Confinement en France : les allégements et dates détaillés par Jean Castex

Confinement en France : les allégements et dates détaillés par Jean Castex DECONFINEMENT. Dans une conférence de presse détaillée, Jean Castex a précisé les annonces d'Emmanuel Macron sur l'allègement du confinement. Retrouvez toutes les annonces et les dernières infos.

L'essentiel
  • Les annonces de Jean Castex. Le chef du gouvernement, Jean Castex, ainsi qu'Olivier Véran, Roselyne Bachelot, Elisabeth Borne et Alain Griset se sont exprimés jeudi 26 novembre pour préciser les dispositifs nouveaux mis en place dans les cadre de l'allégement du confinement. "S'il est prématuré de parler de déconfinement", a d'abord commencé Jean Castex, "la dynamique nous permet de passer à l'étape suivante, avec le démarrage de nouvelles activités".
  • Sur l'ouverture des commerces : L'ensemble des commerces peuvent rouvrir le 28 novembre, les rayons non essentiels des centres commerciaux et magasins également. Pour la jauge, Alain Griset a évoqué le "bon sens" sur la jauge portée à 8m2. "Un couple avec un enfant ne compte que pour une personne" par exemple. Retrouvez toutes les informations sur les commerces dans notre papier dédié. Même s'il ne s'agit pas d'un commerce, le Premier ministre a également évoqué la réouverture des auto-écoles et les visites immobilières dès ce 28 novembre. 
  • Sur les restrictions qui perdurent : le 15 décembre, l'attestation dérogatoire sera supprimée, sauf en soirée pour le couvre-feu". "Le 20 janvier, le couvre-feu sera levé, si la situation le permet" a indiqué Jean Castex. En revanche, "les cafés, bars et restaurants restent fermés, les professionnels de ce secteur seront aidés financièrement. Nous allons préparer avec eux les conditions de réouverture" a-t-il expliqué. Retrouvez les informations dans notre papier dédié. "Dès le 28 novembre, tous les sports individuels en plein air et sports nautiques sont autorisés en revanche "les stations de ski n'ouvriront pas leurs activités sportives pendant les congés de fin d'année. Mais il sera loisible de se rendre dans ces stations pour se promener".
  • Concernant les lieux de culture : "Dès le 15 décembre, dans les cinémas et salles de spectacle rouverts, les mêmes protocoles sanitaires qui étaient appliqués avant le couvre-feu s'appliqueront à nouveau. Tous les spectacles devront se terminer au plus tard à 21h. Un billet de spectacle servira d'attestation dérogatoire pour le retour à domicile.
  • Concernant les fêtes de fin d'année : "Les couvre-feu seront levés les 24 et 31 décembre : cela ne veut pas dire que nous pourrons fêter Noël et le Jour de l'an comme d'habitude. Il est impératif de limiter le nombre de convives à la maison. Nous préciserons les recommandations concrètes avant les fêtes. [...] Il n'est pas question que nous nous passions des grands-parents et de nos aînés".
  • Concernant les nouvelles aides financières : A partir de décembre, chaque entreprise fermée administrativement "pourra recevoir chaque mois soit 10 000 euros soit une compensation représentant 20 % du chiffre d’affaires". Pour les travailleurs précaires la ministre du travail, Elisabeth Borne, a annoncé la mise en place d’une "aide exceptionnelle" de 900 euros par mois au 1er novembre et jusqu’en février.
Un déconfinement en 3 étapes
  • Le déconfinement sera long et progressif et devrait durer, dans le meilleur des cas, jusqu'au 20 janvier. C'est ce qu'a annoncé Emmanuel Macron ce mardi 24 novembre 2020, détaillant le plus précisément possible un plan en trois grandes étapes.
  • Etape 1 - Un allègement du confinement va débuter ce samedi 28 novembre. Dans son discours mardi soir, Emmanuel Macron a annoncé plusieurs allègements du confinement à partir de ce samedi. Les commerces non-essentiels vont pouvoir rouvrir, les services à domicile pourront reprendre. Cependant, tous devront répondre à un protocole sanitaire très strict et respecter un horaire limite, fixé à 21 heures. Bruno Le Maire a indiqué ce 25 novembre qu'il était "favorable à l’ouverture de tous les commerces tous les dimanches jusqu’à Noël". Une circulaire va être envoyée aux préfets pour faciliter les démarches. Les Français pourront bénéficier non plus d'une, mais bien de trois heures de promenade quotidienne. La limite de un kilomètre autour du domicile sera levée et remplacée par un rayon de 20 kilomètres. La liberté de culte est également de retour mais avec une jauge maximale de 30 personnes. Enfin, les activités extra-scolaires en extérieur pourront reprendre à compter de cette même date. Pour autant, l'attestation restera en vigueur. Il faudra continuer à télétravailler le plus possible et éviter au mieux les déplacements.
  • Etape 2 - La fin du confinement arrivera avant Noël, le 15 décembre. "Le 15 décembre, une autre étape va s'ouvrir si les objectifs sanitaires sont atteints", a annoncé Emmanuel Macron mardi soir. Ainsi, si la situation sanitaire le permet, le confinement pourra être levé. Pour les fêtes de fin d'année, Noël en tête, il sera possible de se déplacer entre les régions. Cinémas, théâtres et musées pourront rouvrir à leur tour. Néanmoins, un couvre-feu de 21 heures à 7 heures sera fixé avec des exceptions. Ainsi, les 24 et 31 décembre, il sera possible de circuler librement, même si tous les rassemblements sur la voie publique seront interdits. En revanche, pas de réouverture pendant les fêtes pour les stations de ski ni pour les bars et les restaurants.
  • Etape 3 - Les dernières mesures devraient prendre fin le 20 janvier. Dans le cas où le nombre de contaminations demeurerait inférieur à 5 000 par jour, une nouvelle étape du déconfinement sera envisagée à partir du 20 janvier. Ainsi, le couvre-feu pourra être décalé, les cours en présentiel reprendront dans les lycées, puis quinze jours plus tard dans les universités. C'est aussi à ce moment là, si la situation le permet encore une fois, qu'une réouverture des bars et des restaurants pourra être envisageable.
En direct

