Partager cet article

RSS
Mis à jour le 

Château-Gaillard

Château-Gaillard Photo : Bernard ENRICI

Un voyage à : Château-Gaillard

Château-Gaillard sur nos forums
Véritable joyau des Andelys, le Château-Gaillard s'élève sur un éperon rocheux. Il domine la ville et la vallée de toute sa splendeur. Bien sûr, il ne reste que des ruines de la fabuleuse forteresse mais il est si facile de l'imaginer au lendemain de sa construction.

Hstoire
Érigé par Richard Cœur de Lion dès 1196, le château avait pour but de protéger la ville de Rouen contre le roi de France Philippe Auguste. Il fallut moins de deux années pour achever le monument, que son constructeur appela «sa fille d'un an».

Richard Cœur de Lion mourut avant d'assister au siège du château, mené par Philippe Auguste dès 1203. Face à l'attaque française, la population et la garnison anglaise se réfugièrent entre les murs du château. On croyait l'édifice imprenable mais c'était une erreur.

Après six mois de siège, le roi français donna l'assaut. On raconte que les officiers pénétrèrent par les latrines pour s'emparer des lieux. Finalement, le château et la totalité du duché de Normandie passèrent aux mains de la France en juin 1204. Après avoir servi de prison à Marguerite et Blanche, belles-filles de Philippe-le-Bel, le Château-Gaillard connut plusieurs sièges successifs.

Son démantèlement débuta finalement en 1603, afin d'en récupérer les pierres. Par chance, toutes ne furent pas emportées et la forteresse fut classée Monument Historique en 1862.

La visite…
Le Château-Gaillard est accessible de deux manières. En voiture, il faut contourner le Grand-Andely pour atteindre et suivre une route sinueuse conduisant au parking de l'édifice. Située à cinq minutes à pied du château, cette place de stationnement offre une vue exceptionnelle sur la ville et sur la vallée de la Seine.

À pied, un petit chemin part du Petit-Andely et mène tout droit vers l'éperon rocheux. L'ascension se fait en une petite demi-heure et s'avère fort agréable. Au fur et à mesure que l'on s'en approche, les quelques pierres d'enceintes donnent l'impression de veiller encore sur le grand donjon central.

Après quelques pas, vous arriverez dans la Basse-cour, accessible gratuitement toute l'année.
Traversez-là, montez les quelques marches et vous atteindrez la Haute-cour, au cœur de laquelle s'élève le fameux donjon. Il est possible d'entrer à l'intérieur et d'y admirer une fois de plus les vues splendides qu'il offre sur les alentours.

Tout au long de votre parcours entre les ruines, vous trouverez des panneaux retraçant avec clarté l'histoire des lieux. À droite du donjon, un petit escalier descend vers les celliers où l'on stockait autrefois la nourriture. Sans doute est-ce grâce à cet agencement que la population put résister si longtemps au siège de Philippe-Auguste.

Grâce au plan distribué avant la visite, vous apprendrez que les quelques pierres qui dessinent au sol arcs de cercle et carrés servaient par le passé de four à pain ou d'armurerie. Si vous êtes imaginatifs, toutes les indications que vous trouverez vous conduiront des siècles en arrière, au beau milieu des garnisons anglo-normandes !

Dans la Basse-cour, les restes de remparts encerclent ce qui, auparavant, servait de puits. En contournant la Haute-cour vers la droite, vous vous trouverez près de la chapelle et pourrez, une fois de plus, jouir du paysage. Avancez encore et vous finirez par atteindre les fameuses latrines !

Partir à : Château-Gaillard

Carte Château-Gaillard

Latitude : 49.24 - Longitude : 1.41

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine