3eme dose de vaccin Covid : les délais et les infos pratiques de la vaccination

"3eme dose de vaccin Covid : les délais et les infos pratiques de la vaccination"

3eme dose de vaccin Covid : les délais et les infos pratiques de la vaccination 3E DOSE. Depuis samedi 27 novembre, la dose de rappel du vaccin contre le coronavirus a été ouverte à tous les plus de 18 ans. Mais il va falloir faire vite, car dès le 15 janvier, la validité de votre pass sanitaire est conditionnée à cette 3e dose. On vous explique tout.

[Mis à jour le 29 novembre 2021 à 23h08] Ouverte samedi 27 novembre, la campagne de rappel vaccinal bat son plein, avec déjà 7,3 millions doses de rappel administrées . "1 million de rendez-vous pour la dose de rappel ont été p ris sur Doctolib ce weekend", a précisé le site sur Twitter, lundi 29 novembre. Et Doctolib de préciser que "64% d'entre eux ont été pris par des moins de 50 ans et 36% par des plus de 50 ans".

Rien de très étonnant quand on sait que les 18 ans et plus auront leur pass sanitaire conditionné à cette 3e dose. En effet, à partir du 15 janvier, la validité du précieux sésame dépendra de l'ancienneté de la dernière dose effectuée, fixée à une durée de maximum sept mois. Les Français s'inquiètent désormais sur la disponibilité des rendez-vous de vaccination. Mais dimanche 28 novembre, en visite dans un centre de vaccination, le ministre de la Santé Olivier Véran a rappelé que 300 centres de vaccination ouvriraient dans les prochains  jours, en plus des 1 000 lieux déjà ouverts. 

Pour bien comprendre, on vous résume les nouvelles règles liées à la 3e dose de vaccination : 

  • A partir du samedi 27 novembre, toutes les personnes de plus de 18 ans sont éligibles à une nouvelle injection du vaccin. 
  • Dans le cas général, tous les majeurs peuvent se faire administrer cette dose de rappel désormais, 5 mois après l'administration de la 2e dose.
  • Est aussi à noter le fait que la durée de validité des tests PCR qui permettent d'accéder au pass sanitaire sans vaccination a été réduite à 24h (au lieu de 48h)

Tout est ainsi mis en place par l'exécutif pour inciter à la vaccination et au rappel, dans un contexte de forte reprise de la circulation du Covid-19 et d'inquiétude autour du nouveau variant. A cet effet, si vous faites partie des publics éligibles, vous pouvez prendre rendez-vous via des plateformes de prise de rendez-vous en ligne, comme Doctolib, Vitemadose ou encore KelDoc.  Vous pouvez également consulter les listes de centres de vaccination à proximité de chez vous sur Maiia et Santé.fr, ou encore sur le site internet de votre ville. Enfin, vous pouvez contacter le 0 800 009 110 afin de réserver un créneau de vaccination - si vous êtes à l'étranger, vous pouvez, à cet effet, contacter l'Ambassade ou le consulat de votre lieu de résidence.

Les dates à retenir sur la 3eme dose de vaccination en cas de non infection

A partir de la date de la dernière injection reçue, toute personne majeure peut recevoir une dose de rappel. Elle dispose ensuite de deux mois pour l'effectuer, sans quoi le pass sanitaire sera désactivé. La mesure entrera en vigueur le samedi 15 janvier 2022. Ainsi, toutes les personnes ayant reçu leur dernière dose au 15 juin ou avant devront avoir fait leur rappel vaccinal au 15 janvier sous peine de perdre le document permettant d'accéder dans de nombreux lieux. 

Les plateformes de réservation d'un créneau telles que Doctolib sont d'ores et déjà opérationnelles afin de prendre un rendez-vous. Une fonctionnalité est par ailleurs ajoutée sur l'application Tous Anti-Covid : un changement de couleur du pass sanitaire est opéré pour prévenir de la fin de validité proche du document si le rappel n'a pas été effectué.

