EXCLUSIF. Près d'1 Français sur 5 compte dépasser la limite des 100 km pour voir un proche

EXCLUSIF. Près d'1 Français sur 5 compte dépasser la limite des 100 km pour voir un proche La réglementation du gouvernement, imposant de ne pas se rendre à plus de 100 km de son domicile, paraît trop sévère pour de nombreux Français, selon un sondage YouGov pour Linternaute.com.

Le déconfinement ne fait que débuter, mais le gouvernement multiplie depuis quelques jours les appels à la prudence, compte tenu de la présence encore manifeste du Covid-19 en France et de son caractère encore actif dans le grand quart nord-est du pays. Pour les autorités publiques et sanitaires, il est crucial que les consignes de la première phase du déconfinement soient respectées, dans le but d'éviter une seconde vague de contaminations, et envisager d'accorder de nouvelles libertés collectives et individuelles aux Français le 2 juin.

Compte tenu des impératifs encore importants de distanciation sociale, a émergé auprès des Français un questionnement simple : est-il raisonnable de revoir les personnes qui nous sont proches ? Aucune restriction formelle n'a été mise en place sur le sujet, l'exécutif appelant simplement les citoyens à la raison, autrement dit à se protéger et à protéger les plus fragiles. Pourtant, 55,84% des sondés comptent bien revoir les membres âgés ou fragiles de leur famille ("oui, certainement" ou "oui, probablement") ; 31,82% ne l'envisagent pas ("non, probablement pas" ou "non certainement pas").

Cliquez sur l'image pour zoomer. © Yougov

Parmi les règles clairement établies en revanche figure l'interdiction, sauf motif professionnel ou familial "impérieux", de se rendre à plus de 100 km de son domicile. Dans quelle mesure cette limite peut-elle être respectée ? L'institut YouGov a sondé les personnes ayant répondu "oui" à la première question. Parmi eux, 32,36% se disent prêts à franchir la distance autorisée pour revoir des membres de leur famille, soit 18,07% du total des Français, selon les résultats de ce sondage.

Cliquez sur l'image pour zoomer. © Yougov

Par ailleurs, concernant les déplacements envisagés cet été, près d'un Français sur cinq compte "annuler ou modifier" ses vacances d'été. Dans le détail : 3,88% des Français comptent modifier leurs vacances pour rester dans leur département, 5,06% pour rester dans leur région et 8,22% pour rester en France).

Autre enseignement sur le déconfinement qui a débuté le 11 mai : les Français sont manifestement nombreux à ne pas avoir attendu la distribution de masques de la part des autorités publiques. 29,26% des Français ont fabriqué eux-mêmes un masque de protection.

Cette enquête a été réalisée en France, du 7 au 8 mai 2020, auprès d'un échantillon de 1020 personnes représentatives de la population française ayant plus de 18 ans. Ce sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire de YouGov. Les données sont pondérées pour être représentatives des adultes français.

A noter donc que cette enquête a été effectuée avant que ne débute le déconfinement en France, mais après que l'exécutif a précisé les restrictions liées à la première phase, qui doit durer jusqu'au 2 juin.