Est-il mort ? Le leader sud-africain obsède le Web

Est-il mort ? Le leader sud-africain obsède le Web La disparition de "Madiba", le petit nom de Nelson Mandela, serait synonyme de la fin d'un mythe contemporain. Et sur Internet, l'état de santé de l'ancien président sud-africain est suivi de très près.

[Mis à jour le 24 juin 2013 à 18h51] Depuis son hospitalisation de 8 juin dernier, Nelson Mandela passionne le Web et les réseaux sociaux. 16 jours après son entrée à l'hôpital pour une énième infection respiratoire, l'ancien président d'Afrique du Sud, qui avait mis fin à l'apartheid à la fin des années 1990 après un long combat et plusieurs années en prison, serait dans un "état critique". Et c'est bien la mort de Nelson Mandela qui inquiète voire obsède aujourd'hui la Toile. Dans son moteur de recherches, Google a vu les requêtes " Mandela mort" et "mort Mandela" exploser depuis la mi-juin 2013 en France comme en atteste son outil de suivi des tendances de recherches Google Trends.

Nelson Mandela arrive en outre depuis plusieurs jours dans les trois premiers sujets de recherche dans de nombreux pays dont les Etats-Unis où il générerait ce lundi 24 juin plusieurs centaines de milliers de recherches dernière Nick Wallenda (plus de 1 million de recherches) et Edward Snowden (plus de 200 000 recherches). De même, sur les réseaux sociaux comme Twitter, le sujet est largement abordé. RFI a récemment évalué que le "topic" Mandela générait environ 2 000 tweets par heure. Le leader de l'ANC aurait en outre près de 1,5 million d'abonnés à la page Facebook qui lui est consacrée.

recherche mort mandela
Evolution des recherches concernant la mort de Mandela selon l'outil Google Trends. © Google Trends
mandela mort suggest
Les suggestions et les recherches associées de Google pour la recherche "Mandela". © Capture Google

L'erreur de Nadal, une mort imminente

L'inquiétude du Web aura été tellement forte que plusieurs rumeurs ont anticipé la mort de Nelson Mandela ces 15 derniers jours. Rumeurs qui auront fait une victime connue : Rafael Nadal. Persuadé de la mort de Mandela, le vainqueur de Roland Garros lui a rendu hommage sur son compte Twitter : "Nous avons perdu l'une des personnes les plus importantes et les plus remarquables de notre monde. Repose en paix #Nelson Mandela". Un "fail" qui a provoqué une vague de critiques sur Internet ces derniers jours.

Mais force est de constater qu'à près de 95 ans, Nelson Mandela est à l'article de la mort. Toute l'Afrique du Sud, et notamment le quartier de Soweto, fief de l'ancien président, s'est préparée au décès de celui qui fut le leader de l'ANC dans les années 1990. Nelson Mandela n'aurait plus ouvert les yeux depuis plusieurs jours déjà selon la présidence sud-africaine. Son foie et ses reins connaîtraient de graves dysfonctionnements. Frappé par les infections respiratoires à répétition depuis plusieurs années, Nelson Mandela, très affaibli, paierait là le tribut de ses années passées en prison. Condamné à casser des cailloux dans une poussière nocive pour ses poumons, il aurait contracté une tuberculose avant sa remise en liberté dans les années 1990. Tuberculose dont les séquelles n'auraient jamais vraiment disparu selon plusieurs proches.

EN VIDÉO - L'actuel président sud-africain Jacob Zuma avait annoncé le 19 juin que Nelson Mandela allait "un peu mieux". Mais c'était avant une nouvelle dégradation de son état.

Chargement de votre vidéo
"Nelson Mandela va un peu mieux"