Quand faire sa dose de rappel ? En cas d'infection ou non

  • J'ai été infecté puis j'ai reçu une dose de vaccin : 5 mois après la dose unique
  • J'ai eu une dose puis j'ai été infecté par le Covid au moins 15 jours après : 5 mois après l'infection
  • J'ai eu une dose, j'ai été infecté par le Covid moins de 15 jours après, puis j'ai reçu une deuxième dose : 5 mois après la 2eme dose
  • J'ai reçu deux doses puis j'ai été infecté par le Covid : 5 mois après l'infection
  • J'ai été infecté par le Covid puis j'ai reçu deux doses : 5 mois après la 2eme dose

Pourquoi une 3eme dose de vaccin anti-Covid ?

"La part de Français en réanimation parle d'elle-même : les vaccinés sont dix fois moins présents que les non-vaccinés ", a fait savoir Olivier Véran en conférence de presse le 25 novembre. "Là où la vaccination est plus faible, on enregistre les taux d'incidence et de cas graves les plus importants ", a-t-il ajouté, insistant sur un autre fait : "L'efficacité du vaccin va cependant diminuer avec le temps, phénomène classique " de tout vaccin. "La mémoire immunitaire n'est pas infaillible et un rappel est nécessaire . Celui-ci permet d'obtenir rapidement une nouvelle immunité très forte". Dans un avis rendu public ce jeudi 25 novembre, la Haute autorité de santé indique : "La HAS considère que le contexte épidémique préoccupant justifie une accélération de la campagne vaccinale en raccourcissant le délai entre primovaccination et dose de rappel". La HAS justifie son avis sur les projections de l'Institut Pasteur, qui estime que la réduction du pic des hospitalisations serait de 39% si le rappel est fait six mois après la dernière injection, mais de 50% si le rappel est opéré à cinq mois.

La 3ème dose du vaccin contre le Covid est-elle obligatoire ?

La 3ème dose du vaccin contre le Covid-19 n'est pas obligatoire. Depuis les propos d'Olivier Véran le 25 novembre dernier elle est en revanche nécessaire pour toutes les personnes majeures souhaitant conserver leur pass sanitaire cinq mois après avoir été vaccinées. Après l'injonction du rappel, les vaccinés disposent d'un nouveau QR Code, valide 7 jours après l'injection. Pour les personnes qui font leur rappel dans les délais impartis, le QR code généré au moment de leur précédente vaccination restera actif pendant 7 jours.

Où faire sa 3ème dose de vaccin, comment prendre rendez-vous ?

Comme lorsque la campagne de vaccination a été en plein essor en début d'année, il est possible de se faire vacciner à divers endroits. Jeudi, Olivier Véran a expliqué que "nous allons ouvrir, rouvrir ou amplifier les centres de vaccination existants", en dénombrant environ 11000 partout en France, et rappelé que les médecins, les pharmacies, les sages-femmes, les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes ou encore les laboratoires de biologie sont habilités à administrer le vaccin.

Pour prendre rendez-vous, il suffit de se rendre sur les plateformes habituelles, telles que Doctolib ou Vitemadose, ou de téléphoner auprès d'un professionnel de santé, afin de réserver un créneau.

Moderna, effets secondaires et 3ème dose

Dans un premier temps, la Haute autorité de Santé avait "déconseillé" d'utiliser le vaccin Moderna pour la dose de rappel. Pour justifier cette décision, la HAS s'était appuyée sur une étude scandinave mettant en avant le risque de myocardite pour les personnes de moins de 30 ans. "Les annonces de diverses autorités sanitaires ont mis en lumière les inconnues qui demeurent sur la dose et la population cible pour le rappel par Spikevax (vaccin Moderna, NDLR) et justifient d'attendre que l'instance européenne apporte les précisions attendues dans le cadre de l'autorisation de mise sur le marché en cours d'examen".

Après étude, le vaccin Moderna a finalement reçu l'aval de l'EMA. "Les données ont montré qu'une troisième dose de Spikevax administrée six à huit mois après la deuxième dose a entraîné une augmentation des niveaux d'anticorps chez les adultes dont les niveaux d'anticorps diminuaient", a déclaré l'Agence européenne des médicaments (EMA) dans un communiqué.

Vaccin