Confinement : commerces, manif à Paris, règles plus souples jusqu'à Noël... Le déconfinement jour 1

Chargement de votre vidéo
"Confinement : commerces, manif à Paris, règles plus souples jusqu'à Noël... Le déconfinement jour 1"

Confinement : commerces, manif à Paris, règles plus souples jusqu'à Noël... Le déconfinement jour 1 DECONFINEMENT. Les premières mesures d'allègement du confinement entrent en vigueur ce samedi 28 novembre en France. Les commerces rouvrent leurs portes pour les achats de Noël et les sorties sont possibles dans un rayon de 20 km au lieu d'un seul. Une manifestation a été autorisée à Paris ce samedi...

L'essentiel
  • Les nouvelles règles du confinement entrent en vigueur ce week-end. Les petits commerces peuvent rouvrir pour permettre aux Français d'effectuer leurs achats de Noël, jusqu'à 21 heures et avec une ouverture le dimanche facilitée. Les sorties pour promenade ou activité physique sont autorisées dans un rayon de 20 km et pendant trois heures. Auparavant, ces déplacements brefs étaient limités à une heure et à un rayon d’un kilomètre. Les offices religieux peuvent reprendre, avec un maximum de 30 personnes. Les cours de conduite et les visites immobilières sont de nouveau possibles, comme les activités sportives en plein air. En revanche bars, restaurants et salles de sport gardent portes closes, au moins jusqu'au 20 janvier. 
  • Il n'y a pas de déconfinement pour l’instant. L'attestation de déplacement est toujours obligatoire. Jean Castex a clairement indiqué cette semaine qu'il était "prématuré de parler de déconfinement", le Premier ministre préférant évoquer une nouvelle étape, "avec le démarrage de nouvelles activités". La fin du confinement, elle, devrait intervenir le 15 décembre, si la situation sanitaire continue de s'améliorer. Les Français pourraient alors de nouveau être libres de leurs mouvements, dix jours avant Noël. Mais ils seront néanmoins soumis à un nouveau couvre-feu dans un premier temps.
  • Une manifestation a été autorisée par la justice à Paris ce samedi. Elle vise à contester la loi de "Sécurité globale", dans un contexte de tensions après la révélation récente de violences policières, notamment du passage à tabac d'un producteur de musique. Le cortège, baptisé "Marche des libertés", a été programmé à 14 heures, entre République et Bastille. L'interdiction du préfet de police de Paris, pour des raisons sanitaires, a finalement été suspendue ce vendredi par le Tribunal administratif de la capitale. Des milliers de personnes étaient attendues selon des sources policières en fin de semaine et la crainte de débordements était vive hier. Une autre manifestation de Gilets jaunes a été organisée place du Trocadéro.
Lire aussi

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de covid, taux de positivité des tests, part de la population testée... Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l'évolution de l'épidémie dans votre commune. Voir
 

En direct

19:13 - Les auto-écoles autorisées à reprendre les cours de conduite

[Fin du direct] Le Premier ministre, Jean Castex, l’avait annoncé jeudi : avec l’allègement du confinement, "les auto-écoles pourront reprendre leur activité de préparation aux épreuves pratiques" dès ce samedi. Cependant, "la préparation des épreuves théoriques continuera de se faire à distance", a-t-il précisé.

18:17 - Le plafond d’indemnisation des entreprises double

Ce samedi, alors que les commerces sont autorisés à rouvrir dans le cadre de l’assouplissement du confinement, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé que le plafond d’indemnisation dédié aux entreprises fermées en raison du Covid-19 allait augmenter. "Nous avons décidé ce matin, avec le premier ministre, que le plafond sur les 20 % du chiffre d’affaires, que nous avions envisagé de fixer à 100 000 euros, serait fixé à 200 000 euros", a-t-il précisé.

17:14 - Augmentation des messes à Béziers

L’allègement du confinement, qui prend effet ce samedi, signifie pour les fidèles la reprise des offices religieux, avec une jauge fixée à une trentaine de participants. À Béziers, le nombre de messes a été augmenté en conséquence, rapporte Le Midi Libre. L’archiprêtre de la ville, le père Bernard Boissezon, a toutefois appelé "les personnes fragiles à être prudentes car nous constatons la circulation du virus à Béziers". "Il est préférable pour certains de ne se rendre à l’église que dans quelque temps", a-t-il recommandé.

16:13 - Des manifestations malgré le confinement

Ce samedi, des manifestations contre l’article 24 de la loi "sécurité globale" ont été organisées dans plusieurs grandes villes. Celle organisée à Paris, au départ de la place de la République, avait été initialement interdite par la préfecture en raison du confinement, a finalement été autorisée sur décision du tribunal administratif. À la mi-journée, les forces de l’ordre s’attendaient à une participation comprise entre 15 000 et 20 000 personnes.