22:38 - Protocole sanitaire renforcé dans les commerces : "C'est mieux que rien"

FIN DU DIRECT - Pour la présidente de la Fédération des très petites entreprises (FTPE), Viviane Chaine-Ribeiro, interrogée par LCI, le protocole sanitaire renforcé imposé dans les commerces dès ce samedi, est "mieux que rien". Elle a toutefois nuancé : "8m², ça reste compliqué avec les étagères, etc.". Elle a ajouté que le risque de créer des files d'attente à l'extérieur des magasins était contraignant.

21:36 - "La situation est catastrophique pour les restaurateurs"

Lors de sa prise de parole ce jeudi 26 novembre, le Premier ministre Jean Castex a indiqué que les restaurants devraient pouvoir rouvrir leurs portes le 20 janvier 2021. Interrogé par LCI, le chef étoilé Yves Camdeborde a réagi : "J’entends que nous sommes considérés comme des zones à risque et qu’il faut protéger la santé avant tout. Mais aujourd’hui, la situation est catastrophique, humainement et financièrement parlant, pour les restaurateurs et l’ensemble des métiers du secteur", a-t-il déclaré.

20:28 - À l'université, une réouverture à taux plein "début février"

Interrogée sur France Info, la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a indiqué une réouverture des universités à taux plein, "début février". Les modalités devraient être discutées dans les jours à venir entre le Premier ministre et la communauté universitaire.

19:55 - Les cadres veulent retourner au bureau

Selon une étude de Robert Walters (un cabinet de recrutement) menée en France en octobre dernier, 62% de ces salariés préfèreraient venir au bureau environ quatre jours par semaine.

