Guide Michelin 2018 : les BIB Gourmand à Paris, Lyon, Bordeaux, Nice...

Guide Michelin 2018 : les BIB Gourmand à Paris, Lyon, Bordeaux, Nice... GUIDE MICHELIN 2018 - Quelques semaines avant de dévoiler les restaurants étoilés de l'édition 2018, le guide Michelin vient de révéler la sélection des tables au meilleur rapport qualité-prix à Paris et dans toute la France.

[Mis à jour le 17 janvier 2018 à 12h23] En attendant la remise des prix aux restaurants lauréats des 3, 2 et 1 étoiles du Guide Michelin, qui aura lieu à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt le 5 février 2018 à partir de 16h30, Michelin a sélectionné ces nouveaux Bib Gourmand destinés à "tous les gourmands désireux de bien manger pour un prix mesuré". Ce sont 105 nouvelles adresses françaises qui ont fait leur arrivée dans le guide des Bib Gourmand France, édité depuis 1997, qui recense au total 644 Bib gourmand et qui sort le 17 janvier au prix de 17,90 euros. "En sillonnant les routes, nos inspecteurs ont constaté une nouvelle fois l'essor, partout en France, de ces petites tables qui privilégient une cuisine simple, souvent de marché, articulée autour de cartes courtes et de produits accessibles et de qualité" commente Michael Ellis, directeur international des guides Michelin. Qu'est-ce qu'un BIB Gourmand ? Il s'agit d'un établissement proposant un menu (entrée, plat, dessert) au prix maximum de 33 euros en province et de 37 euros à Paris (prix d'un repas hors boisson). Découvrez ces nouvelles adresses des grandes villes que sont Paris, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Marseille, Nice et Lyon.

Bib Gourmand 2018

Le guide MICHELIN Bib Gourmand France change de format et s'offre une nouvelle maquette plus riche en photos. © Bib Gourmand France 2018

644 adresses ont été distinguées dans le Bib Gourmand 2018, dont 105 nouvelles réparties dans toute la France, qui compte le plus de Bib Gourmand au monde. Les Bib Gourmand sont largement représentés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes avec un total de 114 restaurants distingués dont 16 nouveaux, parmi lesquels La Maniguette à Chambéry, où le chef a été formé chez Troisgros ou la Maison Gambert, une ancienne ferme située au milieu des vignes à Tain-l'Hermitage. La région Ile-de-France apparaît en seconde position en termes de nombre de Bib Gourmand, avec 75 restaurants dont 16 nouveaux comme Etsi, un restaurant grec dans le 18ème arrondissement de Paris ou Saperlipopette ! la table du médiatique chef Norbert Tarayre, installé à Puteaux. Sur la capitale, le 20e arrondissement est celui qui compte le plus de Bib Gourmand et qui accueille 3 nouvelles tables cette année 2018. La région Occitanie complète le trio avec 72 Bib Gourmand dont 12 nouvelles tables comme Disini aux portes de Montpellier où la chef propose une cuisine raffinée et gourmande, Chez John à Ambres dans le Tarn, tenu par un chef anglais ou encore Le Carré de l'Ange en Arièges. Certaines des adresses sélectionnées cette année sont les secondes tables de chefs étoilés qui souhaitent proposer une cuisine plus simple et abordable comme Le Café des Artistes du chef Rémi Chambard à Ville-d'Avray dans les Hauts-de-Seine, qui complète l'offre des Etangs de Corot. La liste exhaustive sera publiée à partir du 5 février 2018 sur le site du guide Michelin.

