Spencer Stone : le héros du Thalys poignardé en portant secours à une femme

Spencer Stone : le héros du Thalys poignardé en portant secours à une femme VIDEO - Le héros américain du Thalys, Spencer Stone, qui avait appréhendé un homme armé dans le train il y a quelques semaines, a été poignardé dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon les premiers éléments, il tentait de venir en aide à une femme harcelée à la sortie d'un bar.

[Mis à jour le 9 octobre 2015 à 8h33] Le héros américain du Thalys, Spencer Stone a été poignardé à Sacramento, en Californie, aux Etats-Unis, à plusieurs reprises dans la nuit de mercredi à jeudi, nous apprend CBS News, qui précise qu'il a été hospitalisé dans un état critique. Le média AirForce Times indique quant à lui que le jeune homme de 25 ans est désormais dans un état de santé stable. Spencer Stone a été rapidement conduit dans un établissement hospitalier de Sacramento.

Selon les premiers éléments de l'enquête, Spencer Stone aurait été blessé en venant au secours d'une femme, harcelée, à la sortie d'un bar. Entouré d'amis, dont trois femmes, en état d'ébriété, le "héros" américain a tenté d'intervenir, avant d'être frappé à l'aide d'un couteau. "Une conversation a commencé" devant le bar entre eux et un groupe de plusieurs jeunes hommes. Elle s'est poursuivie "plus loin dans la rue", a détaillé Ken Bernard, chef adjoint de la police de la ville de Sacramento. durant une conférence de presse. 

Un journaliste de CBS a mis en ligne les images filmées par une caméra de surveillance de Sacramento. On le voit se battre seul contre plusieurs individus (en chemise blanche) :

Le héros du Thalys gravement blessé

Ses blessures sont jugées "sérieuses", mais ses jours ne sont pas en danger. La jeune victime aurait été gravement blessée au torse, il ne devrait sa survie qu'à la prise en charge rapide des médecins. Toujours selon AirForce Times, l'agresseur n'aurait pas encore été interpellé par la police, l'enquête n'aurait toujours pas conduit à son identification. Pour l'heure, on ignore pour quels motifs a eu lieu l'agression, une bagarre à l'extérieur d'un bar est évoquée par les médias américains. NBC News confirme que le pronostic vital du jeune homme n'est plus engagé.

Le 21 août dernier, Spencer Stone avait fait preuve d'un courage salué dans le monde entier pour avoir maîtrisé à mains nues le tireur du Thalys, malgré les coups de cutter reçus au pouce et à l'oeil. Il a été décoré de la Légion d'Honneur par François Hollande à l'Elysée fin août, puis de l'Airman's Medeal dans son pays, la distinction militaire la plus honorifique des Etats-Unis. Spencer Stone avait dû être hospitalisé quelques jours pour soigner ses blessures.

L'alcool serait l'une des causes de la bagarre selon la police

La police de Sacramento a publié un message sur sa page Facebook pour donner davantage de détails sur les conditions de l'agression. Un jeune homme identifié comme étant Spencer Stone aurait été agressé alors qu'il se trouvait dans la rue avec ses amis, vers minuit. La police a étit avertie par téléphone à 00h46. Sur Twitter, la police a précisé que cette attaque n'était pas liée au terrorisme. "L'attaque a eu lieu près d'un bar, nous pensons que l'alcool est en cause", a-t-elle dit. D'après un journaliste qui s'est rendu sur les lieux de l'agression, le gérant d'une supérette affirme avoir des enregistrements vidéo montrant sept personnes se battre avant de se disperser.

 

On Thursday, October 8, 2015, at 12:46 a.m., the Sacramento Police Department received a call from a passerby that a...

Posted by Sacramento Police Department on jeudi 8 octobre 2015

L'US Air France, qui emploie le jeune héros, a déjà fait part de son émotion :

Alek Skarlatos, l'ami d'enfance de Spencer Stone, jeune soldat américain également héros du Thalys a lui aussi mis en ligne un message de soutien. "Tout le monde prie pour la famille Stone aujourd'hui" :

EN VIDEO - Barack Obama avait reçu en septembre dernier les "héros du Thalys" à la Maison Blanche.

Chargement de votre vidéo
"Obama reçoit les trois héros du Thalys à la Maison Blanche"