Un masque à oxygène plus confortable et performant

cette invention évite l'incinération des masques et donc elle diminue le
Cette invention évite l'incinération des masques et donc elle diminue le gaspillage.  © James D'Arcy/James Dyson Award

Son expérience personnelle a poussé James D'Arcy a trouvé un moyen d'apporter un confort aux patients placés sous oxygène.

Il a mis au point un casque à oxygène ajustable. Il est propre à chaque patient. En effet, les masques à oxygène sont considérés comme des déchets hospitaliers qu'il faut jeter après chaque utilisation mais ce casque à usage nominatif se nettoie à l'alcool ou se stérilise par rayons gamma. Cette réutilisation réduit aussi les déchets des hôpitaux et leur incinération.

Un casque quasi imperceptible

L'oxygène est délivré par des petits boutons ajustables dans le nez ce qui apporte un certain confort et une meilleure efficacité.