Bib Gourmand 2018 de Paris et sa région

  • 1er arrondissement : Café des Abattoirs, Mee et Zen
  • 2e arrondissementCirconstances et Pascade
  • 3e arrondissement : Raw
  • 5e arrondissement : Kokoro
  • 6e arrondissement : La Méditerranée et Le Timbre
  • 7e arrondissement : Au Bon Accueil, Chez les Anges, Le Clos des Gourmets, Les Cocottes-Tour Eiffel, La Laiterie Sainte-Clotilde, Pottoka et 20 Eiffel
  • 8e arrondissement : Kisin, Mandoobar et Pomze
  • 9e arrondissement : Abri Soba, Le Caillebotte, Les Canailles Pigalle, I Golosi, Maloka, L'Office, Le Pantruche et Le Richer
  • 10e arrondissement : Chez Michel, 52 Faubourg St-Denis, Mamagoto et Les Résistants
  • 11e arrondissement : Astier, Clamato, Villaret et Yard
  • 12e arrondissement : Il Goto et Jouvence
  • 13e arrondissement : Impérial Choisy, Pho Tai et Tempero
  • 14e arrondissement : Aux Enfants Gâtés, Bistrotters, L'Empreinte et Origins 14
  • 15e arrondissement : L'Antre Amis, L'Atelier du Parc, Le Casse Noix, L'Os à Moelle, Le Radis Beurre, Le Troquet et Le Vitis
  • 16e arrondissement : N° 41 et La Terrasse Mirabeau
  • 17e arrondissement : Comme Chez Maman, L'Envie du Jour, Graindorge et Le Petit Verdot du 17ème
  • 18e arrondissement : L'Esquisse, Etsi et Le Reciproque
  • 19e arrondissement : Mensae
  • 20e arrondissement : Les Canailles Ménilmontant, Le Desnoyez et Le Jourdain
  • En banlieue parisienne : Le Bistrot du 11 à Versailles (78), La Table d'Antan à Sainte-Geneviève-des-Bois (91), Le Café des Artistes à Ville-d'Avray (92), Le Chefson à Bois-Colombes (92), Les Petits Princes à Suresnes (92), Barbezingue à Châtillon (92), Le Saint Joseph à La Garenne-Colombes (92), Saperlipopette ! à Puteaux (92), La Jument Verte à Tremblay-en-France (93), La Rigadelle à Vincennes (94) et La Bourgogne à Maisons-Alfort (94).

Bib Gourmand 2018 de Lyon : Ani, L'Art et la Manière, Augusto, Balthaz'art, Le Bistrot des Voraces, Les Bonnes Manières, Le Canut et les Gones, Daniel et Denise Croix-Rousse, Daniel et Denise Saint-Jean, Daniel et Denise Créqui, Danton, Le Garet, Imouto, Jour de Marché, Le Kitchen Café, M Restaurant, L'Ourson qui Boit, Saku Restaurant, Sauf Imprévu, Substrat, La Table 101, 33 Cité, Bol d'Air (Dardilly).

Bib Gourmand 2018 de Marseille : L'Arôme, Bistro du Cours, La Cantinetta, Madame Jeanne, Le Malthaza, otto, Schilling.

Bib Gourmand 2018 de Toulouse : Monsieur Marius, Les Sales Gosses, La Table d'Auzeville (Auzeville-Tolosane), Le Bellevue (Lacroix-Falgarde), L'Instant... (Montrabé)

Bib Gourmand 2018 de Bordeaux : L'Air de Famille, Le Bistrot du Gabriel, Influences, Racines by Daniel Gallacher.

Bib Gourmand 2018 de Nantes et sa région : L'Instinct Gourmand, Le Rive Gauche, Auberge La Gaillotière (Château-Thébaud), Le François II (Couëron), La Divate (Saint-Julien-de-Concelles).

Bib Gourmand 2018 de Nice : Au Rendez-vous des Amis, Bistrot d'Antoine, Fine Gueule, La Merenda, Olive et Artichaut.