15:16 - Un changement des critères de contact sur TousAntiCovid

Avec l’allègement du confinement à compter de ce samedi, TousAntiCovid a revu ses paramètres, qui prenaient uniquement en compte jusque-là les contacts entre usagers à une distance de moins d'un mètre pendant au moins 15 minutes. Seront donc pris en compte désormais les contacts à une distance d'un mètre ou moins pendant cinq minutes, mais aussi les contacts à une distance allant de plus d'un mètre à deux mètres, durant quinze minutes.

14:15 - Le protocole sanitaire des visites immobilières

Les visites immobilières pourront reprendre dès ce samedi 28 novembre. Ces dernières devront être organisées sur rendez-vous fixé à l’avance, et chaque visite ne devra pas durer plus de trente minutes, détaille la Fédération Nationale de l'Immobilier (Fnaim). Une seule personne sera autorisée à effectuer la visite, accompagnée de l'agent immobilier, ajoute la fédération.

13:16 - Quelles règles sanitaires pour l’ouverture des commerces ? 

Tous les commerces pourront rouvrir ce samedi. Un protocole sanitaire renforcé doit être mis en place : la jauge d’accueil est de 8 m² par client. Le gouvernement appelle au "bon sens". "Lorsqu'un couple ou un parent avec son enfant entrent dans un commerce, ils compteront comme une seule personne", a indiqué Alain Griset. Les commerces de plus de 400 m² devront prévoir "une personne de comptage" qui s'assurera que le nombre de clients ne dépasse pas la jauge. Le personnel des commerces ne comptera pas. 

11:42 - Plus de train et de métro le week-end 

La SNCF et la RATP ont annoncé que l’offre de transports allait augmenter dès ce week-end et pour la suite du mois de décembre, les week-end. Avec la réouverture des commerces, le but est donc de permettre aux Franciliens de faire leurs courses de Noël. Le trafic des RER, Transiliens et métros va donc reprendre de façon normale le samedi et le dimanche. 

En savoir plus

Un déconfinement long et progressif

Le confinement, décidé par le gouvernement pour endiguer la propagation exponentielle du Covid-19, a été instauré pour la deuxième fois le 29 octobre 2020, à la suite d'un discours d'Emmanuel Macron la veille. Il devait initialement durer jusqu'au 1er décembre. Finalement, un déconfinement très progressif a été décidé, en trois étapes. Celui-ci devrait arriver à son terme, dans le meilleur des cas, le 20 janvier :

  • Etape 1 - Un allègement du confinement a débuté ce samedi 28 novembre. Les commerces non-essentiels peuvent rouvrir, les services à domicile peuvent reprendre. Cependant, tous doivent répondre à un protocole sanitaire très strict et respecter un horaire limite, fixé à 21 heures. Bruno Le Maire a indiqué ce 25 novembre qu'il était "favorable à l’ouverture de tous les commerces tous les dimanches jusqu’à Noël". Une circulaire va être envoyée aux préfets pour faciliter les démarches. Les Français peuvent par ailleurs bénéficier non plus d'une, mais bien de trois heures de promenade quotidienne. La limite de un kilomètre autour du domicile est levée et remplacée par un rayon de 20 kilomètres. La liberté de culte est également de retour mais avec une jauge maximale de 30 personnes. Enfin, les activités extra-scolaires en extérieur peuvent reprendre. Pour autant, l'attestation reste en vigueur. Il faut continuer à télétravailler le plus possible et éviter au mieux les déplacements.
  • Etape 2 - La fin du confinement arrivera avant Noël, le 15 décembre. "Le 15 décembre, une autre étape va s'ouvrir si les objectifs sanitaires sont atteints", a annoncé Emmanuel Macron dans son discours du 24 novembre. Ainsi, si la situation sanitaire le permet, le confinement pourra être levé. Pour les fêtes de fin d'année, Noël en tête, il sera possible de se déplacer entre les régions. Cinémas, théâtres et musées pourront rouvrir à leur tour. Néanmoins, un couvre-feu de 21 heures à 7 heures sera fixé avec des exceptions. Ainsi, les 24 et 31 décembre, il sera possible de circuler librement, même si tous les rassemblements sur la voie publique seront interdits. En revanche, pas de réouverture pendant les fêtes pour les stations de ski ni pour les bars et les restaurants.
  • Etape 3 - Les dernières mesures devraient prendre fin le 20 janvier. Dans le cas où le nombre de contaminations demeurerait inférieur à 5 000 par jour, une nouvelle étape du déconfinement sera envisagée à partir du 20 janvier. Ainsi, le couvre-feu pourra être décalé, les cours en présentiel reprendront dans les lycées, puis quinze jours plus tard dans les universités. C'est aussi à ce moment là, si la situation le permet encore une fois, qu'une réouverture des bars et des restaurants pourra être envisageable.