Vivre l'aventure insulaire à Chausey

Vivre l'aventure insulaire à Chausey Affublé de 365 îlots, l'archipel normand de Chausey n'a pourtant pas besoin que l'on enfle ses charmes pour attirer les amateurs de nature et de mer.

Étalé sur 6,5 km² au large de la baie du Mont-Saint-Michel, à 17 km de Granville (dont il dépend administrativement), l'archipel de Chausey forme le plus grand ensemble d'îlots d'Europe. Soumis aux plus fortes marées du Vieux Continent, leur nombre varie selon la journée avec un maximum de 52 petites îles à marée haute, leur taille augmentant tout simplement à marée basse. Grande-Île, la plus longue, est la seule à être habitée. En avril-mai, cette île principale, d'à peine 1 mille, voit sa côte recouverte de genêts et d'ajoncs en fleurs, lui donnant un aspect doré contrastant avec le bleu azuré de la mer.

Ce site naturel classé est aussi parfois difficilement accessible les jours de grands vents. C'est pourquoi il se caractérise par un paysage sauvage et une faune diverse et protégée. Plages de sable blanc, paradis des pêcheurs et des ornithologues, il accueille même quelques phoques et dauphins qu'il est possible de voir lors d'une excursion.

Pendant neuf siècles, les carrières de l'archipel ont fourni au reste du continent du granit pour divers chantiers, allant du port de Bordeaux aux quais de Londres en passant par les remparts de Saint-Malo. Très appréciée par le constructeur automobile Louis Renault qui y établit ses quartiers dans les quartiers d'été, Chausey a connu de grandes transformations sous son influence dans les années 1920. Aujourd'hui, les habitants vivent surtout de la pêche, de l'ostréiculture et du tourisme.

Autour du même sujet

Annonces Google