Guide Michelin 2018

Surnommée Guide Rouge en raison de la couleur de sa couverture, cette bible de la haute-gastronomie récompense les meilleurs restaurants en France et dans le monde, selon de nombreux critères. La sortie de l'édition papier du guide français est prévue pour le vendredi 9 février 2018. Quels restaurants décrocheront le graal des 3 étoiles cette année 2018 ? Quels sont les gagnants et les perdants de l'année ? En attendant la soirée de nomination des restaurants étoilés du cru 2018 le 5 février, le site Atabula.com, spécialisé dans l'actualité gastronomique, est toujours friand en pronostics : il a établi cette année une dossier sur les 20 restaurants potentiellement candidats à la troisième étoile. Parmi ceux-ci, on notera la présence de l'"homme au chapeau noir", le chef Marc Veyrat qui officie dans La Maison des Bois à Manigod, réouverte en novembre 2016 après un incendie. Le chef, célèbre alchimiste des cuisines, a déjà été récompensé à deux reprises des 3 étoiles dans son ancien restaurant La Maison de Marc Veyrat. Figurent aussi dans la liste d'Atabula, le chef Jean-François Piège qui officie au Grand Restaurant à Paris (et qui était déjà dans la liste des prétendants au titre l'an dernier, mais n'avait obtenu que deux étoiles) et le chef breton Olivier Bellin qui officie à L'Auberge des Glazicks à Plomodiern, auréolé de 2 étoiles en 2010.

Nous savons déjà que le chef Sébastien Bras, détenteur de 3 étoiles depuis 18 ans au Guide Michelin, n'apparaîtra pas dans l'édition 2018 du guide rouge. Chef de l'un des 27 restaurants actuellement trois étoiles au Guide Michelin, il a demandé le retrait de la distinction suprême dans l'édition 2018, dans le but d'"avoir l'esprit libre, sans tension". Sébastien Bras est le chef du restaurant trois étoiles Le Suquet à Laguiole dans l'Aveyron. Afin de se débarrasser de la pression engendrée par le précieux guide rouge, il a demandé à ne plus y apparaître dès l'édition 2018. Le restaurant gastronomique à la cuisine originale et raffinée détient depuis 18 ans les trois étoiles du guide Michelin. "On est inspecté deux à trois fois par an. On ne sait pas quand. Chaque assiette qui sort est susceptible d'être inspectée. C'est à dire que chaque jour, une des 500 assiettes qui sort de la cuisine peut être jugée", explique-t-il. Fils du célèbre cuisinier Michel Bras qui a fondé l'établissement, Sébastien Bras officie depuis 10 ans au Suquet. Cette décision a été prise en accord avec toute sa famille et il entend bien poursuivre avec son équipe sa "quête de l'excellence". 

Tables d'avant-garde, auberges de tradition, institutions remarquables, les restaurants sélectionnés témoignent de la richesse du patrimoine français. Savez-vous comment ces tables ont été choisies ? Une quarantaine d'inspecteurs sillonnent la France et l'Europe pour attribuer des étoiles à un restaurant Michelin selon cinq critères : le choix des produits, la créativité, la maîtrise des cuissons et des saveurs, le rapport qualité/prix ainsi que la régularité. Ces derniers testent de façon anonyme des tables choisies en toute indépendance et sélectionnent les meilleures, leur décernant les prestigieux macarons selon un classement en 1, 2 ou 3 étoiles. Chaque inspecteur réalise annuellement 240 essais de table. Les établissements sélectionnés sont visités environ tous les 18 mois mais peuvent être aussi visités jusqu'à 12 fois dans l'année si cela est jugé nécessaire.

Guide Michelin 2017

L'édition actuelle (2017) du Guide Michelin compte 616 restaurants étoilés (contre 600 en 2016), dont 70 nouvelles étoiles, tandis que 52 restaurants ont perdu leurs étoiles. Un seul restaurant a décroché les trois étoiles, il s'agit du 1947 à Courchevel du chef Yannick Alléno. Au total, ce sont 27 établissements du guide qui ont décroché ou gardé leurs 3 étoiles. Aucun restaurant 3 étoiles n'a été rétrogradé. 12 nouveaux restaurants ont décroché les 2 étoiles parmi les 86 présents dans le guide. 57 nouveaux restaurants ont décroché une étoile parmi les 503 dans le guide. 52 restaurants ont perdu leur seule et unique étoile. Découvrez plus bas la liste complète des 3 étoiles français mais également des derniers 2 étoiles français et des derniers 1 étoile français, ainsi que tout ce qu'il faut savoir sur le célèbre guide de référence. 

