Résultats législatives Saint-Etienne : la gauche en tête

Résultats législatives Saint-Etienne : la gauche en tête Dans les deux circonscriptions de Saint-Etienne, la bataille a tourné en faveur du PS. Les résultats de dimanche prochain devraient confirmer ce premier tour.

[Mise à jour du 17/6 : les résultats du second tour à Saint-Etienne sont disponibles ici] La ville de Saint-Etienne a donné un large avantage au PS a l'issue du premier tour des législatives. Dans la première circonscription de la Loire, qui recouvre une bonne partie de la ville, Régis Juanico, qui est par ailleurs trésorier du Parti socialiste, arrive en tête avec 41,8 % des voix. Mais ce dernier obtient 42,6 % dans la ville en elle même. Il sera opposé au candidat du centre Gilles Artigues qui arrive deuxième avec 25,55 % dans la circonscription et 24,77 % dans la ville. Le FN arrive cependant assez haut avec 18,96 % des voix dont 17,98 % à Saint-Etienne. Malgré tout, la situation reste relativement favorable au sortant socialiste après les résultats des législatives à Saint-Etienne.

Dans la 2e circonscription de la Loire, elle aussi rattachée à Saint-Etienne, le socialiste Jean-Louis Gagnaire est lui aussi en ballotage très favorable. Il obtient 42,11 % contre 26,19 % à sa rivale UMP Alexandra Custodio. Francis Rongier du FN récolte 16,94 % des voix, Vanessa Pecel du Front de gauche 7,34 % et Noélie Buisson-Descombes 4,56 %. la gauche encore une fois devrait l'emporter au second tour.

Saint-Etienne a longtemps cherché son orientation politique à l'image d'un de ses dirigeants historiques, Michel Durafour, maire de 1964 à 1977, et successivement républicain, radical-socialiste puis valoisien, et enfin ministre d'ouverture du gouvernement de Michel Rocard en 1988. Ville tenue par la droite jusqu'en 2008, elle est administrée désormais par la gauche et Maurice Vincent. En 2007, deux socialistes sur trois avaient remporté les législatives : Jean-Louis Gagnaire (53,99 %) dans la 2e circonscription aux mains de l'UMP depuis 1986 et Régis Juanico (52,13 %) dans la 1re circonscription.

Les élections présidentielles de 2012 n'ont fait que confirmer ce basculement à gauche. Au premier tour, François Hollande était arrivé en tête avec 32,4 % des suffrages devant Nicolas Sarkozy avec 22,63 %. Marine Le Pen était arrivée troisième avec 17,65 % des voix et Jean-Luc Mélenchon avait amélioré sa moyenne nationale avec 13,27 %. Au second tour, François Hollande avait totalement surpassé Nicolas Sarkozy. Le candidat socialiste avait séduit 58,33 % des électeurs alors que le président sortant ne récoltait que 41,67 % des voix.