Jack Lang : son salaire à l'Institut du monde arabe fait débat

Jack Lang : son salaire à l'Institut du monde arabe fait débat Le magazine Jeune Afrique révèle que Jack Lang, à l'écart de la politique, aurait exigé un salaire conséquent pour présider l'Institut du monde arabe alors que ses prédécesseurs n'étaient pas payés pour le job.

Jack Lang aurait fait des pieds et des mains pour être rémunéré en tant que président de l'Institut du monde arabe. C'est le magazine Jeune Afrique qui révèle l'information. Retiré de la politique, laissant relativement en paix ses camarades du Parti socialiste et les membres du gouvernement, l'ancien député toucherait un salaire de 10 000 euros par mois pour ce que d'aucuns appellent un "strapontin". Jack Lang avait pris ses fonctions à la tête du prestigieux Institut culturel situé à Paris le 25 janvier 2013, après avoir perdu les législatives dans les Vosges ne juin 2012.

L'ancien ministre de l'Education et de la Culture aurait été jusqu'à appeler Laurent Fabius pour exiger un salaire. L'Institut dépend en effet du ministre des Affaires étrangères. Mais ce dernier ne rémunérait pas jusqu'à présent ses présidents, Dominique Baudis et Bruno Levallois ayant seulement été défrayés lors de leurs mandats respectifs. Mediapart avait cependant mis en cause Dominique Baudis en 2011 pour des notes de frais de 36 000 euros. Une partie aurait depuis été remboursée.

EN VIDÉO - Invité de Linternaute.com en 2008, Jack Lang avait répondu aux critiques l'associant à la "gauche caviar".

Chargement de votre vidéo
"Jack Lang : gauche caviar ?"