Délinquants : "Il ne faut pas confisquer les Allocations familiales"

"Je ne suis pas favorable à ce qu'on confisque les Allocations familiale", explique Fadela Amara qui rappelle que son point de vue n'a pas changé depuis qu'elle a quitté l'association "Ni putes, ni soumises". "Elles participent du budget alimentaire [...] Elles devraient aider à l'éducation des enfants, mais en situation de paupérisation, on risque d'ajouter de la difficulté à la difficulté". Fadela Amara souhaite en revanche un plus grand investissement des élus locaux. "Il y a déjà des outils qui existent, mais il n'y a pas de mobilisation suffisamment bien répartie sur tout le territoire", selon la secrétaire d'Etat.