17:45 - Précisions sur le protocole des visites immobilières

Ces dernières devront être organisées sur rendez-vous fixé à l’avance, et chaque visite ne devra pas durer plus de trente minutes, détaille la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim). Une seule personne sera autorisée à effectuer la visite, accompagnée de l'agent immobilier, ajoute la fédération.

17:30 - Castex demande d'éviter "les rassemblements trop nombreux" pour les fêtes

"Ces moments rassemblements festifs et amicaux où l'on baisse la garde, où l'on porte moins le masque, sont particulièrement risqués. Il est impératif que vous limitiez le nombre de personnes à table et évitiez les rassemblements trop nombreux" a alerté Jean Castex durant sa conférence de presse.

17:17 - Castex justifie la fermeture des restaurants

"Les études scientifiques démontrent que ces établissements, en dépit des protocoles très exigeants et de la forte volonté des gestionnaires de les appliquer, restent et resteront des lieux de contamination virale élevée" a expliqué le Premier ministre.

17:04 - Les casinos bientôt ouverts ?

Le gouvernement apportera "dans les prochains jours" une réponse concernant une éventuelle réouverture le 15 décembre, a annoncé ce jeudi le Premier ministre Jean Castex.
"Les casinos ne vont pas rouvrir samedi, ça fait partie des sujets pour lesquels nous travaillons pour l'échéance du 15 décembre, qui est la deuxième échéance" a-t-il expliqué.

16:51 - 3h et 20km "mais pas pour voir sa famille et ses amis"

"Vous pourrez courir dans l'espace public ou pratiquer votre sport individuel dans un stade ou un terrain de sport découvert (...) mais pas pour voir ses amis ou sa famille." Le sport dans les lieux clos et les sports "collectifs ou de contact" en extérieur restent également interdits selon les précisions de Jean Castex.

16:37 - Déplacements autorisés entre régions à partir du 15 décembre

"Après le 15 décembre, un test PCR négatif de moins de 72 heures restera exigé pour les déplacements vers ou depuis les territoire d'Outre-mer", a annoncé Jean Castex. "La circulation entre les autres régions redeviendra libre" a toutefois précisé.

16:23 - Le sport amateur face à la lueur d'une reprise

Le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Denis Masseglia, a espéré ce jeudi que la perspective d'une réouverture globale des clubs amateurs le 20 janvier, allait les aider à surmonter "leurs difficultés" actuelles.

16:10 - Paris salue la "position de sagesse" de Merkel sur les séjours au Ski

Le ministre français de l'Economie a salué ce jeudi à Rome la "position de sagesse" de la chancelière allemande Angela Merkel, dont le pays veut que l'Union européenne interdise les séjours de ski jusqu'au 10 janvier pour éviter la propagation du Covid. "Je crois que la position exprimée par Mme Merkel est une position de sagesse, c'est celle qu'a défendue le président de la République (Emmanuel macron) dès le premier jour"

15:56 - Une garantie de ressources de 900 euros pour les salariés précaires

"Des salariés précaires toucheront, du 1er novembre à février, une garantie de ressources de 900 euros, selon les mots de Jean Castex. "Ceux qui ont travaillé plus de 60% du temps au cours de l'année 2019, mais qui n'ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits du fait de la crise" sont concernés. "20 000 jobs étudiants seront créés, les aides du CROUS d'urgence seront doublées pour les étudiants en situation de précarité."

Lire aussi

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de covid, taux de positivité des tests, part de la population testée... Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l'évolution de l'épidémie dans votre commune. Voir
 

Le confinement, décidé par le gouvernement pour endiguer la propagation exponentielle du Covid-19, a été instauré le 29 octobre, à la suite d'un discours d'Emmanuel Macron la veille. Il devait initialement durer jusqu'au 1er décembre. Mais une prolongation de plusieurs semaines avait été évoquée dès le départ. Le scénario d'un confinement jusqu'au 5 janvier, assoupli progressivement, mais englobant donc les fêtes de fin d'année, a été envisagé par l'exécutif très rapidement. Finalement, c'est le 20 janvier que l'intégralité des mesures prendra fin, si et seulement si la situation sanitaire continue de s'améliorer.