  • Les départements les plus étoilés - Selon une enquête BFMTV, les départements qui concentrent le plus grand nombre d'étoiles en 2017 sont, sans grande surprise, la Savoie (73) et Paris (75). La Savoie détient 54 étoiles pour 440 777 habitants et Paris 13 étoiles pour 100 000 habitants (288 étoiles au total sur les 616 du guide rouge, avec une grosse concentration dans le très chic 8e arrondissement). Ces deux régions françaises, au fort attrait touristique, ont toujours été à l'honneur dans le Guide Michelin. Parmi les régions touristiques les plus délaissées par le guide, la Bretagne est en tête de liste.
  • Les restaurants étoilés près de chez vous - Sur la carte interactive ci-dessous réalisée par le Guide Michelin, découvrez où sont situés les restaurants 3, 2 ou 1 étoiles du palmarès 2017. Les restaurants 3 étoiles sont marqués en vert, les restaurants deux étoiles en rouge et les restaurants une étoile en bleu. Cliquez sur les marqueurs pour prendre connaissance des coordonnées de l'établissement. 

Les restaurants 3 étoiles au Guide Michelin

Pour obtenir 3 étoiles, un restaurant doit produire "une cuisine remarquable, une table qui vaut le voyage". En 2017, 27 restaurants en France, Monaco inclus, bénéficient de 3 étoiles au Guide Michelin, dont un nouveau. Le 1947 du palace du Cheval Blanc à Courchevel, mené par Yannick Alléno, a décroché le graal. "Le guide Michelin distingue de la plus haute récompense et par deux fois la cuisine française moderne de Yannick Alléno", apprend-on dans un communiqué. Le Pavillon Ledoyen à Paris, également dirigé par Yannick Alléno, conserve sa place dans cette liste des 3 étoiles. En 2016, les restaurants Plaza Athénée et le Cinq de l'hôtel George V menés par les chefs Alain Ducasse et Christian Le Squer, tous deux nichés dans le 8e arrondissement de Paris, avaient été couronnés sans grande surprise.

Les restaurants 2 étoiles au Guide Michelin
Selon le guide Michelin, un établissement qui décroche deux étoiles propose "une cuisine excellente et une table qui mérite un détour." 86 restaurants deux étoiles dont 12 nouveaux sont apparus dans le Guide Michelin 2017 : L'Hostellerie de Plaisance à Saint-Émilion, La Grande Maison à Bordeaux, Le Clarence à Paris, La Table de l'Espadon au Ritz Paris, le Kei à Paris, La Maison des Bois à Manigod, le Montgomerie et le Kintessence à Courchevel, le Pré à Clermont-Ferrand, La Grenouillère d'Alexandre Gauthier à La Madelaine-sous-Montreuil, Le Gindreau à Saint-Médard et Le Pressoir d'Argent à Bordeaux. Le restaurant du Château Cordeillan-Bages à Pauillac, dont le chef Jean-Luc Rocha a quitté la maison en 2016, a quant à lui perdu ses deux étoiles.

  • Le grand retour de Marc Veyrat - Le célèbre cuisinier au chapeau, connu pour sa cuisine expérimentale savoyarde, a réouvert sa Maison des Bois à Manigod. Détruit par un incendie l'an passé, le restaurant a fait peau neuve cet automne 2016 pour rentrer à nouveau dans la course. Pari gagné ! Le chef iconoclaste débarque à la catégorie 2 étoiles du célèbre Guide Michelin cette année. Par le passé, Marc Veyrat a été deux fois trois étoiles au Guide Michelin avec ses anciens restaurants La Maison de Marc Veyrat de Veyrier-du-Lac (en 1995) et de La Ferme de Mon Père à Megève (en 2004). "En disparaissant volontairement des guides, je me suis senti orphelin" avait-il déclaré à la Tribune de Genève.

