Mis à jour le 

Toronto

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel à Toronto

Un voyage à Toronto

Toronto sur nos forums
MIS A JOUR LE 28 SEPTEMBRE 2015 - Ce qui frappe à Toronto, c'est sa diversité ethnique. On compterait plus de 100 nationalités et ethnies différentes ! Cette ville du Canada reflète les différentes communautés dans ses quartiers. Ainsi de Chinatown à Greektown, en passant par Little Italy et Little India, on a l'impression de faire le tour de la planète !

Au nord et à l'ouest de la ville, on retrouve les quartiers en vogue de Yorkville et Little Italy. A l'Est, c'est Cabbagetown, un quartier résidentiel aux maisons victoriennes. Kensington Market représente le mieux de melting-pot de la ville. Entre Dundas Street et Oxford Street, ce bazar regorge de produits et d'objets divers, mélange d'influences juives, portugaises et antillaises.

Foyer d'immigration important, Toronto séduit comme  symbole de réussite économique . Il n'y a qu'à se promener dans le centre-ville et compter les gratte-ciels du quartier des affaires ! Mais loin d'être une métropole uniquement tournée vers le monde de la finance, Toronto a d'autres cartes en main.  Sa vie culturelle est très réputée , que ce soit au niveau de sa riche programmation théâtrale ou de ses musées.

La réputation du  Royal Ontario Museum (ROM) n'est plus à faire en matière d'art asiatique. L' Art Gallery of Ontario , l'un des plus importants musées d'Amérique du Nord, possède une collection très riche et variée. Quant au Centre des Sciences de l'Ontario, il remporte un vif succès auprès des scientifiques en herbe. Il faut mentionner pour finir quelques complexes de loisirs, un immense zoo et un front de lac (Harbourfront) très animé. De la CN Tower au centre d'attraction Ontario Place, il y a de quoi faire à Toronto !

Histoire de Toronto
Avant l'arrivée des français au XVIème siècle, la région de ce qui deviendra Toronto était occupée par les Iroquois. En 1610, Étienne Brulé, un compagnon de Champlain, vint explorer la région. Dans les années qui suivirent, les français établirent des postes pour le commerce des fourrures dans la région.   

En 1788, les Britanniques, qui avaient repris la zone aux Français, achetèrent un terrain aux Indiens Mississauga et établirent une petite ville sur les rives du lac Ontario.  En 1791, la province de Québec fut divisée en deux, le Haut-Canada et le Bas-Canada, et chaque province se choisit une capitale. Le lieutenant-gouverneur John Graves Simcoe s'installa à York (aujourd'hui Toronto).

En 1812, une guerre contre les États-Unis éclate. Les Américains occupent la ville par deux fois. De nombreux colons, bien qu'anciens Américains, restent fidèles à leur nouvelle patrie. Au milieu du XIXème siècle, des immigrants d'Angleterre, d'Irlande et des États-Unis vinrent s'y installer, fuyant difficultés économiques et famine.

Un fort sentiment de frustration apparut dans les années 1830. En effet, le pouvoir était entre les mains d'une petite élite de personnes riches, qui ne tenait pas compte des demandes de réforme du plus grand nombre. William Lyon Mackenzie se dressa contre cette oligarchie et déclencha, avec quelques partisans, une révolte armée. La révolte s'éteignit comme un feu de paille mais aboutira à la création d'une province unique, rassemblant le Haut et le Bas-Canada. La ville prit officiellement le nom de Toronto en 1834.

Au début du XXème siècle, Toronto connut une période d'expansion (hausse de la population, développement des infrastructures…) malgré de grands incendies (notamment en 1904) et la Grande Crise de 1930. Dans les années 1910, la création du Toronto Symphony Orchestra, l'Art Gallery of Ontario et du  Royal Ontario Museum marquèrent l'épanouissement de la vie culturelle de Toronto. La ville devint rapidement la rivale de Montréal sur les plans économique et culturel. 

Les vagues d'immigration reprirent à partir de 1945, tout d'abord des Européens fuyant les deux conflits mondiaux puis des personnes originaires d'Asie, d'Amérique Latine et des Caraïbes dans les années 1960, créant ainsi une très grande diversité culturelle. On peut dire que la ville porte bien son nom, car Toronto vient d'un mot Huron signifiant « l'endroit où on se rencontre ».

Météo / Quand partir

Quelle est la meilleure période pour se rendre à Toronto ? Quel y fait-il en ce moment ? Toutes les infos météorologiques et climatiques.
» Météo à Toronto

Passeport / Visa / Formalités

Pas besoin de visa pour un séjour de moins de 3 mois (ou 6 mois).

