Wawrinka : la Coupe Davis ne lui suffit pas, il va au clash avec les Bleus

Wawrinka : la Coupe Davis ne lui suffit pas, il va au clash avec les Bleus Une altercation a éclaté entre Stan Wawrinka et une partie du camp tricolore, dimanche soir après la défaite en Coupe Davis. En cause, les propos volontiers moqueurs du Suisse.

[Mis à jour le 25 novembre à 15h27] Alors que la Suisse célèbre ce mardi après-midi ses champions à Lausanne, avec une foule de plus de 10 000 personnes, une information vient entacher l'hommage rendu aux tennismen victorieux. L'attitude de Stan Wawrinka après la victoire des Suisses, dimanche en Coupe Davis, n'a pas du tout plu aux Français. D'après L'Equipe de ce mardi 25 novembre, les railleries du numéro 4 mondial en conférence de presse ont passablement agacé le camp tricolore, qui le lui a fait savoir lors d'un dîner officiel peu après le sacre des Helvètes. La scène se déroule dimanche soir, dans les toilettes de la Chambre de commerce et d'industrie de Lille. Stan Wawrinka et Julien Benneteau discutent calmement, raconte le quotidien sportif, quand une partie de l'équipe de France débarque. Julien Benneteau se met alors en retrait, ce sont Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon qui apostrophent le Vaudois. Son manque de fair-play est pointé du doigt, le ton monte vite. A tel point que Gaël Monfils, un proche de Stan Wawrinka, doit s'interposer.

"Les mecs lui ont dit qu'ils n'avaient pas apprécié ses déclarations, que, s'il avait été énorme sur le terrain, il avait été petit dans la victoire. Il y a eu cinq minutes d'explications d'homme à homme, poursuit Julien Benneteau. Ce n'était jamais violent mais c'était direct et franc." Toujours selon Julien Benneteau, cité par L'Equipe, cet accrochage a pris fin quand Stan Wawrinka a présenté ses excuses, assurant qu'il ne voulait pas les blesser. Le Suisse avait chambré les Tricolores quelques instants après le triomphe. "J'avais dit que les Français parlaient trop de la finale. A la fin, on a parlé sur le terrain, avec la raquette", avait-il dit en conférence de presse, visiblement un peu éméché. Et d'ajouter : "(Les organisateurs) avaient mis les bouteilles de champagne dans le vestiaire des Français mais ils les ont vite remises dans le nôtre !"

En vidéo - Après leur triomphe en Coupe Davis, les Suisses ont été accueillis en héros par plus de 10 000 personnes.

Article le plus lu - Remaniement : c'est imminent, ultimes rumeurs › Voir les actualités

Annonces Google