L'espion qui en savait trop

une image de synthèse qui deviendra bientôt réalité.
Une image de synthèse qui deviendra bientôt réalité. © With permission of University of Michigan.

Une chauve-souris qui ne manque pas de sens

Le Com-bat est l'espion nouvelle génération. Ici, pas de smoking ni de nœud papillon : tout est dans la technologie embarquée.

Développé par l'Université du Michigan, sa spécialité est le survol de zones à risques : grâce à des caméras et à des micros, il voit et entend tout. Il est également équipé de détecteurs sensibles aux gaz toxiques et aux radiations.

La chauve-souris envoie l'ensemble de ces données via des ondes radio vers les troupes situées en amont. Elle fonctionne grâce à des batteries au lithium, rechargeables par le soleil, les vibrations et le vent. La nuit ne lui pose aucun problème, puisqu'elle embraque une technologie de vision spécifique.