Transports

En avion
Il vous faudra en moyenne une dizaine d'heures pour un vol Paris - Toronto. Pearson International, l'aéroport international de Toronto, est situé à 30 km de la ville. Un deuxième aéroport (Toronto Island Airport), situé sur les rives du lac, n'est accessible que pour les vols journaliers et les avions privés. Une fois à l'aéroport Pearson International, il vous faudra ensuite compter une demi-heure pour rejoindre le centre-ville en taxi ou en bus (bus toutes les 20 à 30 minutes).

Par la route
Il y a trois grands axes routiers qui relient les Etats-Unis au Canada : Chicago - Toronto, New-York - Toronto, New-York - Montréal. Si vous choisissez la voiture, pensez que vous devrez franchir les postes-frontières, ce qui peut prendre plus ou moins de temps. Ainsi il n'est pas rare d'attendre plusieurs heures au poste-frontière des chutes du Niagara.

Comment circuler à Toronto ?
Le réseau de transport en commun est bien développé et permet de se déplacer facilement de jour comme de nuit. 4 lignes de métro parcourent la ville et sont reliées aux lignes d'autobus et de tramway, ce qui permet de se rendre à n'importe quel endroit de la ville.

Les métros sont gérés par la TTC (Toronto Transit Commission). Ils circulent jusqu'à 1h30 du matin. Ensuite c'est le réseau des bus de nuit qui prend le relais (Blue Night Network).

La plupart du temps, il vous faudra prendre des tickets « transfer » qui permettent de prendre un bus ou un tramway après avoir pris le métro. En l'absence de ce type de ticket, vous vous ne pourriez pas poursuivre votre trajet. Les tickets s'achètent dans toutes les stations de métro et points de vente autorisés. Sachez qu'il existe des pass journaliers et hebdomadaires.

Bon à savoir, si vous voulez acheter votre billet directement dans le bus et le tramway, il vous faudra avoir le montant exact de votre billet. Les chauffeurs ne rendent pas la monnaie. Il en est de même pour la navette TTC qui vous emmène de l'aéroport à Toronto-centre.

Se déplacer en voiture est à éviter. La conduite à Toronto requiert une grande attention avec les passages des tramways. De plus, les règles de stationnement sont assez complexes (autorisation de stationner à certains endroits à certains moments de l'année, à certaines heures…) et le prix du parking dans les rues du centre-ville est exorbitant.

Partir à Toronto

Monnaie

Le dollar canadien
1 euro= 1,39 dollars canadiens (avril 2011)
Pourboires
10 à 15% du montant de la note.
Prix moyens
Séjour (hors voyage A/R) : de 800€ à 2000€
Hôtels 1 et 2 étoiles : de 40€ à 50€
Hôtels 3 étoiles : de 50€ à 100€
Hôtels 4 étoiles ou plus : de 100€ à 300€
Hôtels Allinclusive : 120€ en moyenne

Restaurants bon marché : 8€ en moyenne
Restaurants traditionnels : de 10€ à 15€
Restaurants Grandes tables : 20€ en moyenne
Transport (sur place) : 1€ en moyenne

Points forts

La tour du CN, deuxième édifice le plus haut du monde
Le marché de Kensington, une village pittoresque dans la ville
Le musée royal de Toronto, où l'on peut admirer de gigantesque squelettes de dinosaures

Points faibles

En Ontario, les températures peuvent descendre jusqu'à -25 degrés Celsius en hiver

Vie pratique

Consulat général de France
2 Bloor Street Est, suite 2200,
Toronto M4W 1A8, Ontario

Ontario Travel
Bloc Hearst
900, rue Bay, 10e étage
Toronto (Ontario)
Equipements
Risques d'averses : prévoir des vêtements de pluie.
L'hiver, prendre des vêtements chauds et des chaussures adaptés en raison du froid et de la neige.
Standards Locaux
Système métrique en vigueur depuis 1970 mais pas toujours appliqué.
Electricité : 110 V. Prévoir un adaptateur-transformateur.
Les denrées alimentaires se pèsent souvent en livres.

Carte d'identité

Population / Langue
50% des habitants de Toronto ne sont pas d'origine canadienne.
Les minorités asiatiques et noires sont particulièrement importantes.

Que voir à Toronto

Où aller ?

