Port du masque obligatoire : école, entreprise, commerces... Les lieux concernés

Port du masque obligatoire : école, entreprise, commerces... Les lieux concernés MASQUE OBLIGATOIRE. Ecole, commerces, cinémas... Le masque obligatoire fait son retour en France comme l'a annoncé Olivier Véran ce jeudi. Une mesure de durcissement, même si de nombreux lieux demandaient toujours, de fait, le port du masque...

C'est désormais confirmé : le port du masque va redevenir obligatoire dans tous les lieux couverts recevant du public. C'est le ministre de la Santé Olivier Véran qui l'a annoncé lors d'une conférence de presse ce jeudi 25 novembre 2021, en plein regain de l'épidémie de coronavirus en France. Un décret sera très rapidement publié en ce sens, rendant le masque obligatoire dès demain vendredi. Depuis l'entrée en vigueur du pass sanitaire cet été, certaines catégories de lieux avaient pu faire tomber le masque pour les détenteurs du précieux certificat. Ce ne sera désormais plus le cas : même avec un pass il faudra garder un masque sur le nez et la bouche.

Outre le masque, dans son discours, Olivier Véran a appelé les Français à se ressaisir "sur les gestes barrières", qui ont selon lui été peu à peu négligés. "Etre libre, ce n'est pas refuser mordicus ces mesures : ces petites contraintes du quotidien sont les clés de notre liberté", a-t-il argumenté.  Il a défendu le masque et ces gestes "dérisoires", qui sont en réalité selon l'exécutif "inestimables" pour freiner l'épidémie de coronavirus. Les poignées de main et la bise ont aussi été ciblés par le ministre.

Avant l'assouplissement des mesures cet été, le masque était toujours demandé, de fait, dans de nombreux lieux, même si l'obligation n'était plus nationale après la mise en place du pass sanitaire. Seuls les préfets pouvaient l'imposer, localement et dans des cas particuliers. Peu de nouveaux lieux seront donc concernés par ce durcissement.

Quels sont les lieux concernés par l'obligation de port du masque ?

Si les règles en vigueur avant le grand relâchement sont remises en place, le port du masque sera obligatoire pour tous les individus âgés de plus de 11 ans. les enfants de plus de 6 ans devront aussi le porter à l'école. Les lieux suivants devraient être concernés (sous réserve de modification par le décret) :

Quelle est la réglementation en entreprise sur le port du masque ?

Les entreprises sont soumises au port du masque obligatoire via un protocole sanitaire défini par le ministère du Travail. Ce document indique qu'"à la suite de l'actualisation des connaissances scientifiques sur la transmission du virus par aérosols et compte tenu des recommandations du HCSP en date du 28 août 2020 et des 14, 18 et 20 janvier 20214, le port du masque est systématique au sein des entreprises dans les lieux collectifs clos. Il s'agit soit d'un masque "grand public filtration supérieure à 90%" (correspondant au masque dit de "catégorie 1"), soit d'un masque de type chirurgical". Des exceptions sont prévues comme dans les bureaux individuels, les ateliers bien ventilés ou encore quand le travail s'effectue en extérieur.

Le port du masque en entreprise est en tout cas pris très au sérieux par le gouvernement. La ministre du Travail Élisabeth Borne, a appelé lundi 22 novembre les entreprises à se "remobiliser" sur la question lors d'un déplacement à L'Oréal à Clichy (Hauts-de-Seine). "En entreprise, il faut se remobiliser sur ce respect des gestes barrière, remettre le masque en réunion, quand on est dans des espaces partagés... C'est très important à un moment où on voit que l'épidémie repart", a-t-elle déclaré, martelant que "ce n'est pas la vaccination OU les gestes barrière, mais les deux". Des contrôles plus ciblés de l'Inspection du travail  ont été annoncés.

Quelles sont les règles concernant le masque obligatoire à l'école ?

Le 15 novembre, le port du masque à l'école primaire est redevenu obligatoire dans tous les départements français. La mesure, confirmée par le gouvernement dès le 9 novembre, peu après les annonces d'Emmanuel Macron, ne changera pas. Elle répond à la forte hausse du taux d'incidence dans les établissements scolaires et au retour au niveau 2 du protocole sanitaire dans les écoles. Entre autres mesures, ce niveau du protocole prévoit ainsi "le port du masque obligatoire en intérieur pour les personnels et les élèves dès le CP", rappelle le gouvernement sur son site. 

Du côté des enfants, le masque est obligatoire à l'école à partir de 6 ans, soit dès le primaire. Du côté des parents, des enseignants et des adultes encadrants, il est aussi obligatoire au sein de l'établissement. "Il y a l'impression d'un retour en arrière, on avait le sentiment d'avoir franchi un pas", estimait mi-novembre sur BFMTV Dominique Bruneau, membre du syndicat enseignant Sgen-CFDT, alors que certains départements avaient pu s'en passer pendant quelques semaines. Un "fatalisme" que confirmait Hubert Salaün, porte-parole de la fédération de parents d'élèves PEEP. Cependant, selon ce dernier, les élèves se sont faits au port du masque à l'école et ne devraient donc pas avoir trop de difficultés à le remettre dans le département où la mesure avait été levée.

Le masque devient-il aussi obligatoire à l'extérieur ?

Le 25 novembre, le ministre de la Santé a rappelé que "les préfets sont habilités à rétablir le port du masque en extérieur", s'ils l'estiment nécessaires. Ce qui n'est pas une nouveauté. "Les marchés de Noël ou les brocantes" pourraient en revanche être concernés par le masque obligatoire, à la discrétion des préfets une fois encore. 

L'année dernière le masque était obligatoire en extérieur, de façon totale ou partielle dans de nombreuses villes de France selon les périodes et la sévérité des mesures. Les grandes villes comme Paris (et l'Ile de France), Lille, Lyon, Marseille, Nice ou encore Toulouse ont longtemps conservé le port du masque obligatoire, mais aussi les sites touristiques du littoral, ou les communes proches d'un foyer épidémique. La mesure a été abandonnée à mesure que la campagne de vaccination et que le pass sanitaire progressaient.

A domicile, le masque n'est évidemment pas obligatoire. Cependant si vous prévoyez un repas avec de la famille ou des amis ne vivant pas sous le même toit que vous, il est vivement recommandé de porter le masque un maximum en intérieur afin d'éviter toute propagation du virus.

Quelles sont les sanctions encourues pour non port du masque ? 

L'amende en vigueur en cas de non-respect du port du masque obligatoire devrait rester de 135 euros. "Le non-respect de cette mesure pourrait être susceptible, comme c'est le cas dans les autres lieux où le port du masque est obligatoire, notamment les transports, d'une contravention de 4e classe" définie par une amende forfaitaire de 135 euros, avait précisé la direction générale de la santé dès la mise en place de cette mesure l'année passée. En cas de récidive, le montant peut monter jusqu'à 1500 euros.

Coronavirus