Les restaurants 1 étoile au Guide Michelin

Une étoile signale "une très bonne cuisine dans sa catégorie". 503 restaurants une étoile dont 57 nouveaux sont apparus dans le Guide Michelin 2017, dont 11 restaurants parisiens : Les Jardins de l’Espadon (au Ritz Paris), le Palais-Royal (Paris), Sushi B (Paris), Restaurant H (Paris), Alliance (Paris), Divellec (Paris), le George (Paris), l’Orangerie (Paris), l’Archeste (Paris), la Scène Thélème (Paris), L’Escargot 1903 (Paris), L’Arnsbourg (Baerenthal), Racine (Reims), Haut Bonheur de la Table (Cassel), la Liégeoise (Wimereux), Girardin (Colmar), l’Alchémille (Kayserberg) et Julien Binz (Ammerschwihr), les Explorateurs (Val Thorens), le Roc Alto (St-Véran), Le Saint-Martin (Vence), le W (Annonay), mickaelfeval et Pierre Reboul (Aix-en-Provence), Fanny Rey (St-Rémy-de-Provence), le Domaine du Colombier (Malataverne), Skab (Nîmes), Palégrié (Corrençon-en-Vercors), Château Blanchard (Chazelles-sur-Lyon), Aux Anges (Roanne), Jérémy Galvan et Miraflores (Lyon), la Palmeraie (La Croix-Valmer), le Jardin de Benjamin (Lorgues), L’Olivier (Saint-Tropez), le Champ des Lunes (Lauris-Lourmarin), Le Château de Mirambeau, l’Imaginaire (Terrasson-Lavilledieu), le Moulin de l’Abbaye (Brantôme), L’Aparté (Montrabe), le Skiff Club (la Teste-de-Buch), le Logis de la Cadène (St-Émilion), le Hittau (St-Vincent-de-Tyrosse), le Château de Mercuès, l’Atelier de Gaztelur (Arcangues) et l’Océan (Saint-Jean-de-Luz), le 1912 (Trouville), Maximin Hellio (Deauville), Pertica (Vendôme), la Table de la Bergerie (Champ-sur-Layon), Fontevraud le Restaurant, l’Auberge Tiegezh (Guer), Terre-Mer (Auray), Rodolphe (Rouen), Les Genêts (Brem-sur-Mer) et la Robe (Montaigu). 

  • Baptiste Denieul, plus jeune étoilé du palmarès - Âgé d'à peine 25 ans, le chef Baptiste Denieul de L'Auberge Tiegezh à Guer (Morbihan) a décroché sa 1ère étoile au Guide Michelin. Après un apprentissage auprès d'Alain Ducasse, il ouvre son auberge bretonne en 2013. Deux ans plus tard, il se voit considéré comme jeune talent dans le guide gastronomique Gault et Millau de 2015, puis meilleur jeune chef de France dans le guide gastronomique Champérard en 2016. 4 ans après l'ouverture de son restaurant, il est distingué par le guide rouge. Le record du chef étoilé le plus jeune était détenu en 2016 par Julia Sedefjan, 22 ans, à la tête des cuisines des Fables de la Fontaine, 1 étoile à Paris.
  • Une ex-candidate de Top Chef étoilée - Fanny Rey était candidate de la saison 2 de l'émission Top Chef en 2011. Elle avait été battue en finale par Stéphanie Le Quellec, mais avait récolté les voix des chefs. Aux commandes de son restaurant L'Auberge de la Reine Jeanne au cœur de la petite ville de Saint-Rémy-de-Provence depuis 2012, elle a été distinguée d'une première étoile par le Guide Michelin cette année. Une récompense dûment méritée pour la chef qui excelle dans la cuisine méridionale et traditionnelle, toujours à base de produits frais. Dans une ambiance rustique et conviviale, elle travaille avec son compagnon, Jonathan Wahid, sacré "champion de France du Dessert". Leurs spécialités ? Le Rouget Barbet de Méditerranée, farci de champignons et pousses sauvages étuvées ou encore le Dessert Signature Création ‘instantanée’ élaborée à base de fruits frais, glace ou sorbet, craquant, sauce et émulsion.
  • Une petite brasserie berrichonne étoilée par erreur - La brasserie populaire "Le Bouche à oreille" à Bourges s'est retrouvée par erreur dans la liste des restaurants étoilés. A l'origine de cette confusion sur le site internet du Guide Michelin, une homonymie : le petit bistrot sans chichis Le Bouche à Oreille, situé au 7 rue de la Chapelle à Bourges, s'est vu décerner l'étoile qui était en réalité dédiée au Bouche à Oreille à Boutervilliers, dans l'Essonne, situé dans une voie nommée aussi rue de la Chapelle. Cette confusion a fait sourire la patronne qui sert des plats du jour à 10 euros, ainsi que des buffets à volonté, à une clientèle majoritairement ouvrière. "Un restaurant étoilé et de la cuisine traditionnelle, ce n'est quand même pas pareil", a-t-elle déclaré à France Bleu Berry.

L'assiette : la nouvelle catégorie du Guide Michelin

Depuis l'édition 2016, le guide Michelin a introduit une nouvelle catégorie de distinction : "L'assiette" qui distingue tous les restaurants présents dans la version papier du guide, hors étoiles et Bib Gourmand. Elle récompense les restaurants du guide papier qui n'ont ni étoiles ni Bib Gourmand, mais qui répondent à la définition suivante : "Qualité des produits et tour de main du chef : un bon repas tout simplement." Le pictogramme correspondant est apposé sur la devanture des dits restaurants. Ces restaurants à la cuisine de qualité, au total 3 085 récompensés, se découvrent dans l'édition papier du Guide Michelin 2017. 

Prix Michelin

Seule représentante féminine dans le palmarès des nouveaux étoilés du Guide Michelin en 2017, Fanny Rey a été désignée, le 10 octobre 2017, "Femme Chef de l'année 2017", et c'est une première ! En effet, cette distinction intervient dans le cadre de la première édition des "prix Michelin dédiés au monde de la gastronomie". Fanny Rey a été révélée dans la saison 2 de l'émission Top Chef sur M6, en 2011. Elle officie depuis juillet 2012 à L'Auberge de la Reine Jeanne, son restaurant de cuisine française contemporaine couronné donc d'une première étoile depuis 2017.  L'établissement est situé au cœur de la charmante commune de Saint-Rémy-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône. D'après les propos de l'inspecteur du célèbre guide rouge, délivrés à France 3, il propose "une savoureuse cuisine du marché, mettant en valeur les produits des Alpilles".

Fanny Rey a fait ses armes dans les grands restaurants que sont l'Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence ou le Ritz à Paris. Dans les cuisines de L'Auberge de la Reine Jeanne, elle travaille avec son compagnon Jonathan Wahid, champion de France des desserts.

Le Guide Michelin dans le monde

Le Guide Michelin est paru pour la première fois en 1900, créée par l'industriel français André Michelin. Il rassemblait des bonnes adresses à destination des automobilistes. Au début du XXIe siècle, le guide Michelin des restaurants devient le guide gastronomique le plus renommé en France, vendu à plus de 30 millions d'exemplaires et tiré à 500 000 copies chaque année.

Depuis son succès phénoménal, le guide rouge est représenté dans 23 pays comme la France, la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne, le Portugal, la Suisse, le Royaume-Uni ou l'Irlande, mais aussi outre-Atlantique, à New York ou Washington comme à Tokyo ou Singapour, avec des éditions dédiées. 

ET AUSSI

15 QUESTIONS SUR LE GUIDE MICHELIN
Le guide Michelin est le guide gastronomique le plus renommé en France, vendu à plus de 30 millions d'exemplaires et tiré à 500 000 copies chaque année. Savez-vous depuis combien d'années il existe et dans combien de pays il est représenté aujourd'hui ? Faire le quiz.

Paris / Tour Eiffel

Annonces Google