Musées
Musée royal de l'Ontario
C'est d'abord son architecture moderne et biseauté qui attire le regard. Cinquième plus grand musée d'Amérique du Nord, le musée royal de l'Ontario est connu dans le monde entier pour sa formidable collection de squelettes de dinosaures. C'est aussi un musée de la Culture mondiale, qui abrite près de 6 millions d'objets venant notamment d'Afrique et d'Asie du Sud-Est.
Nature
îles de Toronto
Cet archipel de 15 îles situé sur le lac Ontario à proximité du centre-ville est le paradis des piétons et des cyclistes : et pour cause, les 332 hectares de verdure sont interdits aux voitures. S'y promener est un luxe que chacun peu s'offrir pour échapper aux désagréments de la ville. Parc d'attraction, jardins et plages sont répartis sur l'archipel : idéal pour une après-midi d'évasion.
Nature / Paysages
Les quais de Toronto : "Harbourfront"
L'été est la saison idéale pour contempler le lac Ontario depuis les quais. Du printemps à l'automne, vous pouvez visiter de majestueux vaisseaux, à l'image d'un superbe trois mâts baptisé le « Picton Castle ». De nombreuses activités nautiques sont possibles, comme la voile ou le kayak disponibles en location.
Patrimoine culturel / Culture urbaine / monuments
La tour CN
La Tour CN, également appelée la tour nationale du Canada, est le deuxième édifice le plus haut du monde. La visite de ce chef-d'œuvre architectural procure des sensations vertigineuses. Perchée à plus de 533 mètres de hauteur, cette ancienne antenne de radio et de télévision est aujourd'hui le monument emblématique du Canada. Il est notamment doté d'un restaurant panoramique. Une petit plate-forme d'observation domine la ville à 447 mètres de haut.

Monuments

Retrouvez toutes les informations pratiques sur les plus beaux édifices historiques à Toronto
» Monuments à Toronto

Musées

Tarifs, horaires et informations pratique, voici la liste des musées à visiter à Toronto
» Musées à Toronto

Parcs naturels

Découvrez les plus beaux sites naturels à Toronto
» Parcs naturels à Toronto

Culture

Surprenants et décalés, découvrez les sites culturels les plus insolites à Toronto
» Curiosités culturelles à Toronto

Que faire à Toronto

Shopping

Eaton Centre sur Yonge Street est la Mecque du shopping à Toronto. Vous trouverez certainement votre bonheur parmi ses 300 magasins. Si vous avez un large portefeuille et que vous recherchez les grandes marques (Chanel, Prada, Gucci…), vous les trouverez sur Bloor Street. C'est le quartier de la mode.

Toronto compte un grand nombre de boutiques d'artisanat, d'antiquités, de créateurs de bijoux et de vêtements. Allez vous promener du côté de Queen Street et Yonge Street. Vous trouverez aussi d'intéressants objets en vous baladant dans les quartiers de Chinatown, Little India ou encore Greektown.

N'hésitez pas à faire un tour dans les marchés de la ville. Kensington Market, ses couleurs et ses fragrances, est un régal pour les yeux. On y trouve des produits provenant des Caraïbes, du Moyen-Orient, d'Asie et d'Amérique du Sud. Ce marché, ouvert tous les jours, est aussi très réputé pour ses boutiques de vêtements vintage. Au coin de Jarvis et Front street, le marché de St Lawrence, à l'ambiance moins animée, propose également une grande variété de produits. Le dimanche, il se transforme en marché aux puces.

Si vous n'avez toujours pas assouvi votre frénésie d'achats, plongez dans les entrailles de la terre et descendez dans le Path. Cette immense galerie souterraine devrait satisfaire vos envies : restaurants, salons de beauté…

Les magasins sont pour la plupart ouverts tous les jours de la semaine de 10h à 18h ; et 20-21h les jeudis et vendredis soir. Par contre, ils ferment leurs portes tôt le samedi soir (vers 18h).

Sortir

A Toronto, on passe des soirées inoubliables quelque soit ses centres d'intérêt (comédie musicale, pièce de théâtre, opéra...). L'Entertainment district regorge de cabarets et de théâtres qui programment les meilleurs spectacles internationaux et canadiens. C'est dans l'un des plus célèbres clubs de Toronto que des acteurs et humoristes comme Jim Carrey et Mike Myer ont fait leurs premiers pas. Un coup d'oeil dans les journaux gratuits vous informera sur la programmation en cours.

Comme pour les restaurants, la diversité culturelle de la ville transparaît au travers de ses bars. Ainsi, de l'ambiance indienne au rock le plus dur, vous trouverez certainement un endroit à votre goût. De nombreux bars proposent des concerts de jazz moderne ou traditionnel. La capitale de l'Ontario a gagné ses lettres de noblesse en la matière. Toronto, qui accueille plusieurs grands festivals de jazz, attire les meilleurs jazzmen du monde.

Si vous aimez les dancefloors, vous ne serez pas déçu ! A noter l'animation qui règne dans les bars du quartier gay et lesbien. Sachez enfin que pour les établissements les plus prisés, il n'est pas rare de devoir faire la queue pour entrer. Les cinémas viennent compléter la panoplie des lieux de divertissement à Toronto.

Bien sûr les fans de base-ball ne pourront manquer un match des Blue Jays au Rogers Centre tandis que les amateurs de hockey courront encourager les Maple Leafs.

Parcs de loisirs

Pour une sortie ludique en famille, découvrez les meilleurs parcs d’attractions à Toronto
» Parcs de loisirs à Toronto

Carte Toronto

Latitude : 43.65 - Longitude : -79.39

Points d'interets les plus remarquables

Toronto, les articles à lire

Toronto, les plus belles photos

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine