité

Sondage

Que pensez-vous de l'album "Born to die" de Lana del Rey ?

Tous les sondages