Chute de bouteille : des dégâts à prévoir

l'énergie de déplacement est l'énergie cinétique.
L'énergie de déplacement est l'énergie cinétique. © Jacques HONVAULT

Transformation d'énergie

Tout le monde en a fait l'expérience ! Lorsqu'on fait tomber une bouteille en verre par terre, elle se brise ce qui n'est pas le cas d'une bouteille en plastique. Et oui, mais cette différence s'explique par la physique.

Certes la composition de l'emballage de la bouteille est pour quelque chose. Lors de sa chute, la bouteille est soumise à la force de gravité, c'est-à-dire que son poids l'entraîne vers le bas. Au fur et à mesure de sa chute, la bouteille augmente de vitesse. Celle-ci crée une énergie appelée énergie cinétique. Elle résulte du mouvement de la bouteille.

Au contact du sol, cette énergie est stockée soit sous forme d'énergie élastique, à savoir qu'elle va permettre à la bouteille de rebondir comme un ressort, soit elle permet de briser la bouteille. Tout dépend de la rigidité de l'objet.